Adjoint De Sécurité

Adjoint de sécurité

En France, un adjoint de sécurité (ADS) est un agent contractuel de droit public de la police nationale engagé par contrat pour une période de 5 ans non renouvelable [1]. Créé par la loi du 16 octobre 1997 relative au développement d'activités pour l'emploi des jeunes (promulguée par le gouvernement Jospin) [2], son statut est défini par le décret N°2000-800 du 24 août 2000.

Sommaire

Recrutement

Aucun diplôme n'est nécessaire pour devenir adjoint de sécurité.

Les candidats doivent déposer un dossier dans un commissariat de police ou au service territorial de la police aux frontières ou des CRS (Compagnie républicaine de sécurité) du département de leur choix. Le choix du département de dépôt de la candidature est important car il conditionne l'affectation dans ce même département.

Le dossier de candidature comprend : une demande de candidature, une lettre manuscrite de motivation, une fiche individuelle d'état civil et de nationalité française, un document justificatif de position au regard du service national, une copie certifiée conforme des titres et diplômes obtenus, un certificat médical établi par un médecin conventionné.

Le candidat est soumis à une vérification de son aptitude physique par le biais d'une visite médicale. Les conditions requises portent sur la taille, le poids, l'acuité visuelle et l'aptitude au service actif de jour comme de nuit. En complément est effectuée une enquête administrative visant à s'assurer de la bonne moralité du candidat, comme c'est le cas pour le recrutement de tous les fonctionnaires de police.

Le candidat dont le dossier est jugé recevable est soumis à des tests psychotechniques et, en cas de succès à ces derniers, à un entretien avec les membres de la commission départementale de sélection. L'entretien devant la commission dure environ 20 minutes. L'appréciation de la commission porte notamment sur la motivation du candidat pour l'emploi d'adjoint de sécurité. Au vu des propositions de la commission, le préfet arrête la liste définitive des candidats agréés qui correspond au nombre de postes d'adjoints de sécurité à pourvoir dans le département. Un contrat d'engagement est alors proposé aux candidats agréés.

Les cadets sont recrutés, après vérification de leur aptitude physique, et après avoir subi des tests psychologiques et eu un entretien de sélection.

Conditions exigées :

  • être de nationalité française et jouir de ses droits civiques (casier judiciaire vierge)
  • être âgé de plus de dix-huit ans ou de moins de vingt-six ans
  • avoir une bonne acuité visuelle et mesurer au moins 1,60 m.
  • satisfaire aux conditions de moralité exigées pour les personnels de la police nationale ; "les mentions portées au bulletin n° 2 de son casier judiciaire ne doivent pas être incompatibles avec l'exercice de ses fonctions", précise le décret
  • être en position régulière au regard du code du service national

Le recrutement s'effectue sous l'autorité du Préfet du département.

Formation

Une formation rémunérée de quatorze semaines est dispensée aux nouveaux adjoints de sécurité. Elle comprend un module de formation générale de 12 semaines en école de police et un stage d'adaptation au site d'une durée de 2 semaines.

Rémunération

La rémunération des adjoints de sécurité est fixée au niveau du SMIC plus des primes. Au 1er janvier 2004, la rémunération est de 994 € nets par mois avec primes (1200€ en région Ile-de-France).

Promotion sociale

Durant son contrat de travail, l'adjoint de sécurité bénéficie d'une formation continue destinée à répondre aux besoins du service d'affectation, à le préparer aux évolutions de son métier ou à d'éventuels changements d'emploi en assurant son perfectionnement professionnel.

Il peut également bénéficier d'une formation gratuite le préparant aux concours de la police nationale, notamment au concours spécifique de gardien de la paix où un grand nombre d'ADS réussit.

Il a aussi la possibilité de faire valider son expérience professionnelle par un diplôme " sûreté des espaces ouverts au public " de niveau CAP reconnu par l'Education nationale.

80% des ADS trouvent un emploi en sortie de contrat.

Missions

Les adjoints de sécurité concourent aux missions du service public de la sécurité assurées par les fonctionnaires des services actifs de la police nationale. En particulier, ils assistent les gardiens de la paix dans leurs missions.

Ils sont chargés de renforcer ces services pour faire face aux besoins non satisfaits en matière de prévention, d'assistance et de soutien.

Selon l'article 132-1 du Réglement général d'emploi de la police nationale, ils agissent sous l'autorité directe, effective et constante d'un fonctionnaire titulaire chargé de son encadrement opérationnel, dénommé " encadrant ".

Ils ont notamment pour missions :

  • de participer aux activités de surveillance générale de la police nationale
  • de contribuer à l'information et à l'action de la police nationale dans ses rapports avec les autres services publics nationaux et locaux
  • de faciliter le recours et l'accès au service public de la police, en participant à l'accueil, à l'information et à l'orientation du public dans les services locaux de cette institution
  • de soutenir les victimes de la délinquance et des incivilités, en les aidant dans leurs démarches administratives, en liaison avec les associations et les services d'aide aux victimes
  • de contribuer aux actions d'intégration, notamment en direction des étrangers
  • d'apporter une aide au public sur les axes de circulation, à la sortie des établissements d'enseignement, dans les îlots d'habitation et dans les transports en commun

Les adjoints de sécurité ne peuvent participer à des missions de police judiciaire ou de maintien de l'ordre.

Ils sont dotés de la tenue d'uniforme.

Après un an de service, ils sont autorisés à passer le concours interne de gardien de la paix.

Historique

Les adjoints de sécurité ont été mis en place en 1997 dans le cadre des emplois jeunes. Le dispositif a été maintenu lorsque les emplois jeunes ont été supprimés.

Habilitation judiciaire

Il possède le statut d'agent de police judiciaire adjoint défini à l'article 21-1ter du code de procédure pénale.

Cadet de la République

Article détaillé : Cadet de la République.

Certains ADS bénéficient d'une formation renforcée leur permettant de préparer le concours de gardien de la paix.


Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. page ministère intérieur sur les ADS
  2. Art. 10 de la loi du 16 octobre 1997
  • Portail du travail et des métiers Portail du travail et des métiers
  • Portail du droit français Portail du droit français
Ce document provient de « Adjoint de s%C3%A9curit%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adjoint De Sécurité de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adjoint de securite — Adjoint de sécurité En France, un adjoint de sécurité (ADS) est un agent contractuel de droit public de la police nationale engagé par contrat pour une période de 5 ans non renouvelable [1]. Créé par la loi du 16 octobre 1997 relative au… …   Wikipédia en Français

  • Adjoint de sécurité — En France, un adjoint de sécurité (ADS) est un agent contractuel de droit public de la police nationale engagé par contrat pour une période de 3 ans renouvelable une fois, soit 6 ans au total (5 ans non renouvelable auparavant)[1]. Créé par la… …   Wikipédia en Français

  • Conseil de Sécurité — des Nations unies Conseil de sécurité des Nations unies …   Wikipédia en Français

  • Conseil de sécurité — des Nations unies Conseil de sécurité des Nations unies …   Wikipédia en Français

  • Conseil De Sécurité Nationale (États-Unis) — Pour les articles homonymes, voir Conseil de sécurité nationale. Le conseil de sécurité nationale (National Security Council ou NSC) est une organisation administrative dépendant directement du président des États Unis. Il a un rôle de conseil,… …   Wikipédia en Français

  • Conseil National de Sécurité — Conseil de sécurité nationale (États Unis) Pour les articles homonymes, voir Conseil de sécurité nationale. Le conseil de sécurité nationale (National Security Council ou NSC) est une organisation administrative dépendant directement du président …   Wikipédia en Français

  • Conseil de securite nationale (Etats-Unis) — Conseil de sécurité nationale (États Unis) Pour les articles homonymes, voir Conseil de sécurité nationale. Le conseil de sécurité nationale (National Security Council ou NSC) est une organisation administrative dépendant directement du président …   Wikipédia en Français

  • Conseil de sécurité nationale (Etats-Unis) — Conseil de sécurité nationale (États Unis) Pour les articles homonymes, voir Conseil de sécurité nationale. Le conseil de sécurité nationale (National Security Council ou NSC) est une organisation administrative dépendant directement du président …   Wikipédia en Français

  • Conseil de sécurité nationale (États-Unis) — Pour les articles homonymes, voir Conseil de sécurité nationale. Le Conseil de sécurité nationale (National Security Council ou NSC) est une organisation administrative dépendant directement du président des États Unis. Il a un rôle de conseil,… …   Wikipédia en Français

  • Conseil de sécurité nationale (états-unis) — Pour les articles homonymes, voir Conseil de sécurité nationale. Le conseil de sécurité nationale (National Security Council ou NSC) est une organisation administrative dépendant directement du président des États Unis. Il a un rôle de conseil,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”