Adirondacks
Adirondacks
Chaînes du nord-est des Appalaches
Chaînes du nord-est des Appalaches
Géographie
Altitude 1 629 m, Mont Marcy
Massif Laurentides
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État New York
Les Adirondacks

44°7′N 73°55′W / 44.117, -73.917 Les monts Adirondacks sont un massif cristallin dans le nord-est de l'État de New York. Situés dans le prolongement des montagnes Appalaches, ils appartiennent pourtant géologiquement aux monts Laurentides du Canada. Ils sont bordés à l'est par le lac Champlain et le lac George, qui les séparent des montagnes Vertes (Vermont). La limite sud est constituée par la vallée de la Mohawk. Au-delà de la rivière Noire, on trouve à l'ouest le plateau de Tug Hill, et au nord le Fleuve Saint-Laurent. Les Adirondacks représentent un cinquième de la superficie de l'État de New York et comptent 4 000 cours d'eau[1].

Les Adirondacks culminent à 1 629 m au mont Marcy (parfois appelé Tahawus). On compte 46 sommets au-dessus de 4 000 pieds (1 219 m). Les principaux sommets sont Algonquin Peak (auparavant Mt. McIntyre) (1 559 m), Haystack (1 512 m), Skylight (1 501 m), Whiteface (1 485 m), Dix (1 480 m), et Giant (1 410 m). Le massif traverse les comtés new-yorkais de Clinton, Essex, Franklin, Hamilton, Herkimer, Lewis et Warren.

En 1890, selon le New York Times, on[Qui ?] redoutait qu'il soit « trop tard pour sauver les forêts des Adirondacks ». L'intrusion du chemin de fer amenait des touristes, elle étendait aussi le territoire des bûcherons. Il y avait « peu d'arbres vivants » le long de la voie ferrée, et la région traversée était alors « encore noircie par les feux qui l'ont parcourue ». Une partie du miracle des Adirondacks tient à la rapidité avec laquelle ces terres maltraitées ont pu se régénérer. Deux décennies plus tôt, dans les années 1870, l'État de New York avait commencé à confisquer des parcelles déboisées pour non-paiement des taxes. En 1892, il était prêt à créer un parc à partir de ces bouts de terrains. La frontière originale englobait 1,1 million d'hectares, dont la moitié appartenait à l'État (la propriété privée représente approximativement la moitié du parc actuel). La protection de cette réserve forestière tentaculaire fut incluse dans la Constitution de l'État de New York qui la déclara « sauvage pour toujours ».

Sommaire

Géologie

Les monts Adirondacks sont constitués de roches métamorphiques, surtout du gneiss, autour d'un noyau de roche ignée intrusive, principalement de l'anorthosite.

Ces roches cristallines constituent la terminaison sud du bouclier canadien, issu de l'activité volcanique du Précambrien.

La région des Adirondacks a été autrefois recouverte par le glacier laurentien, dont l'érosion a sculpté les monts, qui possèdent maintenant de nombreux lacs.

Tourisme

Une grande partie des Adirondacks est comprise dans l'Adirondack State Park, un parc naturel de 24 000 km², dont 9 300 km² de forêts. Depuis le tracé initial du parc, en 1902, la superficie des zones protégées a augmenté : elle compte 2,4 millions d'hectares dont moins de la moitié appartiennent à l'État. On y trouve notamment le village de Lake Placid, à proximité du lac du même nom, qui a accueilli à deux reprises les Jeux olympiques d'hiver (1932 et 1980). La région est très touristique, avec de nombreuses stations construites autour des lacs : Lake Placid, Lake George, Saranac Lake, Schroon Lake and St. Regis Lake. On y pratique la chasse, la pêche, la randonnée et les sports d'hiver. Entre les monts McIntyre et Wallface, l'Indian Pass, une vallée encaissée longue de 18 km, attire également de nombreux visiteurs.

Le parc naturel comprend un peu tous les types de nature possibles[pas clair] : de vastes étendues désertes et des forêts sauvages, des zones primitives, des propriétés appartenant à des groupes d'investissement et à des clubs privés, des terrains industriels, des terres administrées par fidéicommis par des organisations écologiques, des propriétés privées avec ou sans serviture de conservation, sans compter les 103 municipalités à l'intérieur de la réserve des Adirondacks, des villes et des villages. Le résultat constitue une mosaïque complexe de terrains, ainsi qu'un mélange non moins complexe d'êtres humains (130 000 résidents, auxquels s'ajoutent des milliers de visiteurs en été), et le tout influe sur la gestion du parc ainsi que sur ses orientations à venir.

Grâce à la classification des terres et à l'évaluation des impacts environnementaux, on[Qui ?] trouve quelque part[Où ?] à l'intérieur du parc une offre pour à peu près n'importe quelle activité humaine[pas clair], de l'industrie à la solitude des grands espaces. Si l'on en juge par le climat politique qui prévaut en ce moment aux Adirondacks, il semble qu'un équilibre tolérable[pas clair], voire durable, se soit instauré entre la protection et l'impact sur la nature. Mais l'échelle du parc exige un ajustement permanent pour répondre aux conditions changeantes, dont le réchauffement climatique n'est pas la moindre menace. Les preuves que celui-ci est à l'œuvre sont tangibles: la température estivale moyenne a augmenté de °C au cours des cent dernières années, et la température hivernale moyenne de 2,5 °C. Les lacs gèlent plus tard et le printemps arrive plus tôt. Le parc constitue la limite méridionale de certaines plantes, et des espèces alpines rares qui s'épanouissaient naguère sur les hauts sommets sont désormais menacées de disparition.

Voir aussi

Notes et références

  1. Michel Goussot, Espaces et territoires aux États-Unis, Paris, Belin, 2004, (ISBN 978-2-7011-3204-4), p.111

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adirondacks de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adirondacks —   [ædɪ rɔndæks] Plural, wald und seenreiche Gebirgsgruppe im Norden des Staates New York, USA, Teil des Kanadischen Schildes; höchste Erhebung Mount Marcy, 1 629 m über dem Meeresspiegel; in den Adirondacks liegt Lake Placid …   Universal-Lexikon

  • Adiróndacks — Adiróndacks, Gebirgsgruppe im Norden des nordamerik. Staates Neuyork mit dem Mount March (1600 m) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Adirondacks — Ad|i|ron|dacks also the Adirondack Mountains the Adirondacks an area in the north east of New York State, known for its beautiful mountains, forests, and lakes …   Dictionary of contemporary English

  • Adirondacks — noun a mountain range in northeastern New York State; a popular resort area • Syn: ↑Adirondack Mountains • Instance Hypernyms: ↑range, ↑mountain range, ↑range of mountains, ↑chain, ↑mountain chain, ↑c …   Useful english dictionary

  • Adirondacks — Die Adirondack Mountains sind ein etwa 25.000 km² großes Gebirge im nordöstlichen Teil des US Bundesstaates New York. Es gehört zu den Laurentian Mountains, die sich bis nach Kanada ziehen. Am östlichen Ende der Adirondack Mountains liegen die… …   Deutsch Wikipedia

  • Adirondacks — ➡ Adirondack Mountains * * * …   Universalium

  • Adirondacks — n. Adirondack Mountains, mountain range in northeast New York state (USA) …   English contemporary dictionary

  • Natural History Museum of the Adirondacks — Coordinates: 44°13′11″N 74°26′19″W / 44.219709°N 74.438543°W / 44.219709; 74.438543 …   Wikipedia

  • Les Chalets Alpins - Chemin des Adirondacks — (Stoneham,Канада) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес …   Каталог отелей

  • Parc des Adirondacks — Parc Adirondack Le parc dans l État de New York. Le parc Adirondack est une zone protégée constituée autour des monts Adirondacks, dans le nord de l État de New York. Avec 24 700 km² la taille approximative du Vermont , c est le plus… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”