Acide 2,3-Dimercapto-1-propanesulfonique

Acide 2,3-Dimercapto-1-propanesulfonique

acide 2,3-Dimercapto-1-propanesulfonique
Acide 2,3-Dimercapto-1-propanesulfonique
Général
DCI Unithiol
Nom IUPAC sodium 2,3-bis-sulfanylpropane-1-sulfonate
No CAS 74-61-3
PubChem 6321
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C3H8O3S3  [Isomères]
Masse molaire 188,289 gmol-1
C 19,14 %, H 4,28 %, O 25,49 %, S 51,09 %,
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'acide 2,3-dimercapto-1-propanesulfonique (DMPS en abrégé) et son sel de sodium (appelé Unithiol) sont des chélateurs qui complexent plusieurs métaux lourds. Ils sont apparentés au dimercaprol, un autre chélateur. Contrairement au DMSA, le DMPS n'est pas utilisé en France, n'y disposant pas d'une AMM. Il est commercialisé en Allemagne sous le nom de Dimaval®.

Sa synthèse fut effectuée pour la première fois en 1956 à Kiev par Petrunkin.

Études cliniques

Les effets du DMPS sur une intoxication aux métaux lourds, polonium-210 inclus, furent étudiés dans les années suivantes. Un effet protecteur du DMPS fut avéré, la durée de survie des malades étant augmentée[1].

Une étude sur les effets du DMPS sur des travailleurs impliqués dans la production d'une lotion de blanchiment de la peau au calomel (chlorure de mercure), qui étaient en contact direct avec cette substance et présentaient déjà des niveaux élevés de mercure urinaire fut entreprise. Il apparut que le sel de sodium du DMPS était efficace pour réduire la contamination mercurielle et ramener la concentration de mercure dans l'urine à des valeurs normales[2].


Références

  1. (en) H.V. Aposhian et M.M. = Aposhian, « Meso-2,3-dimercaptosuccinic acid: Chemical, pharmacological and toxicological properties of an orally effective metal chelating agent. », dans Annual Review of Pharmacology and Toxicology, vol. 30, no 1, 1990, p. 279–306 [lien DOI (page consultée le 2007-07-08)] 
  2. D. Gonzalez-Ramirez, M. Zuniga-Charles, A. Narro-Juarez, Y. Molina-Recio, K. M. Hurlbut, R. C. Dart and H. V. Aposhian, « DMPS (2,3-Dimercaptopropane-1-sulfonate, Dimaval) Decreases the Body Burden of Mercury in Humans Exposed to Mercurous Chloride », dans Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics, vol. 287, no 1, 1er Oct 1998, p. 8–12 [texte intégral lien PMID] 

Voir aussi

Ce document provient de « Acide 2,3-Dimercapto-1-propanesulfonique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acide 2,3-Dimercapto-1-propanesulfonique de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”