Acta Diurna

Les Acta Diurna ou Acta (diurna) populi (Romani), Acta publica, urbana, urbis, diurna populi, ce qu'on peut traduire par faits du jour, désignaient à Rome un recueil officiel qui contenait le récapitulatif des évènements quotidiens : décisions et délibérations du Sénat et du peuple, exécutions capitales, naissances, mariages, divorces, funérailles des personnes illustres, annonce des jeux publics.

Ce recueil fut rendu public vers l'an 131 av. J.-C.

Jules César lors de son consulat en 59 av. J.-C. diffusa aussi le journal des comptes-rendus des séances du Sénat (Acta Senatus), gardé secret jusqu'alors[1]. Cette publication est annulée par Auguste[2].

Nous avons une idée de leur contenu par les évocations qu’en font les auteurs latins, et de la forme en usage au Ier siècle par Pétrone, qui met sous la plume du secrétaire de Trimalchion dans le Satyricon un pastiche qui se termine par une énumération de faits dérisoires[3] :

« Le 26 juillet : dans la propriété de Cumes, qui appartient à Trimalchion, sont nés trente garçons et quarante filles ; ont été engrangés, sortant de l’aire, cinq cent mille boisseaux de froment ; ont été mis pour la première fois sous le joug cinq cents bœufs. Le même jour : l’esclave Mithridate a été mis en croix parce qu’il avait blasphémé contre le génie de notre maître Gaïus. Le même jour : on a remis dans le coffre parce qu’il n’était pas possible de le placer dix millions de sesterces. Le même jour : un incendie s’est déclaré dans les jardins pompéiens ; il avait pris dans la maison de l’intendant Nasta. [..] On lut encore les édits pris par les édiles et des testaments de gardes forestiers, dans lesquels un codicille déshéritait Trimalchion . Puis ce fut la liste nominative des intendants, la répudiation par un inspecteur des domaines d’une affranchie qu’il avait surprise dans la chambre d’un garçon de bains, puis la relégation à Baïes d’un maître d’hôtel, puis la mise en accusation d’un économe et un jugement rendu entre des valets de chambres »

Masse d’informations détaillées, les acta diurna sont des documents exploités par Tacite[4], et probablement par d’autres historiens romains.

Par leur contenu, les acta diurna préfigurent les premiers journaux ; en revanche, leur support de diffusion s'apparente plus à l'affichage public.

Sources

Notes

  1. Suétone, Vie des douze Césars, Caesar, XX
  2. Suétone, Vie des douze Césars, Auguste, XXXVI
  3. Pétrone, Satyricon, 53
  4. Tacite, Annales, III, 3

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acta Diurna de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acta Diurna — (lat: Daily Acts sometimes translated as Daily Public Records ) were daily Roman official notices, seen as the first gazette. They were carved on stone or metal and presented in message boards in public places like the Forum of Rome. They were… …   Wikipedia

  • Acta diurna — Les Acta Diurna ou Acta (diurna) populi (Romani), Acta publica, urbana, urbis, diurna populi, ce qu on peut traduire par faits du jour, désignaient à Rome un recueil officiel qui contenait le récapitulatif des évènements quotidiens :… …   Wikipédia en Français

  • Acta Diurna — populi Romani («ежедневные дела римского народа») публикация официальных сообщений, практиковавшаяся в Древнем Риме со времён Цезаря и послужившая прототипом современных периодических изданий. Таблички с начертанными на них сообщениями ежедневно… …   Википедия

  • Acta Diurna — es un término en latín que podría traducirse como archivo diario propio de la Antigua Roma, eran las minutas cotidianas de los negocios públicos y de eventos sociales y políticos. En el año 59 a. C., Julio César ordenó que las obras… …   Wikipedia Español

  • Acta diúrna — (lat.), im alten Rom die von Cäsar (59 v. Chr.) eingeführten amtlichen Veröffentlichungen der »Tagesereignisse« (auch a. d. urbis oder populi, und acta publica genannt), die sich mit der Zeit nach Art unsrer Zeitungen gestalteten …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • acta diurna — index journal Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • Acta diurna — Unter dem Namen Acta diurna (Plural von actum diurnum) (lat. Tagesberichte) führte der römische Konsul Gaius Julius Caesar ein tägliches Nachrichtenbulletin ein, gleichsam eine Vorform der Zeitung, die von 59 v. Chr. bis mindestens 235 n. Chr.… …   Deutsch Wikipedia

  • Acta diurna — Ạcta diụrna   [lateinisch »Tagesberichte«], römischer Staatsanzeiger, erschien von etwa 60 v. Chr. bis mindestens 235 n. Chr., wahrscheinlich nicht täglich; handschriftlich vervielfältigter Maueranschlag mit Nachrichten über das Kaiserhaus, den …   Universal-Lexikon

  • ACTA DIURNA —    a kind of gazette recording in a summary way daily events, established at Rome in 131 B.C., and rendered official by Cæsar in 50 B.C …   The Nuttall Encyclopaedia

  • acta diurna — /askta dayarna/ In the Roman law, daily acts or chronicles; the public registers or journals of the daily proceedings of the senate, assemblies of the people, courts of justice, etc. Supposed to have resembled a modern newspaper …   Black's law dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”