Acétogénines

En physiologie, les acétogénines sont des dérivés du métabolisme de l'Acétyl-coenzymeA.

Dans un sens restreint, les acétogénines d'Annonaceae [1] sont spécifiques de cette famille botanique et sont chimiquement des dérivés d'acides gras comportant généralement 35 ou 37 atomes de carbone. Ces molécules, découvertes en 1982 par Jolad et al., ont été trouvées dans de nombreuses espèces (plus de cinq cents).

Ces composés sont des inhibiteurs puissants d'une phase de la chaîne respiratoire mitochondriale ; ce qui leur donne un pouvoir antitumoral. Cependant, leur toxicité semble trop forte pour être utilisés comme médicaments, mais il pourrait l'être comme outils pharmacologiques.

Présentes dans plusieurs fruits du genre Annona, comme le corossol (Annona muricata), il a été envisagé que ces molécules soient des toxines alimentaires, susceptibles d'être impliquées dans la survenue de parkinsonismes atypiques en zone tropicale.

Notes et références

  1. Bermejo A, Figadere B, Zafra-Polo MC, Barrachina I, Estornell E, Cortes D. Acetogenins from Annonaceae: recent progress in isolation, synthesis and mechanisms of action.Nat Prod Rep. 2005, 22(2):269-303. Erratum in: Nat. Prod. Rep. 2005, 22(3):426.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acétogénines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acetogenines — Acétogénines En physiologie, les acétogénines sont des dérivés du métabolisme de l Acétyl coenzymeA. Dans un sens restreint, les acétogénines d Annonaceae [1] sont spécifiques de cette famille botanique et sont chimiquement des dérivés d acides… …   Wikipédia en Français

  • Corossol — « Corossol » redirige ici. Pour l île de Sept Îles, voir Île du Corossol. Le Corossol, fruit de …   Wikipédia en Français

  • Corossole — Corossol « Corossol » redirige ici. Pour l île de Sept Îles, voir Île du Corossol …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”