Accès à l'avortement

Avortement

Odalisque de Jules Joseph Lefebvre
Sexologie et sexualité
Sexualité
Sexualité humaine
Amour - Libido
Rapport sexuel - Position
Genre - Jouet
Aspects sociaux
Éducation
Pornographie - Prostitution
Agression et Discrimination
Infraction sexuelle
Littérature - Cinéma
Mythologie - Religion
Santé
Contraception - Avortement
Impuissance - Frigidité
Circoncision - Excision
Contragestion - Infection sexuellement transmissible
Sexologues
Ellis Havelock - Forel Auguste
Gross Otto - Kinsey Alfred
Leleu Gérard - Reich Wilhelm
Robert Jocelyne - William Masters et Virginia Johnson
Méta
Le projet sexologie
Participez !

L'avortement se définit comme l'interruption avant son terme du processus de gestation, c'est-à-dire le développement qui commence à la conception par la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde formant ainsi un œuf, se poursuit par la croissance de l'embryon, puis du fœtus, et qui s'achève normalement à terme par la naissance d'un nouvel individu de l'espèce.

L'avortement selon la définition juridique et scientifique en France consiste en l'interruption du processus de gestation à partir de l'implantation du morula dans l'endomètre

On parle d'avortement pour toutes les espèces vivipares. Par extension, le terme est également utilisé par métaphore pour désigner l'échec d'un processus de développement quelconque, sans rapport avec la procréation (avortement d'une greffe, d'un projet).

Sommaire

Terminologie

  • L'avortement peut être spontané : on parle de fausse couche. Le terme médical de fausse couche s'applique quel que soit le terme de la grossesse du premier jour de la grossesse jusque la prise en charge médicale du fœtus. Avant 12 semaines d'aménorrhée c'est une fausse couche précoce et après cette période il s'agit d'une fausse couche tardive (la majorité des œufs fécondés ne sont pas viables dans des conditions normales et sont éliminés très rapidement par l'organisme).
  • La grossesse peut être interrompue volontairement sans raison médicale. On parle alors d' interruption volontaire de grossesse ou IVG.
  • Enfin la grossesse peut être interrompue pour des raisons médicales tenant soit au fœtus soit à la femme enceinte. On parle dans ce cas d'interruption médicale ou thérapeutique de grossesse ou IMG.

Plantes abortives

L'hysope est considérée comme abortive, tout comme à forte dose la sauge, la rue ou l'armoise.[réf. nécessaire] Dans l'antiquité gréco-romaine, l'absinthe était aussi appréciée pour ses propriétés abortives.

Légalisation de l'interruption volontaire de grossesse dans le monde

État des lois sur l'avortement      Légal      Légal en cas de viols, de risques pour la vie de la mère, maladies mentales, facteurs socio-économiques ou malformations fœtales      (Légal pour) ou (illégal sauf pour) les viols, risques vitaux, malformations ou maladies mentales      Illégal, avec exceptions pour le viol, risques vitaux, maladies mentales      Illégal, avec exceptions pour risques vitaux ou maladies mentales      Illégal      Variable selon les régions      Non renseigné

La tendance générale mondiale est en faveur du droit à l'interruption volontaire de grossesse, dans les pays occidentaux et dans certains pays en voie de développement. On remarque à contrario que dans les pays sous développés, l'interruption volontaire de grossesse est en général interdit.

Dépénalisation de l'interruption volontaire de grossesse en France

En France, en tant que ministre de la Santé, Simone Veil a fait adopter en 1975 la première loi française dépénalisant le recours à l'interruption volontaire de grossesse.

La période légale pendant laquelle une femme peut pratiquer de sa seule volonté une interruption de grossesse avait été initialement fixée aux dix premières semaines de grossesse, soit douze semaines d'aménorrhée. La loi n° 2001-588, du 4 juillet 2001, relative à l'interruption volontaire de grossesse et à la contraception (JO, 7 juillet 2001, p.10823) allongea la période de dix à douze semaines de grossesse [1]. En revanche, l'avortement pour motif thérapeutique peut être pratiqué au-delà du délai des douze premières semaines et ce jusqu'au dernier moment de la gestation.

Débat sur l'interruption volontaire de grossesse

Articles détaillés : Pro-choix et Pro-vie.

L'Interruption volontaire de grossesse (IVG) est chez l'être humain, au-delà d'un phénomène physiologique concernant la femme enceinte, un phénomène social. La conquête du droit à l’IVG constitue une part importante du mouvement féministe, pour la libre disposition de son corps par la femme.

Dans les pays où l'interruption volontaire de grossesse n'est pas encore légalisé, des mobilisations ont lieu pour l'obtention de ce droit. Dans les pays où l'interruption volontaire de grossesse est légalisé, et plus particulièrement aux Etats-Unis en Italie et en Espagne, le droit à l'interruption volontaire de grossesse est parfois contesté par certains mouvements dit « pro-vie », qui sont aussi la plupart du temps d'inspiration religieuse et/ou ultra-conservatrice.

À contrario, il est défendu par de nombreux mouvements pro-choix, et notamment Barack Obama qui a rappelé « Cette décision non seulement protège la santé des femmes et la liberté de reproduction, mais symbolise un principe plus large : que le gouvernement n'a pas à se mêler des affaires de famille les plus intimes »[2].

Voir aussi

Liens externes

Références

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail des femmes Portail des femmes

Ce document provient de « Avortement ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Accès à l'avortement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Droit à l'avortement — Interruption volontaire de grossesse Pour les articles homonymes, voir IVG …   Wikipédia en Français

  • Droit à l’avortement — Interruption volontaire de grossesse Pour les articles homonymes, voir IVG …   Wikipédia en Français

  • Accès à la contraception — Contrôle des naissances Sexologie et sexualité Sexualité Sexualité humaine Amour Libido …   Wikipédia en Français

  • Accès à la pilule — Contrôle des naissances Sexologie et sexualité Sexualité Sexualité humaine Amour Libido …   Wikipédia en Français

  • Droit à l'IVG — Interruption volontaire de grossesse Pour les articles homonymes, voir IVG …   Wikipédia en Français

  • Doctrine du christianisme sur l'avortement — La très grande majorité des Églises condamnent fermement l avortement. Ainsi, l Église catholique romaine a une doctrine officielle qui prévoit l excommunication pour ceux qui pratiquent l avortement. La position des Églises orthodoxes rejoint,… …   Wikipédia en Français

  • D'un océan à l'autre — Canada Pour les articles homonymes, voir Canada (homonymie).  Pour l’article homophone, voir Kannada …   Wikipédia en Français

  • Decret 770 regulant l'avortement en Roumanie — Décret 770 régulant l avortement en Roumanie Le décret 770 est un texte réprimant l avortement en Roumanie, sous le régime de Nicolae Ceauşescu. Il avait pour objectif d augmenter la population de la Roumanie de plusieurs millions de personnes en …   Wikipédia en Français

  • Décret 770 Régulant L'avortement En Roumanie — Le décret 770 est un texte réprimant l avortement en Roumanie, sous le régime de Nicolae Ceauşescu. Il avait pour objectif d augmenter la population de la Roumanie de plusieurs millions de personnes en 24 ans. Après sa légalisation en 1957, l… …   Wikipédia en Français

  • Décret 770 régulant l'avortement en Roumanie — Le décret 770 est un texte réprimant l avortement en Roumanie, sous le régime de Nicolae Ceaușescu. Il avait pour objectif d augmenter la population du pays de plusieurs millions de personnes en 24 ans. Après sa légalisation en 1957, l avortement …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”