Acqueduc de l'Avre

Aqueduc de l'Avre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avre (homonymie).

L’aqueduc de l’Avre est l’un des ouvrages qui alimente la ville de Paris en eau potable. Inauguré en 1893, il achemine 80 millions de litres (sur un total de 680 millions de litres) par jour depuis le Drouais en Eure-et-Loir.

L’aqueduc de l’Avre fait partie du système complexe d’approvisionnement en eau potable de la capitale. Celui-ci comprend des sources et puits profonds répartis dans un rayon de 175 kilomètres autour de Paris d’une part, et des usines de traitement d’eau de rivière d’autre part.

Il est géré par la SAGEP (Société anonyme de gestion des eaux de Paris).

L’acheminement de l’eau se fait par simple gravité : l’altitude des sources dans la région de l’Avre est supérieure de 40 mètres au niveau du réservoir de Saint-Cloud, leur point d'arrivée. Plusieurs sources sont captées dans la région de Dreux, dans le bassin d'alimentation de l'Avre.

Sommaire

Tracé

Le tracé est approximativement parallèle à celui de la voie ferrée Paris-Dreux.

  • Point de départ : Rueil-la-Gadelière (au sud de l’Avre).
  • Franchissement de l’Eure au nord de Dreux.
  • Point d’arrivée : réservoir de Montretout à Saint-Cloud.

Au-delà du réservoir de Montretout, l'eau est acheminée vers l'agglomération de Paris. Le franchissement de la Seine se fait entre Saint-Cloud et Boulogne-Billancourt, entre autres grâce à un ouvrage construit en 1891 par Gustave Eiffel qui porte le nom de passerelle ou pont-aqueduc de l'Avre.

Caractéristiques

L’aqueduc est constitué d’une galerie, entièrement en maçonnerie à l’origine, de 1,8 mètres de diamètre, posée généralement en tranchée enterrée en suivant une pente régulière.

Le pont du siphon de la Mauldre à Beynes (Yvelines)
  • Longueur de l’aqueduc principal : 102 kilomètres.
  • Diamètre : 1,8 mètres.
  • Pente moyenne : 30 cm/km (40 cm/km sur les 20 premiers kilomètres).
  • Vitesse moyenne de l’eau : 2,25 km/h.
  • Siphons : 9 (longueur totale : 7 480 m, notamment franchissement des vallées de la Meuvette, de la Pluche, de l’Eure (1 708 m dont 380 en arcades), de la Vesgre (2 150 m), de la Mauldre (922 m), du ru de Gally.
  • Arcades : 380 m (franchissement de la vallée de l’Eure).
  • Tunnels : 26 km (dont 7,3 entre Versailles et Saint-Cloud).
  • Réservoir de Saint-Cloud : capacité de 426 000 m3.

Histoire

  • 1884 : acquisition des sources de la vallée de l’Eure par la ville de Paris
  • 5 juillet 1890 : adoption du projet de loi pour la déclaration d'utilité publique
  • 17 décembre 1890 : présentation du projet d’exécution
  • Concepteur : Félix Eugène Edmond Humblot
  • Ingénieur en chef : Fulgence Bienvenüe
  • Mars 1893 : fin des travaux
  • 1970 : mise en service de nouveaux champs captants dans les vallée de l’Avre et de l’Eure

Communes traversées (d'ouest en est)

Liens externes

Notes et références


  • Portail de l’eau Portail de l’eau
  • Portail du bâtiment et des travaux publics Portail du bâtiment et des travaux publics
  • Portail du département d’Eure-et-Loir Portail du département d’Eure-et-Loir
Ce document provient de « Aqueduc de l%27Avre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acqueduc de l'Avre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acqueduc — Aqueduc L aqueduc de l Eifel en Allemagne …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”