Demographie de la Chine

Demographie de la Chine

Démographie de la Chine

La population de la République populaire de Chine s'élève en 2009 à 1 338 613 000 habitants. Si l'on y rajoute Hong Kong, Macau et Taiwan, la population de la Chine s'élève alors à 1 370 000 000 d'habitants, soit près du quart de l'humanité.

Sommaire

La politique de l'enfant unique

Article détaillé : Politique de l'enfant unique.

La mise en place de la politique démographique extrême que l'on nomme "de l'enfant unique" (fin des années 1970) est quelque peu surprenante de premier abord. En effet, la fécondité chinoise a fortement chuté entre 1970 et 1978, passant de 5.75 à 2.75 enfant par femme[1]. La politique démographique précédente (wan-xi shao) fut donc un grand succès. Toutefois, en raison de la fécondité particulièrement élevée des années pro-natalistes, la densité du nombre de femmes en âge de mettre au monde va progresser jusqu'au début des années 1990[2]. Ainsi, la natalité sera sous influence d'une formidable inertie et va demeurer très haute pendant encore plusieurs décennies.

L'origine de la Politique fait débat. Certains, dont Susanne Greenhalgh, sont d'avis qu'elle trouve ses racines dans la peur d'une surpopulation[3]. Mais, les projections sur lesquelles s'appuieraient ces peurs sont si grossièrement erronées qu'il est peu probable que des dirigeants puissent les prendre au sérieux. Dès lors, d'autres auteurs, notamment Pascal Rocha da Silva, avancent l'hypothèse que la Politique ait avant tout une motivation économique. En effet, elle est mise en place par Deng Xiaoping concomitamment avec les Quatre Modernisations. Celles-ci indiquent que la nouvelle légitimité de l'Etat chinois se trouve non plus dans le dogme mais dans l'amélioration concrète du niveau de vie. Limiter drastiquement le nombre d'enfants permet d'allouer les maigres ressources de l'état plus pleinement à la croissance économique. En 1995, l'état indique que tel est le but de la politique en ces termes : "le planning familial doit servir et être subordonné à la tâche centrale du développement économique". Une raison secondaire est que les Quatre Modernisations vont entraîner, de manière prévisible, une baisse de la supervision étatique des campagnes : il n'est dès lors plus possible de poursuivre la politique de wan-xi-shao, qui repose sur la structure de la période maoïste (qui permet de surveiller chacun en tout temps)[4].

Cependant, a la toute fin des années 1970, la République populaire de Chine, afin de limiter la croissance de sa population, a adopté une règlementation limitant le nombre d'enfant par couple à 1. Les minorités ethniques (à l'exception Zhuang, la première minorité ethnique de Chine) ne sont, dans un premier temps, pas concernées. En 1984, face à au constat que la Politique est insupportable pour les paysans, l'état publie le document 7. Cette préférence pour les garçons découle surtout du simple fait que les assurances sociales (et notamment vieillesse) sont quasi inexistantes à la campagne. Lors du mariage, l'épouse entre dans la famille de son mari et s'occupera de ses beaux-parents et non pas de ses parents biologiques.

Depuis 2002, le versement d'une somme de 510 euros ( 5000 yuans à rapporter au salaire moyen urbain de 1200 yuans) permet la naissance légale d'un deuxième enfant. Dans le cas de naissances illégales, des pénalités sont prévues : amendes et non délivrance de Hukou, livret de résidence permettant, entre autres, l'accès à la scolarité, etc. Un nombre inconnu d' enfants noirs - ou enfants cachés par les familles par peur de représailles - existe en RPC. D'autre part, les nouveaux riches chinois peuvent payer les amendes. Toujours dans le but de ralentir l'accroissement naturel, la Constitution chinoise limite les mariages en imposant l'âge minimal de 22 ans pour les hommes et de 20 ans pour les femmes. En retardant la formation des foyers, elle espère réduire la période de fécondité.

Le respect des quotas ayant une incidence politique sur les responsables des cantons, certaines exactions auraient été observées dans ce sens, entraînant des stérilisations et des avortements forcés[5].

Évolution de la population

La démographie chinoise, comme celle du reste du monde, a connu de très grandes fluctuations dans l'histoire à cause des famines, guerres, épidémies et autres catastrophes.

Évolution démographique


Structure de la population

Comparaison de la population de la Chine avec d'autres régions
Région Population[6] x
Chine (1) 1 338 613 000 -
Afrique (56) 990 189 529 1.35
Amérique (49) 926 417 517 1.44
Europe (49) 728 227 141 1.84
Amérique du Nord et Centrale (37) 534 051 188 2.51
Europe de l'Ouest (28) 401 275 549 3.34
Amérique du Sud (12) 392 366 329 3.41
France (1) 64 420 000 20.78
Océanie (21) 34 685 745 38.59
Monde (228) 6 768 167 712 0.20

¹ Chiffres actualisés en 2009.
² Entre parenthèses le nombre de territoires compris dans la région.
³ La dernière colonne représente le nombre de fois par lequel il faut multiplier la population de la région pour obtenir la population chinoise.
⁴Hong Kong, Macau et Taiwan ne sont pas pris en compte dans la population chinoise. Avec ces trois autres territoires, la population de la Chine s'élèverait à 1 369 202 000 habitants.

Structure de la population de la Chine
Pyramide des âges de la Chine, 2005
Population 1 360 445 010 hab, habitants
Densité de la population 136,9 hab./km²
Taux de croissance de la population 0,59 %
Âge médian (population totale)
 - Hommes
 - Femmes
32,7 ans
32,3 ans
33,2 ans
Structure par âge
 - 0-14 ans
 - 15-64 ans
 - 65 ans et plus

20,8 %
71,4 %
7,7 %
Rapport de masculinité (population totale)
 - À la naissance
- Moins de 15 ans
- 15-64 ans
- 65 ans et plus
1,06 homme/femme
1,12 homme/femme
1,13 homme/femme
1,06 homme/femme
0,91 homme/femme
Part de la population urbaine 40,4 %
Sources: The World Factbook, CIA[7]; ONU[8]; FAO


Le 28 février 2006, le Bureau d'État des Statistiques (BES) chinois a annoncé que la population chinoise avait augmenté de 7,68 millions de personnes en 2005, soit une croissance naturelle de 5,89 pour mille, contre 5,87 pour mille en 2004. Au 31 décembre 2005, la population chinoise a atteint 1 307 560 000 personnes, dont 562 millions de personnes vivant en ville et 745 millions de personnes dans les régions rurales. Sur ce chiffre total, on compte 674 millions d'hommes (soit 51,5%) et 634 millions de femmes (soit 48,5%). En 2005, la Chine a enregistré plus de 16 millions de naissances et environ 8,49 millions de décès.

La population chinoise a tendance à vieillir : la part des 60 ans et plus est passé de 7,5 % de la population totale en 1950 à 10,9 % en 2005[9]. Le vieillissement est plus accentué qu'en Inde, où les plus de 60 ans représentent 5,9 % de la population[9]. Mais il reste inférieur à celui de l'Europe où 17,3 % des habitants ont plus de 60 ans[9].

Natalité

Natalité en Chine
Taux brut de natalité 13,25 
Indice synthétique de fécondité 1,73 enfant(s)/femme
Source: The World Factbook, CIA[7]

Depuis le début de la politique d'un seul enfant par couple, le taux de natalité stagne à 1.33%

Mortalité

Mortalité en Chine
Taux brut de mortalité 6,97 
Taux de mortalité infantile (population totale)
- Hommes
- Femmes
23,12 
20,60 
25,94 
Espérance de vie à la naissance (population totale)
 - Hommes
 - Femmes
72,58 ans
70,89 ans
74,46 ans
Source: The World Factbook, CIA[7]


Stérilisation et avortement

En République populaire de Chine 13 millions d'avortements sont réalisés et environ 55% des femmes chinoises ont avorté au moins une fois alors que 70 % des femmes interrogées déclarent souhaiter plus d'un enfant sans pouvoir y accéder [10].

Par ailleurs cette politique de l'enfant unique induit des stérilisation et avortement forcés [11]. L'avocat Chen Guangcheng a défendu la cause de femmes forcées à être stérilisées ou à avorter, parfois à quelques jours de l'accouchement[12].

Le respect des quotas ayant une incidence politique sur les responsables des cantons, certaines exactions auraient été observées dans ce sens au Tibet, entraînant des stérilisations et avortements forcés[13].

Migration et composition culturelle

Migration et composition
 culturelle en Chine
Taux de migration nette -0,39 
Composition ethnique
- Chinois Hans
- Zhuangs
- Mandchous
- Huis
- Hmongs
- Ouïghours
- Yis
- Tujias
- Mongols
- Tibétains
- Buyeis
- Coréens

92,1 %
1,4 %
1,0 %
0,9 %
0,8 %
0,7 %
0,7 %
0,6 %
0,6 %
0,6 %
0,4 %
0,2 %
Religions
- Athéisme
- Taoïsme
- Bouddhisme
- Islam
- Christianisme

59 %
27 %
6 %
2 %
1 %
Composition linguistique
- Mandarin
- Wu
- Cantonais
- Minbei
- Minnan
- Xiang
- Gan
- Hakka
- Autres langues minoritaires

70 %
7 %
4 %
Source: The World Factbook, CIA[7]


On esitme que chaque année près de 18 millions de Chinois migrent des campagnes vers les villes[14].

Autres indicateurs sociaux

Autres indicateurs sociaux
 en Chine
Taux d'alphabétisation (population totale)
- Hommes
- Femmes
90,9 %
95,1 %
86,5 %
Nombre moyen d'années passées à l'école 11 ans
Taux de séropositivité au VIH/SIDA
(chez les adultes)
0,1 %
Taux d'accès à l'eau potable 77 %
Taux de chômage 9,0 %
Sources: The World Factbook, CIA[7]; ONU[15],[16]


Voir aussi

Sources

  1. Peng X., La fécondité chinoise : constats et perspectives, cf. Attané I., La Chine au seuil de XXIe siècle (éd.), 2002, INED, p. 61
  2. Banister J. & Hardee-Cleaveland, 1988, China Quarterly, p. 248
  3. Greenhalgh S., Missile science, population science : The origins of China's one'child population policy, june 2005, p. 253-276, China Quarterly, Vol. 182
  4. Pascal Rocha da Silva, La politique de l'enfant unique en République Populaire de Chine, 2006, Université de Genève, p. 22-28.
  5. Human Rights in China and Tibet
  6. (en)Population de différents pays et régions sur U.S Census Bureau.
  7. a , b , c , d  et e (en) The World Factbook, CIA (2006)
  8. (en) ONU (2005)
  9. a , b  et c Bertrand Badie, Béatrice Didiot (dir.), L'état du monde 2007, Paris, La Découverte, 2006, p.93
  10. Source : Généthique.org du 20 février 2009
  11. Source : Généthique.org d'août 2006
  12. Chine, l'empire du double langage, Le Nouvel observateur, N°2265, p61, avril 2008
  13. Human Rights in China and Tibet
  14. Hervé Kempf, « La moitié de la population mondiale est citadine », dans Le Monde du 28/06/2007, lire en ligne
  15. (en) ONU (2004)
  16. (en) ONU (2002)

Bibliographie

  • Yves Blayo, Des politiques démographiques en Chine, INED (Institut National d'Études Démographique) cahier numéro 137, 1997, ISBN 2-733201-37-9
  • Sous la direction d'Isabelle Attané, La Chine au seuil du XXI siècle, INED (Institut National d'Études Démographique) cahier numéro 148, 2002, ISBN 2-733201-48-4
  • Pascal Rocha da Silva, La politique de l'enfant unique en République Populaire de Chine, Université de Genève, 160p., 2006, [1]
  • Korotayev A., Malkov A., Khaltourina D. Introduction to Social Macrodynamics: Secular Cycles and Millennial Trends. Moscow: URSS, 2006, ISBN 5-484005-59-0 [2]
  • (Collectif) Jean-Pierre Paulet (dir.), Michel Cartier, Lozato-Giotart, Wahap Halik, Richard d' Angio, Martine Crauk, Population et développement en Chine, Ellipses, Paris, 2001, 224 p. (ISBN 2729805303 et ISBN 9782729805302)

Liens internes

Liens externes

  • Portail du monde chinois Portail du monde chinois
Ce document provient de « D%C3%A9mographie de la Chine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Demographie de la Chine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Démographie De La Chine — La population de la République populaire de Chine s élève en 2009 à 1 338 613 000 habitants. Si l on y rajoute Hong Kong, Macau et Taiwan, la population de la Chine s élève alors à 1 370 000 000 d habitants, soit près du quart de l …   Wikipédia en Français

  • Démographie de la chine — La population de la République populaire de Chine s élève en 2009 à 1 338 613 000 habitants. Si l on y rajoute Hong Kong, Macau et Taiwan, la population de la Chine s élève alors à 1 370 000 000 d habitants, soit près du quart de l …   Wikipédia en Français

  • Démographie de la Chine — Structure de la population de la Chine Pyramide des âges de la Chine, 2005 …   Wikipédia en Français

  • Chine (Dynastie Qing) — Chine Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Chine (Qing) — Chine Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Chine (dynastie Qing) — Chine Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Demographie — Démographie La démographie (de l ancien grec demos signifiant « peuple » et de graphein « écrire ») est l étude quantitative des populations et de leurs dynamiques, à partir de caractéristiques telles que la natalité, la… …   Wikipédia en Français

  • Chine — 35°00′N 105°00′E / 35, 105 …   Wikipédia en Français

  • Chine, la prochaine superpuissance — Émergence de la Chine comme superpuissance République populaire de Chine …   Wikipédia en Français

  • Chine comme superpuissance émergente — Émergence de la Chine comme superpuissance République populaire de Chine …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.