Adhémar Dion

Céline Dion

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dion.
Céline Dion
Celine Dion Concert Singing Taking Chances 2008.jpg
Céline Dion en concert au Centre Bell à Montréal, le 19 août 2008.

Nom Céline Marie Claudette Dion
Naissance 30 mars 1968 (41 ans)
Charlemagne, Québec
Pays d’origine Canada Canada
Profession(s) Chanteuse
Genre(s) Variété francophone
Variété internationale
Pop, Adulte contemporain
Type de voix Soprano[1]
Années actives 1980 – aujourd’hui
Label(s) Columbia
Sony-BMG
Site Web www.celinedion.com

Entourage René Angélil
René-Charles
Jean-Jacques Goldman
Gildas Arzel
Erick Benzi
Jacques Veneruso

Céline Dion, C.C., O.Q., (née à Charlemagne, Québec le 30 mars 1968) est une chanteuse canadienne. Elle commence sa carrière dans les années 1980 et en 1990 enregistre son premier album en anglais, Unison, qui lui permet de se faire connaître aux États-Unis et dans le monde entier[2]. Ensuite, elle alterne les albums en langues française et anglaise et réussit à s'imposer comme une chanteuse importante dans ces deux langues[3].

En 25 ans de carrière, Céline Dion a enregistré plus de 25 albums francophones et anglophones. En 2004, lors de la cérémonie des World Music Awards, elle a reçu un Chopard Diamond pour avoir vendu plus de 175 millions d'albums[4]. Sony BMG, sa maison de production, a annoncé en 2007 que le total de ses ventes avait atteint 200 millions[5] d'albums et 230 millions en incluant les monoplages (singles)[6].

Sommaire

Biographie

Enfance

Céline Marie Claudette Dion est née à Charlemagne, ville située au nord de Montréal. Sa mère, Thérèse Tanguay, violoniste, et son père Adhemar Dion, accordéoniste, ont eu 14 enfants[7] dont Céline est la dernière. Son enfance est bercée par la musique, car chacun des membres de sa famille joue d'un instrument, et c'est à l'âge de cinq ans qu'elle chante pour la première fois devant un public pour le mariage de son frère où elle interprète Mamy Blue popularisée par Roger Whittaker. À onze ans, elle chante des chansons de sa compatriote Ginette Reno au restaurant de ses parents.

Premiers succès

En 1980, alors que Céline Dion est âgée de 12 ans et demi, sa mère envoie une cassette musicale à René Angélil, impresario de Ginette Reno et figure du monde musical au Québec. Peu après, elle interprète devant lui la chanson Ce n'était qu'un rêve, écrite par sa mère. René Angélil croit en sa voix et hypothèque sa maison pour financer la carrière de la jeune fille[7]. En novembre 1981, les deux premiers albums de Céline Dion sortent simultanément. Le premier - intitulé la Voix du bon Dieu - est écrit par le parolier français Eddy Marnay. Céline chante Noël - le second album - est un recueil de chants de Noël.

L'année 1982 marque ses premiers pas en France avec le 45 tours Ce n'était qu'un rêve extrait de son troisième album Tellement j'ai d'amour. En octobre 1982, elle participe et gagne le "Musician's Award" au Festival mondial de la chanson de Tokyo[7].

En 1983, elle participe à l'émission Champs Élysées présentée par Michel Drucker. Elle y chante D'amour ou d'amitié qui devient son premier disque d'or en France. Cette chanson est extraite de l'album Du soleil au cœur. La même année, Céline Dion lance un deuxième album de Noël Chants et contes de Noël.

En 1984, elle est choisie pour représenter la jeunesse de son pays pour la venue du pape Jean-Paul II au Stade olympique de Montréal le 11 septembre 1984 : elle chante Une colombe devant 65 000 personnes[8]. Céline Dion sortit deux albums cette année, Mélanie et Les oiseaux du bonheur dont est extrait le single Mon rêve de toujours. En novembre 1984, elle fait la première partie à l'Olympia de Patrick Sébastien.

En 1985, elle participe à la chanson québécoise pour l'aide à l'Éthiopie «Les Yeux de la faim»[9] et sort un huitième album au Québec C'est pour toi. Elle effectue également sa première tournée au Québec qui donnera l'album live Céline Dion en concert.

En 1986, alors qu'elle n'a que dix-huit ans et qu'elle vient de sortir un nouveau single, Billy, elle décide de se retirer de la scène pendant un certain temps afin de repenser son apparence et d'apprendre la langue anglaise. À la suite de cet intermède, le compositeur et auteur italien Romano Musumarra lui écrit Je ne veux pas. Ce 45 tours est le dernier publié par la maison de disque Pathé Records.

Carrière mondiale et ascension vers le succès

L'étoile de Céline Dion sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard (Los Angeles, Californie).

Le premier album de Céline Dion avec sa nouvelle maison de disque CBS Records est Incognito. Cet album en français sort en 1987. En 1988, elle représente la Suisse au concours Eurovision de la chanson[10]. Elle remporte le concours avec la chanson Ne partez pas sans moi et se fait ainsi mieux connaître en Europe.

Après Incognito, Céline Dion s'engage dans une carrière internationale. c'est David Foster qui va l'y conduire avec son premier album anglophone, Unison, sorti en 1990. Le titre Where Does My Heart Beat Now est la première chanson à décoller aux États-Unis et atteint la 4e place du Billboard Hot 100[11]. Les autres singles extraits de Unison sont The Last to Know et Unison.

Le deuxième album anglophone de Céline Dion, simplement appelé Celine Dion sort le 30 mars 1992, jour de son 24e anniversaire. Cet album contient la chanson thème du classique de Walt Disney La Belle et la Bête. Ce duo avec Peabo Bryson atteint la 9e place du Billboard[11] ainsi que des charts anglais et remporte l'oscar de la meilleure chanson originale. Seront également extraits de cet album : Nothing Broken But My Heart, Water From The Moon, If You Asked Me To et Love Can Move Mountains. Prince compose pour cet album la chanson With this tear[12].

Menant toujours de front une carrière en anglais et en français, Céline Dion sort également en 1992 l'album Dion chante Plamondon rebaptisé pour la France Des mots qui sonnent où elle reprend notamment des titres de la comédie musicale Starmania dont Un garçon pas comme les autres (Ziggy) et le Blues du Businessman ou L'amour existe encore, chantées à l'origine par Fabienne Thibaut. Pour cet album, Luc Plamondon lui écrit également plusieurs chansons inédites telles que Des mots qui sonnent.

En novembre 1993 sort son troisième album anglophone, intitulé The Colour of My Love. Les singles The Power of Love et Think Twice sont issus de cet album. The Power Of Love, reprise de la chanson interprétée initialement par Air Supply, fut son premier single classé en tête du Billboard Hot 100[11]. À l'occasion de la sortie de l'album, Céline Dion et René Angélil dévoilent publiquement leur relation amoureuse. Ils se marieront en décembre 1994, année de sortie de l'album Live à l'Olympia.

Consécration

En 1995 sort D'eux, album francophone écrit par Jean-Jacques Goldman. L'album rencontre un succès phénoménal, puisqu'il se vendra à près de 7 millions d'exemplaires dans le monde sous le titre "The French Album", se classant ainsi comme l'album francophone le plus vendu de tous les temps[13]. En France, l'album reste 44 semaines numéro un. Le single Pour que tu m'aimes encore atteint la première place des hit-parades français, tout comme le single suivant, Je sais pas.

L'album Falling Into You sort en mars 1996. Il comporte de nombreux succès : Because You Loved Me, It's All Coming Back To Me Now, River Deep Mountain High, et la reprise de All By Myself. Elle est choisie pour chanter à l'ouverture des Jeux olympiques d'Atlanta la même année avec la chanson The Power of the Dream. Toujours en 1996, et suite à la tournée européenne D'eux tour, Céline Dion sort l'album Live à Paris.

En 1997, la chanson My Heart Will Go On est choisie pour la bande originale du film Titanic. Écrite par James Horner et Will Jennings, cette chanson reste le plus grand succès de Céline Dion à ce jour, et fait également partie de l'album Let's Talk About Love, sorti en novembre 1997. Dans cet album, Céline Dion chante notamment avec le ténor Luciano Pavarotti, les Bee Gees et la chanteuse Barbra Streisand.

En 1998, la collaboration entre Céline Dion et Jean-Jacques Goldman donne naissance à un nouvel album intitulé S'il suffisait d'aimer, porté par les extraits On ne change pas et En attendant ses pas. Fin 1998, elle sort un album de Noël anglophone intitulé These Are Special Times, où elle chante avec Frank Sinatra. Aux États-Unis, le duo avec R. Kelly I'm Your Angel extrait de cet album restera six semaines numéro un.

En juin 1999 elle remplit le Stade de France deux soirs consécutifs dans le cadre de la tournée mondiale Let's Talk About Love. L'album live Au cœur du stade est enregistré lors de ces concerts. La même année sort la compilation All The Way... A Decade of Song qui contient ses meilleurs titres anglophones et des nouvelles chansons dont That's The Way It Is. Le soir du 31 décembre 1999, après 18 ans de carrière, elle se retire temporairement de la scène publique après un ultime concert à Montréal.

Une pause pour un enfant

Céline chantant God bless America en 2002

En 1999, Céline Dion annonce son intention de faire une pause dans sa carrière après l'an 2000[2]. Cette décision, d'abord motivée par le désir d'avoir un enfant, sera confirmée après le diagnostic d'un cancer[14] (dont il guérira) à son mari et manager René Angélil. Elle annonce qu'elle fera ses adieux à son public lors d'un grand concert le 31 décembre 1999 au Centre Molson de Montréal. Le 25 janvier 2001, elle donne naissance à René-Charles dans un hôpital de Palm Beach en Floride[15]. Pendant cette absence, elle participe néanmoins à l'album du chanteur québécois Garou, devenu le protégé de René Angélil, en enregistrant le duo Sous le vent. Ce duo se classe numéro un en France et est certifié disque de diamant[16]. En outre, elle chante God bless America lors d'un téléthon en hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001[17].

Retour à la chanson

En 2002, après une absence de plus de deux ans, Céline Dion revient sur le devant de la scène avec un nouvel album en anglais, A New Day Has Come, incluant la bande orignale du film Stuart Little 2, I'm Alive.

Il est suivi en 2003 par l'album One Heart qui sort le jour du lancement du spectacle A New Day à Las Vegas, en Mars 2003. I drove all night, une reprise de Roy Orbison, sera le premier extrait. Cet album qui diffère des précédents en incorporant majoritairement des sonorités dance, connait une réception critique mitigée.

Le spectacle A New Day est la concrétisation d'un contrat de deux ans entre le Caesar's Palace à Las Vegas et Céline Dion. Ce spectacle, mêlant chant, théâtre et danse sur un fond virtuel, est dirigé par le créateur belge Franco Dragone, et débute le 25 mars 2002. Le succès est tel qu'elle signe pour une année de plus en 2004. Le contrat l'engagera finalement jusqu'au 15 décembre 2007. La salle (d'environ 4 100 places) est pleine tous les soirs[18]. À la fin de sa série, 741 représentations de A New Day auront été données, parmi lesquelles seulement 18 concerts seront annulés.

En 2003, elle sort un album francophone, intitulé 1 fille & 4 types, réalisé avec Jean-Jacques Goldman, Gildas Arzel, Eric Benzi et Jacques Veneruso, tous auteurs francophones. Tout l'or des hommes sera le premier single, suivi de Je t'aime encore.

En 2004, elle sort un album concept, Miracle, avec la photographe d'enfants Anne Geddes, liant photos et chants de berceuses, comme What a Wonderful World, immortalisée par Louis Armstrong et le Loup, la Biche et le Chevalier d'Henri Salvador. En 2005, une compilation regroupant ses plus grands titres francophones, On ne change pas, est lancée. Elle contient également plusieurs inédits dont le single Je ne vous oublie pas et le duo avec le groupe Il Divo I Believe in You. Cette même année, elle est nommée Chevalier de la Légion d'honneur[19] mais ne la recevra que le 22 mai 2008.

En 2007, alors que le spectacle A New Day à Las Vegas touche à sa fin, Céline Dion sort deux albums, l'un francophone et l'autre anglophone. D'Elles comprend des textes écrits par 5 écrivaines françaises et 5 écrivaines québécoises, dont une lettre écrite par George Sand et un hommage à La Callas. L'album est de nouveau supervisé par Jean-Jacques Goldman, bien qu'il ne participe ni à la composition, ni à l'écriture. Les singles Et s'il n'en restait qu'une, Immensité et A cause en seront extraits. Bien accueilli au Canada, l'album connaît cependant un accueil plus frileux en France, où il se vend à un peu moins de 300 000 exemplaires[20].

Taking chances, son album anglophone, sort le 12 novembre 2007. Bien que l'album ne fonctionne pas en France (130 000 vendus) [20], il se vend à 3 500 000 copies dans le monde devenant le 19e album le plus vendu en 2007 au bout de moins de 2 mois[réf. nécessaire]. Le premier single est Taking Chances (une reprise du groupe Platinum Weird), suivi par Alone et Eyes on Me. Au Japon, la chanson A World To Believe In sortit également en single en duo avec la chanteuse Yuna Ito.

Un DVD de son spectacle à Las Vegas, sort quant à lui le 11 décembre 2007. Au Canada, il devient le premier DVD à obtenir une certification triple Disque de diamant[21].

Alors que sa tournée tire à sa fin, elle sort une compilation en anglais, My Love: Essential Collection, sur laquelle on retrouve le single There comes a times et la version live de My Love.

Deuxième grossesse

Les médias annoncent, le 18 août 2009, que Céline Dion est enceinte pour une deuxième fois[22]. Le bébé devrait naître en mai 2010[23]. Elle réalise ainsi un autre de ses rêves, donner naissance une nouvelle fois. Le sexe de l'enfant est encore inconnu.

Ventes

Peu d'informations sont disponibles sur les ventes de Céline Dion dans les années 1980. Ses albums étaient distribués presque exclusivement au Québec. En 1990, lorsqu'elle signe avec CBS Records, sa carrière prend une tournure internationale. Ses albums en français (Incognito, Dion chante Plamondon) sortent alors dans les principaux pays francophones, dont la France. D'eux marquera le point d'orgue de sa carrière francophone avec près de sept millions d'albums vendus dans le monde[3]. Le succès de cet album dépassera les frontières du monde francophone et réussit même une carrière en Angleterre où il devint le premier album francophone certifié disque d'or. L'album suivant, S'il suffisait d'aimer, fût également un très grand succès commercial avec environ quatre millions d'albums vendus dans le monde[3]. En France, ces deux albums ont été certifiés disque de diamant. Par la suite, aucun des albums francophones de Céline Dion ne connût un tel niveau de ventes : en France, 1 fille et 4 types fut certifié à 600.000 ventes, et D'elles à 200.000 exemplaires.

Au début des années 1990, sa carrière anglophone et internationale débuta avec les albums Unison et Céline Dion, qui sont certifiés respectivement disque de platine et double disque de platine aux États-Unis. Ce sont les quatre albums suivants The Colour of My Love, Falling into You, Let's Talk About Love et All The Way... A Decade of Song qui sont les principaux succès anglophones de Céline Dion. Les ventes de ces quatre albums sont estimées respectivement à 20 millions[réf. nécessaire], 26 millions[3], 30 millions[3] et 30 millions [3] d'exemplaires dans le monde. Lors des années 2000, ses albums n'ont pas atteint le même niveau : 12 millions d'exemplaires pour A New Day Has Come, et 5 millions pour One Heart[3]. Le dernier en date, Taking Chances, a dépassé les 3 millions de ventes dans le monde selon l'IFPI.

Tournées

Premières tournées au Québec

De 1983 à 1989, Céline Dion a effectué trois tournées exclusivement au Québec. Sa première tournée eu lieu de 1983 à 1984 pour la promotion de son album C'est pour toi. Trente-six représentations furent données dans vingt-six villes. Le concert donné à la Place des Arts de Montréal fut enregistré pour l'album live Céline Dion en concert. En 1988, pour la promotion de l'album Incognito, Céline Dion réalisa une nouvelle série de concerts, parcourant dans un premier temps le Québec pour neuf concerts, puis s'installant au Théâtre Saint-Denis de Montréal pour quarante-deux représentations.

Tournée Unison

À la suite de la sortie de son premier album anglophone Unison, Céline Dion effectua une tournée dans l'ensemble du Canada en 1990. La programmation laissait une large place aux chansons de Unison, ainsi que des reprises telles que Calling You, bande originale de Bagdad Cafe. Le concert donné au Winter Garden Theatre de Toronto fut filmé pour la VHS Unison.

Tournée Céline Dion

Il s'agit de la première tournée internationale de Céline Dion. Elle s'est produite aux États-Unis durant l'été 1992 en effectuant les premières parties de Michael Bolton sur les 25 dates du Time, Love and Tenderness Tour. À l'automne, elle visite l'Australie, le Japon et l'Europe. Elle termina cette série de concerts par 5 représentations au Canada.

Tournée Taking Chances mondiale 2008-2009

Après cinq ans à Las Vegas, Céline Dion a souhaité faire une tournée internationale. Ainsi, du 14 février 2008 au 26  février 2009, Céline Dion traversa les cinq continents et plus de 25 pays : l'Afrique du Sud, les Émirats Arabes Unis, le Japon, la Chine, la Corée du Sud, l'Australie, la Malaisie, le Royaume-Uni, la Belgique, la France, l'Irlande, l'Italie, les Pays-Bas, la Suisse, l'Allemagne, la République Tchèque, la Pologne, l'Autriche, Monaco, le Danemark, la Suède, la Finlande, le Mexique, le Canada et les États-Unis....

En novembre 2008, malade, elle reporte plusieurs concerts américains au mois de février 2009.

Cette tournée de Céline Dion, lui permet d'atteindre la 2e place des tournées d'artistes féminines ayant générées le plus de recette en 2008 après Madonna pour l'Amérique du Nord selon le magazine Pollstar[24], et le 5e pour le monde entier selon le magazine Billboard[25]. En plus de 130 représentations, ce sont quelques 3 000 000 de billets[réf. nécessaire] qui ont été vendus.

Un DVD collector capté en Haute-Définition des concerts anglophones à Boston et des concerts francophones à Montréal sera édité. Le DVD devrait être édité en novembre 2009.

Spécial 400e anniversaire de Québec

Le 22 août 2008, Céline Dion a présenté un spectacle gratuit à grand déploiement, unique et exclusivement francophone[26] en plein-air sur les plaines d'Abraham à Québec dans le cadre des festivités du 400e anniversaire de Québec[27]. De nombreux invités spéciaux étaient présents sur scène, dont : Mes Aïeux, Jean-Pierre Ferland, Éric Lapointe, Ginette Reno, Claude Dubois, Zachary Richard, Garou, Nanette Workman, Dan Bigras et sa famille [27]. Environ 250 000 personnes étaient sur place[28]. Aucune chanson en anglais n’a été chantée pendant ce spectacle anniversaire[26]. Le spectacle a aussi été diffusé gratuitement à la télévision, le 21 septembre 2008 sur TVA[29]. Un DVD pour ce spectacle est lancé le 14 novembre et se vendra à 32 800 copies la première semaine de sa sortie, dont 11 000 le premier jour.

Discographie

Article détaillé : discographie de Céline Dion.

Principaux albums francophones

Albums studio anglophones

Une voix reconnaissable entre toutes

Céline Dion est considérée comme l'une des plus grandes et influentes voix mondiales. « A travers le monde, des millions de jeunes filles revant d'une carrière, chantent en imitant Céline Dion. Que son répertoire plaise ou non, sa voix s'impose, reconnaissable entre toutes. » a écrit Denise Bombardier dans sa biographie L'énigmatique Céline Dion. Céline Dion est une soprano acuto sfogato, il s’agit, en fait, d’une mezzo soprano dont l’aigu a été étendu par le travail et la volonté. Son registre vocal s’étend sur 3.5 octaves et une quinte, du la grave au contre-fa ( la2-fa6 )[30], c'est exactement le même que celui de Maria Callas[31]. Pour décrire sa voix, le New York Times a écrit : « Mme Dion possède une voix élevée, claire, légèrement nasale, et un important arsenal de compétences techniques. Elle peut délivrer des mélismes délicats, produire des captures vocales expressives et maintenir de longues notes, sans la moindre hésitation de la hauteur. Et ses deux duos, Beauty and the Beast (avec Peabo Bryson) et When I Fall in Love (avec Clive Griffin) ont montré, qu'elle est une voix harmoniquement liable.[32] ». Dès ses débuts, de nombreux critiques ont salué ses inflexions vocales maitrisées. Comme Charles Alexander de Times Magazine a écrit: « Sa voix glisse sans effort de profonds murmures à des notes mortellement élevées, une douce sirène qui combine la force avec la grâce. » Kent Nagano a dit : «  Céline Dion est une immense artiste. Elle appartient à l'élite de la musique[33]. »

La voix de Céline Dion a la particularité de se dédoubler selon qu’elle chante en français ou en anglais : dans son répertoire francophone, l’interprétation de Céline Dion est plus tendre, intime, sensuelle et elle use de son instrument avec plus de de nuances, de modulations, que dans son répertoire anglophone[34]. Selon certains professionnels il y a même deux chanteuses, Luc Plamondon, qui lui a écrit plusieurs chansons, assure qu'il y en a trois : la chanteuse québécoise, la chanteuse française et la chanteuse anglaise[35]. Céline Dion explique sa diversité vocale par ce jeu de mots : « Je chante avec mon coeur, mais mon coeur est québécois.[36] »

Céline Dion chante majoritairement de la Pop, mais les multiples facettes de sa voix lui permettent d'aborder un large répertoire, allant du lyrique au rap, en passant par le gospel, le jazz, la soul, le soft-rock, le blues, la dance, le R&B et le reggae.

Avec une telle voix, on peut regretter que Céline Dion n’ait pas fait carrière dans le lyrique plutôt que dans la Pop[37], d'ailleurs, la soprano française Régine Crespin, a déclaré à Denise Bombardier : « Quel dommage que votre jeune compatriote, Céline Dion, n'ait pas été formée pour l'opéra. Vous savez qu'elle a le registre de la Callas[38]. ». Elle serait une prima donna assoluta. Elle sublimerait les airs de Mozart, Wagner, Bellini, Rossini, Puccini, Verdi, et autres Beethoven[39]. L’opéra n’est pas populaire au Québec, Céline Dion a donc préféré être une Barbra Streisand plutôt qu’une Maria Callas.

La voix de Céline Dion était poussée excessivement, dangeureusement même, au début de sa carrière. Désormais, cette voix criarde a fait place à une voix enveloppée, plus souple, retenue, moins souvent poussée[40].

Distinctions

Article détaillé : Récompenses de Céline Dion.

Durant sa carrière, Céline Dion a été régulièrement honorée par des récompenses de ses pairs. Parmi les plus prestigieuses on peut souligner :

Notes et références

  1. (en) Review/Pop; The International Sound of Celine Dion sur The New York Times, 2 mars 1994. Consulté le 08 janvier 2009
  2. a  et b Encyclopédie de la musique au Canada.
  3. a , b , c , d , e , f  et g Les millions de Céline
  4. Meilleure vendeuse de disques au monde : Céline Dion reçoit son prix!, LCN, 16 septembre 2004.
  5. Céline Dion - Diskographie, Sony BMG Music Entertainment.
  6. Céline reviendra chanter au Québec, Canoë inc., 17 mai 2007
  7. a , b  et c Biographie Site officiel
  8. Les fiches artistes : Céline Dion, TV5.
  9. Publici-Terre
  10. Eurovision 1988
  11. a , b  et c Billboard Historique classements singles
  12. Biographie Céline Dion
  13. Les 50 Hits de Platine, M6, samedi 20 octobre 2007
  14. "René Angélil souffre de cancer" - Radio-Canada Nouvelles:
  15. [1]
  16. Site du SNEP
  17. (en)Mariah Carey, Springsteen, Other Stars Sing For America On Telethon
  18. Céline Dion passe le cap des 500 représentations à Las Vegas, Presse Canadienne, 8 mai 2006.
  19. France - La Légion d'honneur pour Céline! | | Célébrités | Canoë
  20. a  et b Le Figaro, 29 janvier 2008
  21. A New Day certifié triple diamant
  22. Michelle Coudé-Lord, « Céline enceinte de son 2e enfant », dans Le Journal de Montréal, 18 août 2009 (ISSN 0839-5179) [texte intégral (page consultée le 18 août 2009)] .
  23. Céline Dion enceinte de son deuxième enfant sur www.cyberpresse.ca, 18 août 2009, Cyberpresse. Consulté le 18 août 2009.
  24. (en)Madonna biggest 2008 North American tour attraction
  25. (en)Bon Jovi Scores 2008's Top-Grossing Tour
  26. a  et b Céline Dion à Québec : Près de 250 000 personnes sur les Plaines, LCN. (Voir le reportage). Consulté le 23 août 2008.
  27. a  et b Richer, Jocelyne, Céline Dion à Québec vendredi: le 400e promet un spectacle mémorable, La Presse Canadienne, 19 août 2008, consulté en ligne le 22 août 2008 sur Yahoo! news.
  28. Céline sur les Plaines : Un moment rempli d'émotions, LCN. Consulté le 23 août 2008.
  29. Céline sur les Plaines sur TVA. Consulté le 21 septembre 2008.
  30. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier page 180.
  31. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier, page 10.
  32. (en) Review/Pop; The International Sound of Celine Dion sur The New York Times, 2 mars 1994. Consulté le 08 janvier 2009
  33. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier.
  34. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier page 179.
  35. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier page 179 .
  36. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier page 179.
  37. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier.
  38. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier page 10.
  39. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier.
  40. L'énigmatique Céline Dion de Denise Bombardier.

Voir aussi

Liens externes

Précédée par Céline Dion Suivie par
Johnny Logan
Gagnant du Concours Eurovision de la chanson
1988
Riva
Khaled
Victoire de la musique de l'artiste interprète ou groupe francophone de l’année
1996
Teri Moïse
  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail du Canada Portail du Canada
  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail de l’Eurovision Portail de l’Eurovision

Ce document provient de « C%C3%A9line Dion ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adhémar Dion de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adhemar — Adhémar Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Adhémar est la forme francisée du germanique « Ademar » composé de « atha » signifiant père, et « mar » signifiant… …   Wikipédia en Français

  • Adhémar — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Adhémar est la forme francisée du germanique « Ademar » composé de « atha » signifiant père, et « mar » signifiant célèbre.… …   Wikipédia en Français

  • Dion Céline — Céline Dion Pour les articles homonymes, voir Dion. Céline Dion …   Wikipédia en Français

  • Céline Dion — Pour les articles homonymes, voir Dion. Céline Dion …   Wikipédia en Français

  • Thérèse Dion — Born March 20, 1927 (1927 03 20) (age 84) Saint Bernard des Lacs, Quebec, Canada Occupation Television personality Spouse Adhémar Charles Dion (deceased) …   Wikipedia

  • Celine Dion — This article is about the singer. For her 1992 self titled album, see Celine Dion (album). Céline Dion …   Wikipedia

  • Céline Dion — Saltar a navegación, búsqueda Para el álbum del mismo nombre, véase Céline Dion (álbum). Céline Dion Céline Dion actuando en la …   Wikipedia Español

  • Céline Dion — (2008) Céline …   Deutsch Wikipedia

  • Celine Dion — Céline Dion Pour les articles homonymes, voir Dion. Céline Dion …   Wikipédia en Français

  • Céline Dion et ses ventes québécoises — Céline Dion Pour les articles homonymes, voir Dion. Céline Dion …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”