Adalard de Corbie
Adalard de Corbie
Naissance v. 752
Décès 2 janvier 826
Corbie
Nationalité franc
Canonisation 1026
par Jean XIX
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 2 janvier
Saint patron jardiniers, protège des maladies fébriles et du typhus
Serviteur de Dieu • Vénérable • Bienheureux • Saint

Adalard de Corbie, né vers 752, mort le 2 janvier 826, est un membre important de la famille carolingienne, cousin germain de Charlemagne, abbé de Corbie, tuteur puis conseiller de Pépin d'Italie. Il a été canonisé au XIème siècle.

Sommaire

Biographie

On rencontre son nom sous d'autres formes qu'"Adalard" : Adalhard, Adélard, voire Alard.

Origines et formation

Il est le fils du comte Bernard, lui-même fils de Charles Martel[1] ; sa mère est la première épouse de Bernard, une Franque dont l'histoire n'a pas retenu le nom[2]. Il est possible qu'il soit par son père apparenté à Chrotais, concubine de Charles Martel et mère de Bernard[réf. nécessaire][3].

En tant que cousin de Charlemagne, il est éduqué avec lui et devient ensuite un de ses proches conseillers.

Le règne de Charlemagne

En 772, il abandonne les armes, entre dans les ordres au Mont-Cassin, devient jardinier à Corbie[réf. nécessaire], retourne en Italie car gêné par ses relations[réf. nécessaire][4].

En 781, il est nommé abbé de Corbie[5] mais aussi tuteur du jeune roi Pépin d'Italie, fils de Charlemagne[6].

Membre important de la cour impériale de Charlemagne, il assume quelques missions comme missus dominicus et participe à de nombreuses campagnes du roi des Francs, contre les Saxons et contre les Sarrasins[7].

En 796, il revient à Pavie comme principal conseiller de Pépin d'Italie. Après la mort de Pépin, Charlemagne le nomme en 812 tuteur de Bernard d'Italie, fils du défunt roi.

Comte du palais, il est un des neuf membres de l'Académie palatine créée par Charlemagne[8]

Le règne de Louis le Pieux

A la mort de Charlemagne, il est disgracié du fait de l'avènement de Louis le Pieux, qui s'appuie sur ses conseillers du royaume d'Aquitaine et évince nombre des proches de son père. Adalard est exilé au monastère de Noirmoutier en 814[5],[9].

Il ne rentre en grâce qu'en 821, à la mort de saint Benoît d'Aniane ; il retrouve alors son abbaye[10]. Un an plus tard, avec son frère Wala, il participe à la fondation de l'abbaye de Corvey sur la Weser, en Saxe[11].

Postérité

Il a laissé quelques écrits tels les Statuta antiqua abbatiae sancti Petri Corbeiensis[12].

Il est canonisé en 1026[13].

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référence

  1. Settipani 1993, p. 211-2
  2. Maurice Chaume avait proposé une sœur de Bertrade de Laon, se basant sur le fait que Bernard est parfois qualifié de avunculus (oncle maternel) de Charlemagne. Mais ce terme commençait alors à avoir le sens d'"oncle", aussi bien paternel que maternel (Settipani 1993, p. 355, note 1118).
    Il y a parmi les fidèles de Charles Martel un Adalard, comte de Chalon-sur-Saône, qui est peut-être un ancêtre maternel (Riché 1983, p. 55).
  3. Cette phrase n'est pas claire.
  4. "car gêné par ses relations" : cette information n'est pas claire.
  5. a et b Settipani 1993, p. 355.
  6. Riché 1983, p. 107 et 138.
  7. refnec
  8. Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, L. Hachette (Paris), 1952 [lire en ligne], p. 15 
  9. Riché 1983, p. 150.
  10. Settipani 1993, p. 307.
  11. Georges Bordonove, Charlemagne, empereur et roi, Pygmalion, 1989, p. 307 
  12. Brève biographie d'Adalhard de Corbie sur le site de la BnF
  13. Brève biographie d'Adalhard de Corbie sur le site saints.sqpn.com


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adalard de Corbie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adelard de Corbie — Adalard de Corbie Adalard de Corbie Naissance v. 752 Décès 2 janvier 826.  Corbie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Adélard De Corbie — Adalard de Corbie Adalard de Corbie Naissance v. 752 Décès 2 janvier 826.  Corbie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Adélard de Corbie — Adalard de Corbie Adalard de Corbie Naissance v. 752 Décès 2 janvier 826.  Corbie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Adélard de corbie — Adalard de Corbie Adalard de Corbie Naissance v. 752 Décès 2 janvier 826.  Corbie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Corbie — en 1677 Présentation Culte Catholique romain Type abbaye …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Corbie — L abbatiale Saint Pierre, dont la construction fut amorcée en 1520, est aujourd hui amputée de son chœur suite à la vente des biens ecclésiastiques sous la Révolution …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de corbie — L abbatiale Saint Pierre, dont la construction fut amorcée en 1520, est aujourd hui amputée de son chœur suite à la vente des biens ecclésiastiques sous la Révolution …   Wikipédia en Français

  • Wala de Corbie — Wala (Carolingien) Pour les articles homonymes, voir Wala. Wala (ou Walacho[1]), né vers 772 et mort à l abbaye de Bobbio le 31 août 836, est un ecclésiastique, membre de la famille des Carolingiens. Il est fils du comte Bernard et de… …   Wikipédia en Français

  • Wala de corbie — Wala (Carolingien) Pour les articles homonymes, voir Wala. Wala (ou Walacho[1]), né vers 772 et mort à l abbaye de Bobbio le 31 août 836, est un ecclésiastique, membre de la famille des Carolingiens. Il est fils du comte Bernard et de… …   Wikipédia en Français

  • Corbie — For other uses, see Corbie (disambiguation). Corbie Neuville sous Corbie church …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”