Acrotère
Acrotère vu de face et de profil
Acrotère du fronton de la reconstitution d'un temple étrusque à la Villa Giulia de Rome

Dans l'architecture classique, grecque et romaine antique, les acrotères (du grec ancien ἀκρωτήριον, puis du latin acroterium) sont des socles (piédestaux) soutenant des ornements, disposés au sommet ou sur les deux extrémités d'un fronton.

Les statues-acrotères caractéristiques, conservées au musée de Murlo, comme le cowboy de Murlo constituent les vestiges étrusques de l'antique fabrique locale de Poggio Civitate.

Par extension, les acrotères désignent les ornements eux-mêmes ; il peut s'agir de statues, de statuettes en pierre, de vases en terre cuite.

Dans l'architecture moderne, on appelle mur acrotère, en abrégé acrotère, un muret situé en bordure de toitures terrasses pour permettre le relevé d'étanchéité. Cette appellation a largement remplacé, en France, celle, originale, de « mur besquaire » qu'on trouve en Belgique. Au Québec, cette appellation est inconnue et on utilise couramment le mot « parapet »[1] pour dénommer ce relevé au périmètre des toitures plates ou à faible pente.

Dans le vocabulaire ferroviaire, les acrotères désignent également les jupes latérales situées en toiture et sur les bords du châssis, et qui servent à protéger les éléments mécaniques ou électriques qui y sont montés.

Notes et références

  1. Toits verts et durables, 2011, Petit lexique Canada-Français, p. 208, par Claude Frégeau, architecte (ISBN 9782981232304)

Voir aussi

Liens externes

  • J. Justin Storck, Le Dictionnaire Pratique de Menuiserie, Ebénisterie, Charpente, Acrotère
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acrotère de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ACROTÈRE — Élément décoratif, géométrique, végétal ou figuré, placé au faîte et aux angles des édifices antiques et dont la silhouette se profilait sur le ciel. Dans l’architecture grecque, l’acrotère apparaît avec les temples primitifs de Crète où, dès la… …   Encyclopédie Universelle

  • Acrotere — Acrotère Dans l architecture classique, grecque et romaine antique, les acrotères (du grec ancien ἀκρωτήριον, puis du latin acroterium) sont des socles (piédestaux) soutenant des ornements, disposés au sommet ou sur les deux extrémités d un… …   Wikipédia en Français

  • ACROTÈRE — s. m. T. d Archit. Il se dit de Ces espèces de piédestaux que l on met d espace en espace dans les balustrade, de manière que les balustres répondent sur le vide, et les acrotères sur le plein.  Il s applique également Aux piédestaux des figures… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ACROTÈRE — n. m. T. d’Architecture Toute espèce d’ornementation placée aux extrémités supérieures des édifices, principalement sur les frontons …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • acrotère — (a kro tê r ) s. m.    Terme d architecture. 1°   Piédestaux des figures que les anciens plaçaient sur les extrémités rampantes et aux sommets des frontons des temples. •   Les pinacles, les acrotères du temple, VOLT. Phil. V, 44. 2°   Espèce de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • acrotérium — ⇒ACROTÈRE, ACROTÉRIUM, subst. masc. ARCHIT. Socle disposé aux extrémités ou au sommet d un fronton ou d une colonne et servant de support à des statues, à des vases ou à d autres ornements. Rem. Attesté ds Ac. 1835, Ac. t. 1 1932, BESCH. 1845,… …   Encyclopédie Universelle

  • otère — acrotère amphotère …   Dictionnaire des rimes

  • Musée archéologique d'Olympie — Musée archéologique d’Olympie Αρχαιολογικό Μουσείο Ολυμπίας Hermès portant Dionysos enfant (Praxitèle) Informations géographiques Pays …   Wikipédia en Français

  • Musée archéologique d’Olympie — Musée archéologique d Olympie Musée archéologique d’Olympie en grec moderne : Αρχαιολογικό Μουσείο Ολυμπίας …   Wikipédia en Français

  • acroteră — ACROTÉRĂ, acrotere, s.f. Mic piedestal aşezat în vârful sau la extremităţile unui fronton pentru a susţine vase, statuete sau alte ornamente; p. ext. statuie, vas sau ornament aşezat pe acest piedestal. – Din fr. acrotère. Trimis de ana zecheru,… …   Dicționar Român

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”