Daisuke Matsuzaka


Daisuke Matsuzaka
Pix.gif Daisuke Matsuzaka Baseball pictogram.svg
Daisuke Matsuzaka.jpg
Red Sox de Boston - No 18
Lanceur partant
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
5 avril 2007
Statistiques de joueur (2007-2010)
Parties jouées 98
Victoires-Défaites 46-27
Manches 585.1
Retraits sur les prises 542
Moyenne de points mérités 4,18
Équipes

Daisuke Matsuzaka (松坂大輔), né le 13 septembre 1980 à Préfecture d'Aomori, est un joueur japonais de baseball évoluant avec l'équipe des Red Sox de Boston dans la Ligue majeure de baseball depuis 2007. Il a joué auparavant avec l'équipe des Seibu Lions dans le Championnat du Japon de baseball entre 1999 et 2006. Il a été élu meilleur joueur de la Classique mondiale de baseball en 2006 et a été médaillé de bronze aux Jeux olympiques 2004 avec le Japon.

Sommaire

Carrière

Débuts

Après avoir excellé dans les ligues de jeunes, Daisuke Matsuzaka rejoint le lycée de Yokohama, une des places fortes du baseball junior au Japon en 1996. Lors de sa deuxième année, il devient le meilleur lanceur de l'équipe. En 1998, il remporte le titre national lors du Koshien d'été, le tournoi qui rassemble les meilleures équipes lycéennes du pays, après avoir lancé lors des quatre derniers matchs de son équipe, y compris un match sans point ni coup sûr en finale. Son statut de vedette attire l'attention de nombreux recruteurs au Japon et avant la draft, il déclare officiellement à la presse ne vouloir jouer que pour les Yokohama BayStars ou les Yomiuri Giants. Lorsque les Seibu Lions obtiennent les droits de négocier avec Matsuzaka, il se prépare à refuser un contrat professionnel et à entrer à l'université. Osamu Higashio, le manager des Lions et ancien lanceur vedette, le convainc de rejoindre son équipe en lui offrant la balle de sa 200e victoire en championnat du Japon.

Championnat du Japon

En 1999, pour sa première saison, il obtient 16 victoires pour 5 défaites et remporte le titre de Recrue de l'année. En 2000, il remporte 14 victoires pour 7 défaites avec une moyenne de 3,96 points mérités, sa plus haute moyenne en carrière au Japon. L'année suivante, il termine la saison avec un bilan équilibré de 15 victoires pour 15 défaites en 33 matchs et 214 retraits sur prises. Il remporte le trophée Sawamura qui récompense le meilleur lanceur partant du championnat.

Il passe la majeure partie de l'année 2002 sur la liste des blessés, ne jouant que 14 matchs en saison régulière pour 6 victoires et 2 défaites. Aligné lors du match 1 des Japan Series 2002 (finale du championnat), il accorde deux circuits aux Yomiuri Giants qui remporte le match 4 à 1. Les Lions sont balayés en 4 matchs par les Giants et Matsuzaka est crédité de 2 défaites avec une moyenne de 12,60 points mérités en 5 manches lancées[1].

En 2003, il finit la saison avec 16 victoires pour 7 défaites et 215 retraits sur prises. Il décroche le titre de la meilleure moyenne de points mérités de la Ligue du Pacifique (2,83). Il est sélectionné dans l'équipe nationale de baseball du Japon pour lancer face à la Corée du Sud.

Jeux olympiques

En 2004, il participe aux Jeux olympiques d'Athènes avec le Japon. Il obtient la médaille de bronze après la victoire de son équipe face au Canada lors de la finale pour la troisième place

Classique mondiale de baseball

En 2006, pour la première édition de la Classique mondiale de baseball, Matsuzaka fait une démonstration de son talent avec 3 victoire pour aucune défaite. Il est le lanceur victorieux lors de la finale contre Cuba et remporte le titre de Meilleur joueur du tournoi.

À la Classique mondiale de baseball 2009, il est invaincu en 3 décisions et affiche une moyenne de points mérités de 2,45. Il aide les Japonais à conserver leur titre de champions et est une seconde fois nommé meilleur joueur du tournoi.

Ligue majeure de baseball

Le 2 novembre 2006, Matsuzaka se voit accorder la permission de négocier un contrat avec une équipe de Ligue majeure. Le 14 novembre 2006, les Red Sox de Boston acquièrent les droits de négocier avec Matsuzaka pour la somme de 51,1 millions de dollars[2]. Le 13 décembre, après un mois de négociations, il signe un contrat de six ans pour un montant de 52 millions de dollars[3],[4].

Saison 2007

Matsuzaka débute son premier match en Ligue majeure le 5 avril 2007 face aux Royals de Kansas City au Kauffman Stadium. Il remporte sa première victoire après avoir retiré 10 frappeurs sur prises, accordé un circuit et 6 coups sûrs en 7 manches lancées. Pour ses débuts au Fenway Park, il est crédité de sa première défaite face aux Mariners de Seattle le 11 avril. Lors de son troisième départ, il est de nouveau crédité d'une défaite malgré ses 10 retraits sur prises en 6 manches. Il est le premier lanceur depuis Fernando Valenzuela en 1981 à retirer au moins 10 frappeurs lors de deux de ses trois premiers départs en Ligue majeure.

Le 14 mai, il lance son premier match complet lors d'une victoire 7 à 1 face aux Tigers de Detroit. Le 10 août, il dépasse le record de retraits sur prises pour une recrue des Red Sox avec 156 retraits. Le 28 septembre, il est le lanceur vainqueur lors de la victoire face aux Twins du Minnesota qui assure aux Red Sox la première place de la Division Est en Ligue américaine. Il termine sa première saison en Ligue majeure avec 15 victoires pour 12 défaites et une moyenne de 4,40 points mérités.

Le 6 octobre, il joue son premier match de série éliminatoire au Fenway Park face aux Angels de Los Angeles. Il ne lance que 4 23 manches après avoir accordé 3 points et 7 coups sûrs. Sa deuxième sortie en série éliminatoire est tout aussi médiocre. Face aux Indians de Cleveland pour le match 3 de la Série de championnat de la Ligue américaine, il accorde 4 points et 6 coups sûrs en 4 23 manches et obtient sa première défaite en playoffs. Le 21 octobre, il débute le match 7 décisif de la série et retire les huit premiers frappeurs des Indians. Les Red Sox gagnent le match 11 à 2 et se qualifient pour la Série mondiale 2007 et Matsuzaka devient le premier lanceur japonais à remporter un match de série éliminatoire en Ligue majeure. Le 27 octobre, il joue son premier match en Série mondiale lors du match 3 face aux Rockies du Colorado. Au bâton, il frappe son premier coup sûr en Ligue majeure et produit par la même occasion deux points. Il est le troisième lanceur de l'histoire des Red Sox à produire deux points dans une match de Série mondiale après Cy Young (1903) et Babe Ruth (1918). Sur le monticule, il accorde deux points et trois coups sûrs, retire cinq frappeurs et obtient sa première victoire lors d'un match de Série mondiale, une première pour un lanceur japonais.

Saison 2008

En 2008, Matsuzaka a remporté ses huit premières décisions pour Boston, avant d'encaisser une première défaite dans un match qu'il dut quitter après avoir ressenti un malaise à l'épaule. Il est placé sur la liste des joueurs blessés à la fin mai. Il connaît une saison exceptionnelle malgré cette blessure, avec un dossier victoires-défaites de 18-3 et une moyenne de points mérités de 2,90. Les frappeurs adverses ne frappent que dans une moyenne au bâton de ,211 contre lui. Il termine quatrième dans la course au trophée Cy Young, décerné à Cliff Lee dans la Ligue américaine.

En séries éliminatoires, il n'accorde aucun coup sûr en plus de 7 manches aux Rays de Tampa Bay lors de la première partie de la Série de championnat. Il se montre cependant chancelant lors de son départ dans le cinquième match, remporté par Boston à la suite d'un ralliement tardif.

Saison 2009

En 2009, Matsuzaka a fait deux séjours prolongés sur la liste des joueurs blessés en raison de problèmes récurrents à l'épaule. En juillet, il a exprimé, lors d'une interview à un journal japonais, des réserves quant au programmes de réhabilitation et d'entraînement qui lui sont imposés par les Red Sox de Boston. Il dit aussi être frustré du fait de voir chacun de ses lancers comptabilisés, comme c'est la norme en Amérique du Nord[5]. L'équipe a répliquée en se disant déçue des critiques du lanceur, qui pourrait revenir au monticule en septembre. Les Red Sox s'étaient aussi montrés inquiets de la décision de Matsuzaka de rejoindre l'équipe nationale japonaise pour la Classique mondiale, craignant de nouveaux problèmes à l'épaule.

Statistiques de joueur

Championnat du Japon

Statistiques de lanceur en saison régulière
Saison Équipe G GS V D SV IP SO ERA
1999 Seibu 25 18 16 5 0 180.0 151 2,60
2000 Seibu 27 18 14 7 1 167.2 144 3,97
2001 Seibu 33 20 15 15 0 240.1 214 3,60
2002 Seibu 14 9 6 2 0 73.1 78 3,68
2003 Seibu 29 19 16 7 0 194.0 215 2,83
2004 Seibu 23 9 10 6 0 146.0 127 2,90
2005 Seibu 28 13 14 13 0 215.0 226 2,30
2006 Seibu 25 12 17 5 0 186.1 200 2,13
Totaux 204 118 108 60 1 1402.2 1355 2,95

Ligue majeure de baseball

Statistiques de lanceur en saison régulière[6]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2007 Boston 32 32 1 0 15 12 0 204.2 201 4,40
2008 Boston 29 29 0 0 18 3 0 167.2 154 2,90
2009 Boston 12 12 0 0 4 6 0 59.1 54 5,76
2010 Boston 25 25 0 0 9 6 0 153.2 133 4,69
Totaux 98 98 0 0 46 27 0 585.1 542 4,18
Statistiques de lanceur en séries éliminatoires[6]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2008 Boston 4 4 0 0 2 1 0 19.2 17 5,12
2007 Boston 3 3 0 0 1 1 0 16.0 16 4,50
Totaux 7 7 0 0 0 0 0 35.2 33 4,79

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références

  1. (en) Japan Series 2002 sur Japan Baseball Daily
  2. (en) Red Sox win Matsuzaka bid sur MLB.com, 14 novembre 2006
  3. (en) Red Sox, Matsuzaka set six-year deal sur MLB.com, 14 décembre 2006
  4. (en) Red Sox no longer need to hide secret sur MLB.com, 14 décembre 2006
  5. Sox feel betrayed by Dice-K's criticisms, Ian Browne / MLB.com, 28 juillet 2009.
  6. a et b (en) Statistiques de Scott Baker en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Daisuke Matsuzaka de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Daisuke Matsuzaka — 松坂 大輔 Matsuzaka pitching for Japan in the 2006 World Baseball Classic …   Wikipedia

  • Daisuke Matsuzaka — 松坂 大輔 Boston Red Sox Nr. 18 …   Deutsch Wikipedia

  • Daisuke Matsuzaka — Saltar a navegación, búsqueda Daisuke Matsuzaka Daisuke Matsuzaka (松坂大輔, Matsuzaka Daisuke …   Wikipedia Español

  • Daisuke Matsuzaka — Daisuke Matsuzaka(松坂大輔, 13 de septiembre, 1980) es un pitcher diestro que juega con los Seibu Lions desde 1999. Fue un gran pitcher cuando estudiaba en el Instituto Yokohama. Cuando se graduó, se unió a los Seibu Lions. En su primera temporada… …   Enciclopedia Universal

  • Matsuzaka Daisuke — Daisuke Matsuzaka 松坂 大輔 Datei:Daisuke Matsuzaka WBC.jpg Boston Red Sox Nr. 18 Pitcher Geboren am: 13. September 1980 Aomori, Präfektur Aomori, Japan …   Deutsch Wikipedia

  • Daisuke — Pronunciation Dá í s(ú) ké Gender Male Origin Word/Name Japanese Meaning It can have many different meanings depending on the kanji used …   Wikipedia

  • Daisuke — (だいすけ, ダイスケ) ist ein gebräuchlicher, männlicher japanischer Vorname. Bedeutung Die erste Silbe Dai (kanji 大) bedeutet groß, die zweite Silbe Suke kann Hilfe (kanji 輔, 祐 oder 助), Regel (典) oder Versöhnung/Einigung (介) heißen. Bekannte Namensträger …   Deutsch Wikipedia

  • Matsuzaka — ist der Familienname folgender Personen: Daisuke Matsuzaka (* 1980), japanischer Baseballspieler Keiko Matsuzaka (* 1952), japanische Schauspielerin Siehe auch: Matsusaka Diese Seite ist eine Begriffsklärung …   Deutsch Wikipedia

  • Matsuzaka Generation — The Matsuzaka Generation (松坂世代, Matsuzaka Sedai?) is a term used to collectively describe the (usually Japanese) baseball players that belong to current Boston Red Sox starting pitcher Daisuke Matsuzaka s age group.[1] As per Japanese laws on how …   Wikipedia

  • Matsuzaka, Daisuke — ▪ 2008 born Sept. 13, 1980, Tokyo, Japan  In 2007 Japanese baseball pitcher Daisuke Matsuzaka concluded his first season in Major League Baseball (MLB) by helping the Boston Red Sox to a four game sweep of the Colorado Rockies in the best of… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.