Acharnes

Dans la Grèce antique, Acharnes (en grec ancien Ἀχαρναί / Akharnaí, pluriel) est le plus vaste des dèmes d'Attique[1], situé au pied du mont Parnès, à 60 stades au nord d'Athènes[2]. Il est le territoire de la tribu Œnéide.

Acharnes est cité par Pindare dans sa Deuxième Néméenne (v. 16–17), dédiée à Timodème, originaire de ce dème et vainqueur au pancrace : « Acharnes de jadis / est dite noble[3]. » Terre fertile, Acharnes produit des céréales, du vin et de l'huile d'olive. Pendant la guerre du Péloponnèse, le dème fournit 3000 hoplites, soit un dixième de l'armée civique. Il est ravagé en 431 av. J.-C. au cours de l'invasion de l'Attique par les troupes spartiates menées par le roi Archidamos II[4].

Il a été rendu célèbre par la comédie d'Aristophane Les Acharniens (425 av. J.-C., premier prix des Lénéennes), qui met en scène un citoyen épris de paix, Dicéopolis (« Justinet » dans la traduction de Victor-Henri Debidour), aux prises avec les Acharniens belliqueux, représentés de manière burlesque en charbonniers.

On ignore presque tout de la topographie antique d'Acharnes, qui se situe dans l'actuelle municipalité de Ménidi, dans la banlieue Nord-Ouest d'Athènes. En février 2007, des travaux ont néanmoins mis au jour une partie du théâtre antique[5] — spécifiquement des gradins du koilon.

C'est à Acharnes qu'est construit (en 2007-2009) l'important nœud ferroviaire SKA du nouveau réseau régional Proastiakós.

Notes

  1. Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse [détail des éditions] [lire en ligne] (II, 19, 2).
  2. Thucydide (II, 21, 2), soit 1065,60 mètres (un stade attique = 177,60 m., cf. l'index in Thucydide, La Guerre du Péloponnèse, éd. D. Roussel, Gallimard, 1964, "Folio classique").
  3. Extrait de la traduction de J.-P. Savignac pour les éditions La Différence, 1990.
  4. Voir Thucydide, II, 10–23 et Plutarque, Vies parallèles [détail des éditions] [lire en ligne], (Périclès, XXIII).
  5. Kathimerini, édition anglophone datée du 17.02.07, consultée le 18.02.07.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acharnes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acharnes — Gemeinde Acharnes Δήμος Αχαρνών (Αχαρνές) …   Deutsch Wikipedia

  • Acharnes — Infobox Greek Dimos name = Acharnes name local = Αχαρνές image coa = periph = Attica prefec = East Attica province = population = 75341 population as of = 2001 population ref = [http://www.statistics.gr/gr tables/S1101 SAP 1 TB DC 01 03 Y.pdf… …   Wikipedia

  • Acharnes — Original name in latin Acharnes Name in other language Acharnae, Acharnai, Acharne, Acharnes, Akharnai, Akharna Menidhi, Menidhion, Menidi, Menioi, Mendhi, Mendhion, Menoi State code GR Continent/City Europe/Athens longitude 38.08333 latitude… …   Cities with a population over 1000 database

  • Acharnes — Sp Achárnai Ap Αχαρναί/Acharnes L C Graikija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Acharnes Railway Center — The Acharnes Railway Center (Σιδηροδρομικό Κέντρο Αχαρνών) or SKA is a railway junction in the north of the Athens Metropolitan Area in the municipality of Acharnes (Menidi) where some important railway lines converge. The junction is still under …   Wikipedia

  • Centre ferroviaire d'Acharnes — 38°03′59″N 23°44′12″E / 38.06639, 23.73667 Le Centre ferroviaire d’Acharnes (en grec  …   Wikipédia en Français

  • Folk Art Museum of Acharnes — is a museum in Athens, Greece …   Wikipedia

  • Léodamas d'Acharnes — Pour les articles homonymes, voir Léodamas. Léodamas d Acharnes (en grec ancien Λεωδάμας / Leôdámas) est un orateur attique du IVe siècle av. J.‑C. Elève d Isocrate, il a joui d une grande réputation, et fut maître d Eschine. On a de… …   Wikipédia en Français

  • Acharnai — Gemeinde Acharnes Δήμος Αχαρνών (Αχαρνές) DEC …   Deutsch Wikipedia

  • acharnée — ● acharné, acharnée adjectif et nom Qui agit avec une ardeur opiniâtre, qui s acharne : Un acharné des jeux de cartes. ● acharné, acharnée (synonymes) adjectif et nom Qui agit avec une ardeur opiniâtre, qui s acharne Synonymes : accrocheur… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”