Accusateur public

L'accusateur public fut institué au cours de la Révolution française par le décret du 1er décembre 1790. Auprès de chaque tribunal criminel un magistrat était chargé de poursuivre l'accusation au nom du roi. Les autres juges étaient élus.

L'accusateur public était responsable de la surveillance des officiers de police du département. Le nombre des accusateurs public fut fixé à deux pour chaque tribunal.

Lallier et Pierre-François Réal furent les deux premiers accusateurs publics du Tribunal criminel de Paris.

C'est par le décret du 10 mars 1793 que fut créé le Tribunal révolutionnaire et la nomination d'un accusateur public ainsi que de ses deux substituts auprès de ce Tribunal. Louis-Joseph Faure fut le premier accusateur public nommé, mais il préféra renoncer à ce poste, ce fut Fouquier-Tinville qui le remplaça.

Sources

Jean Tulard, Jean-François Fayard et Alfred Fierro, Histoire et dictionnaire de la Révolution française. 1789-1799, éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins », Paris, 1987, 1998 [détail de l’édition]



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Accusateur public de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Accusateur Public — L accusateur public fut institué au cours de la Révolution française par le décret du 1er décembre 1790. Auprès de chaque tribunal criminel un magistrat était chargé de poursuivre l accusation au nom du roi. Les autres juges étaient élus. L… …   Wikipédia en Français

  • Accusateur public — ● Accusateur public pendant la Révolution française, membre électif du ministère public près le tribunal criminel, qui requérait à l audience …   Encyclopédie Universelle

  • accusateur — accusateur, trice [ akyzatɶr, tris ] n. et adj. • 1327; lat. accusator 1 ♦ Personne qui accuse. ⇒ délateur, dénonciateur; calomniateur. (1791) Hist. Accusateur public : magistrat chargé du ministère public (pendant la Révolution). 2 ♦ Adj. Qui… …   Encyclopédie Universelle

  • accusateur — accusateur, trice (a ku za teur, tri s ) 1°   S. m. et f. Celui, celle qui accuse en justice. L accusateur public. Se porter pour accusateur. Susciter un accusateur. •   Le père le plus tendre est son accusateur, VOLT. Tancr. IV, 2. •   Les deux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • public — public, ique [ pyblik ] adj. et n. m. • 1239; lat. publicus I ♦ Adj. 1 ♦ Qui concerne le peuple pris dans son ensemble; qui appartient à la collectivité sociale, politique et en émane; qui appartient à l État ou à une personne administrative. La… …   Encyclopédie Universelle

  • public — public, ique (pu blik, bli k ) adj. 1°   Qui appartient à tout un peuple, qui concerne tout un peuple. •   Le péril dont Rodrigue a su nous retirer, Et le salut public que vous rendent ses armes, CORN. Cid, IV, 2. •   Le bien public, CORN. Nicom …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Ministère public (France) — Pour les autres articles nationaux, voir Ministère public. Carrières judiciaires en France Généralités Magistrat : siège · parquet · Auditeur de justice Auxiliaire de justice Catégorie : Mé …   Wikipédia en Français

  • Ministere public (France) — Ministère public (France)  Pour les autres articles nationaux, voir Ministère public. Carrières judiciaires en France Généralités Magistrat : siège · parquet · Auditeur de justice Auxiliaire de jus …   Wikipédia en Français

  • Ministère public (france) —  Pour les autres articles nationaux, voir Ministère public. Carrières judiciaires en France Généralités Magistrat : siège · parquet · Auditeur de justice Auxiliaire de jus …   Wikipédia en Français

  • Ministère public en France — Ministère public (France)  Pour les autres articles nationaux, voir Ministère public. Carrières judiciaires en France Généralités Magistrat : siège · parquet · Auditeur de justice Auxiliaire de jus …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”