Accords du louvre

Accords du Louvre

Les accords du Louvre sont un accord sur les taux de change signé le 22 février 1987 au Musée du Louvre, à Paris, par les pays du G7, moins l’Italie qui n’a pas voulu signer l’accord final (États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Canada).

Le but est de réduire la volatilité des changes[1], par la mise en place de procédures renforcées dans la gestion des taux de change[2].

Désireux de stopper la machine infernale qu'ils ont mis en route, les pays du G6, rejoints par le Canada, signent à Paris le 22 février 1987 les accords du Louvre, destinés à enrayer la baisse du dollar, qui a été déclenchée par les accords du Plaza en septembre 1985. Seulement, cette fois-ci, cela ne fonctionne pas et, après une pause dans le courant de l'année 1987, le dollar va continuer pendant dix ans, tendanciellement, à se déprécier.

Sommaire

Déroulement et prolongement

À la fin de l’année 1986, à la suite de la dépréciation importante du dollar liée à la mise en pratique des accords du Plaza, les États-Unis et le Japon convinrent de stabiliser la parité dollar–yen. « Leur accord fut formalisé dans un cadre multilatéral – le premier accord du Louvre, signé les 21 et 22 février 1987 – qui fixait secrètement une grille d’intervention étroite pour les monnaies des pays du Groupe des Sept. »[3]

Cet accord fonctionna bien dans un premier temps, mais la collaboration entre les principales puissances se réduisit parce que les pays concernés privilégièrent assez rapidement leurs intérêts individuels. En 1990, l’Allemagne releva ses taux d’intérêt pour contrer l’inflation que provoquait la réunification. Simultanément, la Fed diminuait ses taux directeurs en raison de la baisse d’activité économique. Ces deux phénomènes provoquèrent une appréciation de plusieurs monnaies européennes vis-à-vis du dollar, mais les pays du G7 ne réagirent pas[3].

L’échec des accords du Louvre contribua en partie à provoquer le krach d'octobre 1987[2].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’économie Portail de l’économie
Ce document provient de « Accords du Louvre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Accords du louvre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Accords Du Louvre — Les accords du Louvre sont un accord sur les taux de change signé le 22 février 1987 au Musée du Louvre, à Paris, par les pays du G7, moins l’Italie qui n’a pas voulu signer l’accord final (États Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume… …   Wikipédia en Français

  • Accords du Louvre — Les accords du Louvre sont un accord sur les taux de change signé le 22 février 1987 au Musée du Louvre, à Paris, par les pays du G7, moins l’Italie qui n’a pas voulu signer l’accord final (États Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume… …   Wikipédia en Français

  • Accords Du Plaza — Plaza Hotel Les accords du Plaza sont un accord sur les taux de change signé le 22 septembre 1985 entre les États Unis, le Japon, la RFA, le Royaume Uni et la France (c est à dire le …   Wikipédia en Français

  • Accords du plaza — Plaza Hotel Les accords du Plaza sont un accord sur les taux de change signé le 22 septembre 1985 entre les États Unis, le Japon, la RFA, le Royaume Uni et la France (c est à dire le …   Wikipédia en Français

  • Accords du Plaza — Plaza Hotel Les accords du Plaza sont un accord sur les taux de change signé le 22 septembre 1985 entre les États Unis, le Japon, la RFA, le Royaume Uni et la France (c est à dire le G5). Ces pays acceptent …   Wikipédia en Français

  • Accords de Plaza — Accords du Plaza Plaza Hotel Les accords du Plaza sont un accord sur les taux de change signé le 22 septembre 1985 entre les États Unis, le Japon, la RFA, le Royaume Uni et la France (c est à dire le …   Wikipédia en Français

  • Louvre —  Pour l’article homophone, voir Louvres. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Palais du Louvre, ancien château royal bâti par Philippe Auguste et résidence royale jusqu’à Louis XVI Musée …   Wikipédia en Français

  • Louvre des sables — Louvre Abou Dabi Maquette du futur Louvre Abu Dhabi Le Louvre Abou Dabi est un musée mis en chantier en 2007 à Abou Dabi, la capitale des Émirats arabes unis, dont l ouverture est prévue pour 2013. Il sera alors une composante d un gigantesque… …   Wikipédia en Français

  • Louvre Abou Dabi — 24° 17′ 01″ N 54° 13′ 17″ E / 24.283515, 54.221384 …   Wikipédia en Français

  • Louvre Abu Dabi — Este artículo o sección se refiere o está relacionado con una obra arquitectónica futura o en desarrollo. La información de este artículo puede cambiar frecuentemente. Por favor, no agregues datos especulativo …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”