Administration des télécommunications

L'administration des télécommunications est effectuée au niveau international et national.

Sommaire

Administration internationale

Pour optimiser l'utilisation du spectre de fréquence et limiter les interférences entre systèmes, les états s'accordent au niveau international :

Des révisions du « Réglement des Radiocommunications » ou « RR » sont prévues dans le cadre des CMR[Conférence Mondiale des Radiocommunications] qui ont lieu tous les 3 à 4 ans : les dernières conférences : Genève, 1995 (CMR-95) Genève, 1997 (CMR-97) Istanbul, 2000 (CMR-2000) Genève, 2003 (CMR-03) Genève, 2007 (CMR-07)

Par pays

Maroc

Agence National de Réglementation des Télécommunications (ANRT) L'Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications, ANRT, est un établissement public institué auprès du Premier Ministre, doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière.

Depuis sa création, l’ANRT œuvre à la libéralisation progressive du secteur. L’octroi de la seconde licence GSM pour plus d’un milliard de dollars a initié en 1999 le processus. D’autres licences concernant les technologies GMPCS, VSAT, Fixe, 3G et de partage des ressources radios (3RP) ont été ensuite attribuées. L’introduction de la concurrence et la privatisation de l’opérateur historique ont permis un développement important du marché marocain aussi bien en termes de consommation qu’en termes de dynamisme de l’offre. En effet, ces actions ont permis une forte progression du nombre d’abonnés mobiles, qui a été multiplié par 30 en 4 ans (permettant ainsi au taux de pénétration de la téléphonie de passer de 6% en 1997 à plus de 35% en 2004), et l’élargissement de la couverture de la population marocaine, qui atteint actuellement près de 95%.

Trois opérateurs se partagent actuellement le marché marocain : Maroc Telecom (IAM), Meditel et, depuis 2007, Wana (ex. Maroc Connect). Maroc Telecom est l'opérateur historique issu de la scission avec la Poste Marocaine (PM), Méditel est le second arrivé, enfin Wana, dernier arrivé possède une infrastructure NGN pré-IMS, entièrement basée sur le protocole SIP pour le cœur de réseau et le CDMA pour l'accès.

Algérie

En Algérie, c'est l'Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), qui gère les licences de télécommunication. L'opérateur historique bénéficie automatiquement de toutes les licences ( GSM, WLL ). Les opérateurs privés doivent quant à eux, acheter, lors de ventes aux enchères, ces licences qui sont finalement accordées aux plus offrants. Actuellement, il existe deux opérateurs de téléphonie mobile privés : le premier opérateur est le leader sur le marché Djezzy (Orascom Telecom) et le deuxième est Nedjma (Wataniya Telecom) et un opérateur historique Mobilis filiale d'Algérie Télécom. Durant le premier trimestre de l'an 2010, l'ARPT a procédé au retrait définitif de 44 autorisations d'exploitation des services internet à 44 fournisseurs d'accès à internet privés en Algérie.

Voir le Site officiel de l'ARPT


Belgique

Voir Belgacom

Voir Mobistar

Voir Base

France

Pour la France, la position officielle est déterminée par l'ANFR (Agence Nationale des Fréquences) qui, dans ces conférences, représente les affectataires français tels que :

Les décisions du « RR » sont déclinées au niveau français dans le TNRBF (Tableau National de Répartition des Bandes de Fréquences). Il précise notamment les bandes et services radio gérés par les différents affectataires et définit les priorités entre eux. La dernière version du TNRBF est l'édition 2004, il est disponible auprès de l'ANFR sur demande écrite (ANFR, 78, avenue du Général de Gaulle, BP400, 94704 Maisons-Alfort Cedex).

Suisse

  • L'Office fédéral de la communication (OFCOM)

Tunisie

La Tunisie a créé des technopôles et des centres de recherches tel que le centre CERT et les instituts de télécommunications comme l'Institut supérieur de l'informatique et des technologies de la communication et l'École supérieure des communications de Tunis.

En Tunisie, il existe trois opérateurs de télécommunications : Tunisie Télécom, Tunisiana et Divona Telecom (premier opérateur de télécommunications par satellite en Tunisie).


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Administration des télécommunications de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS - Économie des télécommunications — Placés sous le signe du monopole pendant de nombreuses décennies, les réseaux de télécommunication se sont ouverts, à partir des années 1980, à une concurrence modérée. Cette concurrence a porté surtout sur les terminaux, sur les services et sur… …   Encyclopédie Universelle

  • Droit Des Télécommunications — Sommaire 1 Problématique du droit des télécommunications 2 Le régulateur des télécommunications 3 La réglementation des télécommunications …   Wikipédia en Français

  • Droit des telecommunications — Droit des télécommunications Sommaire 1 Problématique du droit des télécommunications 2 Le régulateur des télécommunications 3 La réglementation des télécommunications …   Wikipédia en Français

  • Droit des télécommunications — Sommaire 1 Problématique du droit des télécommunications 2 Le régulateur des télécommunications 3 La réglementation des télécommunications 4 …   Wikipédia en Français

  • Corps des Télécommunications — Ingénieur des télécommunications Il est recommandé d utiliser le modèle {{Légifrance}} ou {{Citation juridique française}} pour faciliter la vérifiabilité et l actualité des informations juridiques de cet article. En France, les ingénieurs des… …   Wikipédia en Français

  • Corps des télécommunications — Ingénieur des télécommunications Il est recommandé d utiliser le modèle {{Légifrance}} ou {{Citation juridique française}} pour faciliter la vérifiabilité et l actualité des informations juridiques de cet article. En France, les ingénieurs des… …   Wikipédia en Français

  • Ingenieur des telecommunications — Ingénieur des télécommunications Il est recommandé d utiliser le modèle {{Légifrance}} ou {{Citation juridique française}} pour faciliter la vérifiabilité et l actualité des informations juridiques de cet article. En France, les ingénieurs des… …   Wikipédia en Français

  • Ingénieur Des Télécommunications — Il est recommandé d utiliser le modèle {{Légifrance}} ou {{Citation juridique française}} pour faciliter la vérifiabilité et l actualité des informations juridiques de cet article. En France, les ingénieurs des télécommunications sont des… …   Wikipédia en Français

  • Ingénieur des télécommunications — En France, les ingénieurs des télécommunications étaient des fonctionnaires formant un des grands corps techniques de la fonction publique, appelé usuellement « corps des télécommunications ». Leur activité dépasse le domaine des… …   Wikipédia en Français

  • Centre national d'études des télécommunications — Pour les articles homonymes, voir CNET. Le Centre national d études des télécommunications (CNET) était un laboratoire de recherche français en télécommunications. Le 1er mars 2000, les changements économiques intervenus dans ce secteur …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”