Acides biliaires

Acide biliaire

Les acides biliaires (également connu sous le nom de sels biliaires) sont des stéroïdes acides se trouvant principalement dans la bile de mammifères. Chez l'homme, l'acide taurocholique et l'acide glycocholique (dérivés de l'acide cholique) représentent environ 80% de tous les acides biliaires. Les deux principaux acides biliaires sont l'acide cholique et l'acide chénodésoxycholique. Leur glycine et leur taurine, ainsi que leur dérivés de 7-alpha-déshydroxylé (acide désoxycholique et acide lithocholique) se trouvent dans la bile intestinale humaine. Une augmentation de l'écoulement de la bile est correllée à une augmentation de la sécrétion d'acides biliaires. Les acides biliaires ont comme fonction principale de faciliter la formation de micelles, ce qui favorise la transformation des graisses alimentaires.

Sommaire

Production et diffusion

Les acides biliaires sont produits dans le foie par l'oxydation du cholestérol. Ils sont conjugués avec la taurine ou de l'acide aminé glycine, ou encore avec un sulfate ou un glucuronide, et sont ensuite stockés dans la vésicule biliaire. Les acides biliaires ont également pour but de briser les graisses. Lors d'un repas contenant des matières grasses, le contenu de la vésicule biliaire est sécrété dans l'intestin. Chez l'homme, l'étape limitant le taux est l'ajout d'un groupe hydroxyle sur la position 7 du noyau stéroïde par l'enzyme de cholestérol 7-alpha hydroxylase. Les acides biliaires servent de multiples fonctions, notamment: l'élimination du cholestérol de l'organisme; faire que le flux de bile va éliminer des catabolites du foie, des lipides émulsifiants et des vitamines liposolubles dans l'intestin; aider à la réduction de la flore de bactéries trouvé dans l'intestin grêle et les voies biliaires.

Le terme acides biliaires se réfère à la forme conjuguée. Dans le milieu alcalin du duodénum, les acides biliaires peuvent devenir des sels biliaires à la suite de la baisse de pH et du pKa des acides. Sels biliaires se réfère à la forme ionique de la sécrétion d'acides biliaires.

La synthèse des acides biliaires est un important consommateur de cholestérol dans la plupart des espèces (autres que les humains). Le corps produit environ 800 mg de cholestérol par jour et près de la moitié est utilisé pour la synthèse des acides biliaires. Au total, environ 20-30 grammes d'acides biliaires sont sécrétées dans l'intestin par jour; environ 90% de l'excrétion d'acides biliaires sont réabsorbés (par transport actif dans l'iléon) et recyclés. On parle alors de la circulation entéro. La bile est également utilisé pour briser la graisse dans de minuscules gouttelettes. La bile d'animaux tués peut servir à faire du savon.

Types

Les sels biliaires constituent une grande famille de molécules, composé d'une structure stéroïde à quatre cycles, de cinq ou huit carbones et d'un acide carboxylique qui met fin à la chaîne, et de la présence de groupes hydroxyles d'orientation différente. Les quatre anneaux sont marqués de gauche à droite: A, B, C et D, le D-anneau est plus petit d'un carbone que les trois autres. Les groupes hydroxyles ont le choix d'être en 2 positions, l'une (ou les) appelé bêta, ou vers le bas, appelée alpha. Tous les acides biliaires ont un groupe hydroxyle sur la position 3, qui a été dérivée de la molécule mère, le cholestérol. Dans le cholestérol, les 4 anneaux de stéroïdes sont plats et la position de la 3-hydroxy est bêta.

Dans de nombreuses espèces, la première étape dans la formation d'un acide biliaire est l'ajout d'un groupe 7-alpha-hydroxy. La suite, dans la transformation à partir du cholestérol d'un acide biliaire, est la jonction entre les deux premiers anneaux stéroïdes (A et B), qui est modifié, ce qui rend la molécule courbée, et dans ce processus, le 3-hydroxy est converti à l'orientation alpha.Ainsi, la valeur par défaut la plus simple des acides biliaires (de 24 atomes de carbone) présente deux groupes hydroxyles dans les positions 3-alpha et 7-alpha. Le nom chimique de ce composé est de 3-alpha-alpha, acide 7-dihydroxy-5-beta-cholane-24-OCI, ou comme il est connu sous le nom d'acide chénodésoxycholique. Cette bile acide a été isolé pour la première fois de l'oie domestique.

Un autre des acides biliaires, l'acide cholique (avec 3 groupes hydroxyles) a déjà été décrit, de sorte que la découverte de l'acide chenodeoxcholic (avec 2 groupes hydroxyle) fait du nouvel acide biliaire un "acide désoxycholique" car il avait un groupe hydroxyle de moins que l'acide cholique . La partie 5-bêta du nom indique l'orientation de la jonction entre les anneaux A et B du noyau stéroïde (dans ce cas, ils sont courbés). Le terme "cholane" désigne une structure stéroïde de 24 atomes de carbone, et le "24-OCI acide" indique que l'acide carboxylique est trouvé à la position 24, qui se trouve être à la fin de la chaîne latérale. L'acide chénodésoxycholique est produit par de nombreuses espèces, et est une forme tout à fait fonctionnelle d'acides biliaires. Son principal inconvénient réside dans la capacité des bactéries intestinales à supprimer le groupe hydroxyle 7-alpha, un processus appelé déshydroxylation. L'acides biliaires ne disposant que d'un 3-alpha et d'un groupe hydroxyl est appelé acide lithocholique (à cause de la pierre lithographique). Il est peu soluble dans l'eau et non toxiques pour les cellules. Les acides biliaires formé par synthèse dans le foie sont qualifiées de "primaires", et de ceux formés par les bactéries sont qualifiées de "secondaire". En conséquence, l'acide chénodésoxycholique est un acide biliaire primaire, et l'acide lithocholique est un acide biliaire secondaire.

Régulation

Comme les agents de surface ou les détergents, les acides biliaires sont potentiellement toxiques pour les cellules et leur niveau est étroitement réglementé. Elles fonctionnent directement en tant que molécules de signalisation dans le foie et l'intestin par l'activation d'un récepteur nucléaire de l'hormone connue sous le nom de FXR également connu sous le nom de gènes NR1H4. Il en résulte l'inhibition de la synthèse des acides biliaires dans le foie lorsque les niveaux d'acides biliaires sont trop élevés.

Signification clinique

Étant donné que les acides biliaires sont fabriqués à partir de cholestérol endogène, la circulation entéro des acides biliaires d'être perturbés, un moyen d'abaisser le taux de cholestérol. C'est le mécanisme d'action des séquestrants des acides biliaires. Les acides biliaires séquestrants se lient aux acides biliaires dans l'intestin, empêchant leur réintégration. Pour ce faire, moins de cholestérol est fournit dans la production des acides biliaires, ce qui permet de réduire le taux de cholestérol. Les séquestrants des acides biliaires sont ensuite excrétés dans les fèces.

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de la biochimie Portail de la biochimie
Ce document provient de « Acide biliaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acides biliaires de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ACIDES GRAS POLYINSATURÉS — On nomme acides gras indispensables (ou essentiels) les trois acides gras insaturés: acide linoléique, acide linolénique, acide arachidonique; le nom de vitamine F est encore quelquefois employé pour désigner ces substances, mais à tort, car,… …   Encyclopédie Universelle

  • Acides gras — Acide gras Pour les articles homonymes, voir Acide et Gras. En chimie, un acide gras est un acide carboxylique aliphatique dérivant de, ou contenu dans, les graisses animales et végétales, les huiles ou les cires sous forme estérifié[1]. Les… …   Wikipédia en Français

  • Sels biliaires — ● Sels biliaires sels sodiques ou potassiques des acides biliaires, notamment le glycocholate et le taurocholate de sodium …   Encyclopédie Universelle

  • Acide biliaire — Les acides biliaires (également connu sous le nom de sels biliaires) sont formés par des dérivés de la bilirubine et par des stéroïdes acides secrétés par le foie et se trouvant principalement dans la bile de mammifères. Ils permettent la… …   Wikipédia en Français

  • Sel biliaire — Acide biliaire Les acides biliaires (également connu sous le nom de sels biliaires) sont des stéroïdes acides se trouvant principalement dans la bile de mammifères. Chez l homme, l acide taurocholique et l acide glycocholique (dérivés de l acide… …   Wikipédia en Français

  • CHOLESTÉROL — Le cholestérol est une biomolécule très répandue chez la plupart des organismes animaux, mais absente des végétaux et des micro organismes. Le cholestérol est un solide blanc, cristallin, insoluble dans l’eau, soluble dans les liquides organiques …   Encyclopédie Universelle

  • STÉROÏDES — Les stéroïdes forment une vaste famille chimique qui regroupe toutes les molécules naturelles dont le squelette carboné polycyclique s’apparente au gonane (perhydro 1,2 cyclopenténophénanthrène) [fig. 3]. Ils sont très répandus dans la nature où… …   Encyclopédie Universelle

  • FOIE — L’importance biologique du foie humain est attestée par son volume et par sa densité cellulaire; il pèse environ 1,5 kg chez l’adulte et représente le 1/50 du poids du corps, formant ainsi la masse viscérale la plus volumineuse de l’organisme,… …   Encyclopédie Universelle

  • LIPIDES — Le terme de lipides recouvre un ensemble de composés naturels qui ont la propriété d’être insolubles dans l’eau, en raison de la présence, dans leurs molécules, de longues chaînes hydrocarbonées d’acides gras ou de dérivés. À l’inverse, ils sont… …   Encyclopédie Universelle

  • 2 iodothyronine deiodinase — 2 iodothyronine déiodinase La 2 iodothyronine déiodinase est l enzyme catalysant la conversion de la thyroxine (T4 : l hormone thyroïdienne inactive) en 3,5,3 tri iodothyronine (T3 = hormone active), ses effets et son fonctionnement sont… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”