Acteur du XVIe siècle

Théâtre à la Renaissance

Théâtre

Par catégories
Série théâtre

Personnalités

Acteur - Actrice
Metteur en scène
Décorateur
Dramaturge

Voir aussi

Pièce - Salle
Histoire - Genres
Festivals - Récompenses
Techniques

Le portail du théâtre

La naissance du théâtre moderne se produit dans les années 1548-1553 en France : elle se veut résurrection du théâtre antique et rompt avec le théâtre médiéval rejeté par les écrits théoriques.

Sommaire

Les dramaturgies

En 1549, Joachim du Bellay encourage les écrivains à restaurer le modèle antique. Si le texte du théâtre médiéval était commandé pour représenter un mystère, le rapport littéraire s'inverse alors : ce qui devient premier, c'est l'œuvre, l'écriture tragique, les dramaturges ne sont plus anonymes et s'affirment comme écrivains.

Ce nouveau théâtre renouvelle les sujets, ceci lui permet d'élargir les horizons de la pensée quasiment inexistante dans le théâtre médiéval où le mystère invitait seulement le croyant à délaisser le pêché et à réintroduire un univers philosophique.

À l'époque, trois ouvrages sont connus par les lettrés, l'Art poétique d'Horace traduit en 1541, l'Art de la grammaire de Diomède et le traité De la tragédie et de la comédie de Donat . Les principes d'Horace sont généralement appliqués, tragédie de 1500 à 2000 vers, majoritairement en alexandrins, découpées en cinq actes avec interventions de chœurs qui marquent des pauses lyriques à variations multiples. Les dramaturges grecs tels Sophocle et Euripide sont traduits mais c'est surtout Sénèque le Jeune dont on admire le style et la rhétorique qui va être imité par les premiers tragiques.

La tragédie

Article connexe : Tragédie humaniste.

C'est la tragédie qui occupe la part essentielle de ce théâtre dont l'esthétique se constituera au fur et à mesure de la production, tragédie montrant le malheur des grands et leur retournement de fortune.

L'action est infime, c'est un théâtre de la parole où le personnage agit peu, se lamente, il est la victime souffrante et déplore passivement la catastrophe d'où l'importance de la valeur rhétorique dans le discours et des tirades consacrées à la plainte et à la lamentation. Les sujets sont puisés dans la Bible à travers des grandes figures portées à la scène tel que Moïse, Abraham, Esther mais aussi les mythes grecs : on voit apparaître la tragédie biblique édifiante où, en période de troubles, les auteurs écrivent à l'intention des calvinistes persécutés et renvoient à la condition historique de leur temps. L'histoire (essentiellement l'Histoire de Rome et en fin de siècle surtout l'histoire plus proche, moderne) et les fictions romanesques, tragédies de l'amour et de la vengeance. Théodore de Bèze avec Abraham sacrifiant écrit la première tragédie française qui ne soit pas une adaptation et une traduction d'une œuvre antique et Étienne Jodelle avec Cléopâtre écrit la première tragédie française à l'antique, tragédie qui exercera une influence sur son développement ultérieur en mettant en place une dramaturgie qui perdurera longtemps. Robert Garnier est l'un des plus illustres représentants de ce genre, il fut le plus joué, ses œuvres ont été maintes fois réimprimées et connurent un grand succès en librairie. On peut également citer Antoine de Montchrestien dont la conception de la tragédie lui est très proche et qui oriente ses thèmes vers l'édification morale et religieuse dont le chœur se fait le porteur. Nous savons aussi qu'il moura deux ans plus tard suite a une crise cardiaque ou a un empoisonement. Personne ne le sut.

La comédie

La comédie quant à elle, qui voulut rompre avec le tradition médiévale, ne s'imposa pas, on n'en compte guère plus d'une vingtaine. Elle résulte également de l'imitation des pièces de l'antiquité et essentiellement du comique latin Térence, un des auteurs les plus lus du XVIe, les grecs étant très peu connus et traduits. Elle emprunta également à la Comedia erudita, comédie italienne florissante dans la première partie du XVIe elle-même issue de la comédie antique de Plaute et de Térence, représentée en Europe et à la cour de France.

Tout comme la tragédie, la comédie se veut reflet, miroir de la société. Elle raconte comme chez les latins les amours contrariés de jeunes filles et gens mais on y trouve des allusions historiques à l'actualité française telles les guerres de l'époque, les lieux sont parfois familiers du public, certaines pièces se déroulent à Paris, le cadre permet de peindre le milieu bourgeois à travers l'intrigue. Les français, comme les italiens ont adapté leur théâtre aux mœurs de leur temps. en susan


On peut distinguer deux périodes dans cette production théâtrale, la génération de la pléiade (Grévin, La taille, Belleau...) qui illustre une approche nouvelle de la Comédie et en ouvre la voie  ; on y trouve une intention militante et polémique avec une satire des conditions, des gens d'église etc, puis la seconde génération, à partir des années 1570 qui ne cherche plus à révolutionner le genre (Larivey, Turnèbe...) mais qui impose la comédie à l'italienne dont l'influence reste très discrète chez les premiers.

On peut également évoquer la commedia dell'arte, terme inventé par Goldoni pour désigner cette forme de dramaturgie en 1750, fit son apparition en France et diffusa son théâtre qui connut un grand succès et certains acteurs une notoriété. À partir de canevas ou sogetto esquissés sommairement, on improvise des spectacles, le travail de l'acteur étant un travail de composition et de jeu qui met en relief son talent et où les rôles se répartissent en types . Chaque type se reconnaît par ailleurs au masque qu'il peut porter, certains personnages en étant dépourvus. Quant à l'amour, il est l'unique enjeu de la pièce.

Mais, un siècle avant Goldoni, un dramaturge vénitien du XVIe siècle, Angelo Beolco, dit Ruzzante, inventait une nouvelle forme de théâtre. Dario Fo, qui a une admiration sans bornes pour celui qu'il considère comme son « plus grand maître avec Molière », lui rendit un hommage appuyé dans le discours qu'il prononça à Stockholm, en 1997, pour la réception du Prix Nobel de littérature. Pour lui, Ruzzante est « un extraordinaire homme de théâtre de ma terre, peu connu ... même en Italie. Mais qui est sans aucun doute le plus grand auteur de théâtre que l'Europe ait connu pendant la Renaissance avant l'arrivée de Shakespeare[1]. » Il insista sur la qualité du théâtre de Ruzzante, qu'il considère comme « le vrai père de la Commedia dell'arte, qui inventa un langage original, un langage de et pour le théâtre, basé sur une variété de langues : les dialectes de la Vallée du Pô, des expressions en latin, en espagnol, même en allemand, le tout mélangé avec des onomatopées de sa propre invention[2]. »

Les troupes

Le premier théâtre de cette époque est construit à l'Hôtel de Bourgogne par les Confrères de la Passion et de la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ en 1548, qui le louent à des troupes ambulantes tout en gardant les recettes. En 1624, Pierre Le Messier dit Bellerose parvient a installer sa propre troupe à l'Hôtel de Bourgogne, et en 1628, les comédiens du roi s'y installent. Alexandre Hardy et Valleran Le Conte y produisent plus de six cents pièces souvent d'influence espagnole et italienne.

En 1634, le Théâtre du Marais, concurrent de l'Hôtel de Bourgogne, accueille une troupe dirigée par Guillaume Desgilberts dit Mondory. Il accueille notamment la création du Cid de Pierre Corneille en 1637, la pièce trouve un grand succès auprès du public malgré un certain scandale: l'écriture ne respectant pas entièrement les règles classiques...

Le théâtre du Marais brûle en 1644 et sa reconstruction, fortement inspirée des théâtres italiens, permet le début de la mode des pièces à grand spectacle, pièces à machines, dans lesquelles les mécanismes complexes des décors prennent le pas sur l'intrigue et l'écriture littéraire.

Voir aussi

Liens internes

Biographies

  • Catégorie:Acteur du XVIe siècle
  • Catégorie:Actrice du XVIe siècle

Notes et références

Bibliographie

Alain Viala (dir.) : Le théâtre en France des origines à nos jours, PUF.

Madeleine Lazard : La comédie humaniste et ses personnages, PUF.


DavidMichelAnge.jpg
La Renaissance
Renaissance historique : Trecento, XIVe siècle | Quattrocento, XVe siècle | Cinquecento, XVIe siècle
Périodes : Pré-Renaissance | Première Renaissance | Haute Renaissance | Renaissance tardive
Renaissance artistique : Ameublement | Architecture | Danse | Littérature | Musique | Peinture | Poésie | Sculpture | Théâtre
Écoles philosophiques : Humanisme | Néoplatonisme médicéen
Géographie de la Renaissance : Italie | France | Allemagne | Flandres | Espagne
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
Ce document provient de « Th%C3%A9%C3%A2tre %C3%A0 la Renaissance ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acteur du XVIe siècle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • XVIe arrondissement (Paris) — 16e arrondissement de Paris Pour les articles homonymes, voir 16e arrondissement …   Wikipédia en Français

  • XVIe arrondissement de Paris — 16e arrondissement de Paris Pour les articles homonymes, voir 16e arrondissement …   Wikipédia en Français

  • Distrito Federal (du Mexique) — Mexico  Cet article concerne la capitale mexicaine. Pour les autres significations, voir Mexico (homonymie). Mexico …   Wikipédia en Français

  • Distrito Federal du Mexique — Mexico  Cet article concerne la capitale mexicaine. Pour les autres significations, voir Mexico (homonymie). Mexico …   Wikipédia en Français

  • Le Point-du-Jour (Boulogne-Billancourt) — Boulogne Billancourt Pour les articles homonymes, voir Boulogne. 48°50′07″N 2°14′27″E / …   Wikipédia en Français

  • Saint-Julien-du-Sault — Pour les articles homonymes, voir Saint Julien et Sault. 48° 01′ 58″ N 3° 17′ 45 …   Wikipédia en Français

  • Dominion du Canada — Canada Pour les articles homonymes, voir Canada (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Kannada …   Wikipédia en Français

  • Peuple du Canada — Canada Pour les articles homonymes, voir Canada (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Kannada …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Moulinet Dit Du Parc — Pour les articles homonymes, voir Du Parc. Nicolas Moulinet, dit Du Parc, né à Sées à la fin du XVIe siècle et mort avant 1625, est un comédien et écrivain français. D’une ancienne famille d’Alençon, avocat au Parlement de Rouen, Du Parc est …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Moulinet dit Du Parc — Pour les articles homonymes, voir Du Parc. Nicolas Moulinet, dit Du Parc, né à Sées à la fin du XVIe siècle et mort avant 1625, est un comédien et écrivain français. D’une ancienne famille d’Alençon, avocat au Parlement de Rouen, Du Parc est …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”