Acidification de l’océan
Variation du pH à la surface des océans provoquée par le CO2 d'origine anthropique entre les années 1700 et les années 1990

L'acidification de l’océan, l' autre problème induit par le CO2 (the other CO2 problem)[1], est le nom donné à la diminution progressive du pH des océans

Il a été estimé que de 1751 à 2004, le pH des eaux superficielles des océans a diminué de 8,25 à 8,14 [2]).

Sur la base des prévisions du GIEC (ou IPCC en anglais) [3], l’augmentation actuelle du taux de CO2 dans l’atmosphère devrait encore diminuer le pH des eaux du globe de 8,14 à 7,8 d’ici la fin du siècle.

Sommaire

Causes

Cette acidification a plusieurs causes anthropiques identifiées :

  • l'absorption de dioxyde de carbone atmosphérique d'origine anthropique. C'est la première cause identifiée, et probablement la plus importante ;
  • l’azote anthropique lié à la circulation motorisée et au chauffage, source d'acide nitrique et d'ammoniac contaminant les pluies et les eaux de surfaces et marines, via l'atmosphère et les cours d'eau ;
  • le soufre

Ces trois facteurs associés acidifient les eaux côtières plus rapidement que ne le prévoyaient les premières modélisations.

Environ six téramoles d’azote actif et deux téramoles de soufre seraient annuellement injectées dans l’atmosphère, ce qui est bien moins que les 700 téramoles de CO2, selon une étude[réf. nécessaire] récente pilotée par Scott Doney (Woods Hole Oceanographic Institution, Massachusetts, USA). Cet azote aurait déjà sur certains littoraux un impact équivalent à 10 à 50 % de celui du CO2. Ces zones sont toutes des zones importantes pour l'Homme (pêche, activité économique et touristique).

Il semble de plus que les estuaires et les zones mortes ne remplissent plus leur rôle de puits de carbone, et que l'acidification est un phénomène qui puisse — dans une certaine mesure — s'autoentretenir[réf. nécessaire].

Cycle du carbone

Article détaillé : Cycle du carbone.

Dans le cycle du carbone naturel, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) représente un équilibre de flux entre les océans, la biosphère terrestre, et l'atmosphère. Les activités humaines telles que la combustion de combustibles fossiles et la production de ciment entraînent un nouveau flux de CO2 dans l'atmosphère. Une partie reste dans l'atmosphère, une autre partie est absorbée par les plantes terrestres, et une dernière partie est absorbée par les océans.

Quand le CO2 se dissout, il réagit avec l'eau pour former un équilibre d'espèces chimiques ioniques et non-ioniques : dioxide de carbone libre dissous (CO2 (aq)), acide carbonique (H2CO3), hydrogénocarbonate (HCO3-) et carbonate (CO32-). La proportion de ces espèces dépend des facteurs tels que la température et la salinité de l'eau de mer (voir l'article sur la pompe de solubilité de l'océan pour plus de détail).

Recherche

L'Allemagne a lancé le 1er septembre 2009 un programme national de recherche sur l'acidification des océans (BIOACID[4] pour "biological impacts of ocean acidification") avec 8,5 millions d'euros sur 3 ans (dont 2,5 millions pour l'Institut Leibniz de sciences marines de Kiel qui coordonne le programme) apportés par le Ministère fédéral de l'enseignement et de la recherche (BMBF). Dès 2009, plus de 100 chercheurs (biologistes, chimistes, physiciens, paléontologues, mathématiciens, etc.) venant de 14 instituts y contribueront, ainsi qu'une entreprise en pointe dans la technologie des capteurs. Le programme portera sur la mer du Nord et la Baltique, ainsi que sur des zones polaires ou tropicales particulièrement vulnérables à l'acidification.
Des partenariats avec d'autres pays sont prévus, dont avec les scientifiques anglais du programme de recherche sur l'acidification des mers prévu à partir de 2010, les États-Unis et l'Union européenne (don avec le programme EPOCA). Selon ses initiateurs, c'est le premier programme de cette importance dans le monde[5].

Références

  1. Doney, S. C., V. J. Fabry, R. A. Feely, and J. A. Kleypas. 2009. Ocean acidification: the other CO2 problem. Annual Review of Marine Science 1:169– 192.
  2. Jacobson, M. Z. (2005). Studying ocean acidification with conservative, stable numerical schemes for nonequilibrium air-ocean exchange and ocean equilibrium chemistry. J. Geophys. Res. Atm. 110, D07302
  3. Laurent Bopp (CNRS), Cycle du carbone, Changement climatique, Acidification des océans (Conférence Débat sur le Changement Climatique, diaporama en pdf, 35 pages)
  4. (en) À propos du Programme BIOACID
  5. Brève 60383 d'après le communiqué de presse de l'Institut Leibniz de sciences marines de Kiel du 2009/09/01

Voir aussi

Filmographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acidification de l’océan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acidification De L’océan — Variation du pH à la suface des océans provoqués par le CO2 d origine anthropique entre les années 1700 et les années 1990 …   Wikipédia en Français

  • Acidification de l'océan — Acidification de l’océan Variation du pH à la suface des océans provoqués par le CO2 d origine anthropique entre les années 1700 et les années 1990 …   Wikipédia en Français

  • Acidification de l’ocean — Acidification de l’océan Variation du pH à la suface des océans provoqués par le CO2 d origine anthropique entre les années 1700 et les années 1990 …   Wikipédia en Français

  • Krill de l'Antarctique — Krill antarctique Krill antarctique …   Wikipédia en Français

  • Pollution de l'air — Les émissions de CO, de CO2, de soufre et de suies et particules liées à la combustion du charbon ont probablement été la première source de pollution majeure de l’air dès le début de l’ère industrielle. La pollution de l’air (ou « pollution …   Wikipédia en Français

  • La pollution de l'air — Pollution de l air Pollution de l ère industrielle La pollution de l air (ou pollution atmosphérique) est un type de pollution défini par une altération de la pureté de l air, par une ou plusieurs substances ou particules présentes à des… …   Wikipédia en Français

  • Pollution de l’air — Pollution de l air Pollution de l ère industrielle La pollution de l air (ou pollution atmosphérique) est un type de pollution défini par une altération de la pureté de l air, par une ou plusieurs substances ou particules présentes à des… …   Wikipédia en Français

  • Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie — Logo de Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie Création 1990 …   Wikipédia en Français

  • Maîtrise de l'énergie — Économie d énergie Les économies d énergie résultent de la limitation de production et de consommation d énergie, en particulier d énergie non renouvelable produite à partir de combustibles fossiles : pétrole, gaz, charbon, tourbe (qui se… …   Wikipédia en Français

  • Pollution de l'eau — Les détritus de type déchets ménagers sont souvent indicateurs de pollutions (métaux lourds, microbes.. posant des problèmes de santé publique, notamment dans les régions où les eaux de surfaces sont utilisées pour la boisson, la lessive, la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”