Acide hydroxyque

Canular du monoxyde de dihydrogène

Le canular du monoxyde de dihydrogène, ou variantes, consiste à attribuer à un corps chimique banal — l’eau en l’occurrence, mais on peut en utiliser d’autres — une dénomination complexe inconnue des non initiés, et à tenir à son sujet un discours solennellement scientifique, de manière à créer chez l’auditeur une inquiétude injustifiée.

Blague récurrente chez les chimistes, ce type de mystification peut être interprété, au choix :

  • comme une manière de ridiculiser certains activistes environnementaux qui utilisent un vocabulaire mal maîtrisé pour instaurer un climat de peur irrationnelle,
  • comme une dénonciation de certains scientifiques qui, imbus de leurs connaissances, accumulent les termes techniques, rendant obscurs — pas toujours involontairement — les discours par lesquels ils sont censés informer leurs auditeurs.
  • comme une dénonciation de certains politiques qui instaurent volontairement un climat de panique dans la population (exemple de la grippe aviaire).

Sommaire

Explication du nom

L’eau est un composé chimique de formule H2O.

  • Un oxyde est un composé chimique obtenu par action de l’oxygène sur un corps (oxydation), par exemple un métal ; la formule brute d’un oxyde est de la forme XmOn’. Pour le canular, H2O est un oxyde : le monoxyde de dihydrogène (mono- et di- pour signaler que deux atomes d’hydrogène sont liés à un seul atome d’oxygène).
  • De la même manière un hydroxyde a une formule du type R-OH ; on peut écrire celle de l’eau H-OH, et en conséquence l’appeler hydroxyde d’hydrogène, ce qui permet une variante du canular.
  • Le même H-OH peut être vu comme un acide (formule commençant par H-) : l’acide hydroxyque (ou oxhydrique), d’où une troisième version du canular.

Propriétés associées

Du monoxyde de dihydrogène sous forme liquide
Liquide pur troublé par du monoxyde de dihydrogène liquide

Les dénonciateurs des « risques » du monoxyde de dihydrogène pointent les caractéristiques suivantes :

  • cette substance est un élément principal des pluies acides ;
  • elle contribue à l’érosion des sols ;
  • elle peut être à l’origine de catastrophes écologiques diverses et variées lors d’intempéries ;
  • on la trouve en très fortes concentrations dans les océans mais elle pollue aussi de nombreux fleuves et rivières
  • sa forme solide peut provoquer de graves troubles, voire des accidents irrémédiables, par exemple pour le transport maritime ;
  • sa forme poudreuse, en particulier concentrée en plaques instables, peut être un obstacle au développement harmonieux des loisirs de montagne ;
  • elle provoque la corrosion et la destruction des métaux et des appareils électriques ;
  • elle augmente considérablement les risques en présence de conducteurs électriques sous tension ;
  • une ingestion excessive peut causer de nombreux effets secondaires déplaisants, pouvant aller jusqu’à entrainer la mort ;
  • le contact prolongé avec sa forme solide provoque des lésions des tissus ;
  • sa présence dans les poumons, même en faible quantité, peut causer la mort par asphyxie ;
  • sa forme gazeuse peut causer de graves brûlures ;
  • elle a été retrouvée dans les tumeurs de malades du cancer en phase terminale ;
  • in vitro, elle provoque l’éclatement des cellules humaines ;
  • même après rinçage prolongé, il en reste toujours des traces ;
  • elle présente à la fois un caractère acide comme basique ;
  • en dépit de tout cela, les gouvernements et les sociétés continuent de l’utiliser à grande échelle, négligeant délibérément ses dangers.

Autres plaisanteries sur l'eau

Une autre dénonciation des dangers du même liquide a été formulée par Alfred Jarry :

« Quand ne sera-t-il plus besoin de rappeler que les anti-alcooliques sont des malades en proie à ce poison, le monoxyde de dihydrogène, si dissolvant et corrosif qu’on l’a choisi entre toutes les substances pour les ablutions et lessives, et qu’une goutte versée dans un liquide pur, l’absinthe par exemple, le trouble ? »

— Alfred Jarry

Dans la recherche de noms ridiculement compliqués pour désigner l'eau, l'auteur Greg propose dans l'album d'Achille Talon Ne rêvons pas les expressions robinetus simplex et pluviosa principalis.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’eau Portail de l’eau
Ce document provient de « Canular du monoxyde de dihydrog%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acide hydroxyque de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 7732-18-5 — Molécule d eau Pour les articles homonymes, voir eau (homonymie). Article principal : eau. Eau …   Wikipédia en Français

  • Composition de l'eau — Molécule d eau Pour les articles homonymes, voir eau (homonymie). Article principal : eau. Eau …   Wikipédia en Français

  • Eau (Molécule) — Molécule d eau Pour les articles homonymes, voir eau (homonymie). Article principal : eau. Eau …   Wikipédia en Français

  • Eau (molécule) — Molécule d eau Pour les articles homonymes, voir eau (homonymie). Article principal : eau. Eau …   Wikipédia en Français

  • Eau pure — Molécule d eau Pour les articles homonymes, voir eau (homonymie). Article principal : eau. Eau …   Wikipédia en Français

  • Molecule d'eau — Molécule d eau Pour les articles homonymes, voir eau (homonymie). Article principal : eau. Eau …   Wikipédia en Français

  • Molécule D'eau — Pour les articles homonymes, voir eau (homonymie). Article principal : eau. Eau …   Wikipédia en Français

  • Oxyde d'hydrogène — Molécule d eau Pour les articles homonymes, voir eau (homonymie). Article principal : eau. Eau …   Wikipédia en Français

  • Molécule d'eau — Pour les articles homonymes, voir eau (homonymie). Article principal : eau. Eau …   Wikipédia en Français

  • Canular Du Monoxyde De Dihydrogène — Le canular du monoxyde de dihydrogène, ou variantes, consiste à attribuer à un corps chimique banal l’eau en l’occurrence, mais on peut en utiliser d’autres une dénomination complexe inconnue des non initiés, et à tenir à son sujet un discours… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”