Accords Matignon (1936)

Accords de Matignon (1936)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Accords de Matignon.

Le 7 juin 1936, à l'hôtel Matignon sont signés sous la Présidence du Conseil de Léon Blum (Front populaire), entre la Confédération générale de la production française (CGPF), la Confédération générale du travail (CGT) et l'État les accords de Matignon. À la suite de ces accords, les ouvriers obtiennent des contrats de travail :

  • les ouvriers, sans faire grève dans chaque usine, obtiennent des avantages pour toute la profession ;
  • les salaires sont augmentés de 7 à 15% (c'est l'inverse de la déflation les gens consomment, les usines tournent, le chômage baisse (politique keynésienne)) ;
  • les ouvriers obtiennent des délégués pour les défendre, on ne peut pas les licencier sans autorisation de l'inspecteur du travail. C'est la fin des « syndicats jaunes », créés par le patronat. Les salariés obtiennent la liberté d'exercice du droit syndical ;
  • ils obtiennent enfin par les lois du 11 et 12 juin la création de conventions collectives, la semaine de 40 heures et 15 jours de congés payés (13 jours de vacances + 2 du week-end). La semaine de 40 heures et les congés payés ne font pas partie des accords de Matignon. Ils étaient prévus dans le programme de la section du Front Populaire.

Critique des Accords Matignon

Les accords de Matignon permettent certes d'accomplir de grandes avancées sociales et symbolisent pour partie le Front Populaire, ces derniers ont toutefois été critiqués pour avoir imprimé une certaine marque aux rapports sociaux. En effet, les accords de Matignon signent une étatisation des rapports sociaux et instaure les conventions collectives par branche comme norme de négociations salariales.

  • Portail du droit français Portail du droit français
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du syndicalisme Portail du syndicalisme
Ce document provient de « Accords de Matignon (1936) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Accords Matignon (1936) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Accords De Matignon (1936) — Pour les articles homonymes, voir Accords de Matignon. Le 7 juin 1936, à l hôtel Matignon sont signés sous la Présidence du Conseil de Léon Blum (Front populaire), entre la Confédération générale de la production française (CGPF), la… …   Wikipédia en Français

  • Accords de matignon (1936) — Pour les articles homonymes, voir Accords de Matignon. Le 7 juin 1936, à l hôtel Matignon sont signés sous la Présidence du Conseil de Léon Blum (Front populaire), entre la Confédération générale de la production française (CGPF), la… …   Wikipédia en Français

  • Accords de Matignon (1936) — Pour les articles homonymes, voir Accords de Matignon. Le 8 juin 1936, à l hôtel Matignon sont signés, sous la Présidence du Conseil de Léon Blum (Front populaire), entre la Confédération générale de la production française (CGPF), la… …   Wikipédia en Français

  • Accords Matignon — Accords de Matignon Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Deux accords furent signés à l Hôtel Matignon, résidence du chef du gouvernement français : Les accords de Matignon de 1936 entre …   Wikipédia en Français

  • Matignon — (hôtel) hôtel parisien (7e arr.) du XVIIIe s., où réside auj. le Premier ministre. Les accords Matignon (juin 1936), entre le patronat français et la Confédération générale du travail (C.G.T.), créèrent la semaine de 40 heures et les congés payés …   Encyclopédie Universelle

  • Matignon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Lieux Matignon, commune française du département des Côtes d Armor ; Canton de Matignon et Communauté de communes du Pays de Matignon en Côtes d… …   Wikipédia en Français

  • Accords De Matignon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Deux accords furent signés à l Hôtel Matignon, résidence du chef du gouvernement français : Les accords de Matignon de 1936 entre la Confédération… …   Wikipédia en Français

  • Accords de matignon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Deux accords furent signés à l Hôtel Matignon, résidence du chef du gouvernement français : Les accords de Matignon de 1936 entre la Confédération… …   Wikipédia en Français

  • Matignon Agreements — Matignon Accords or Matignon Agreements may refer to: The Matignon Agreements of 1936, an agreement between the French government, employers and labour guaranteeing trade union membership and negotiating rights, a 40 hour working week and paid… …   Wikipedia

  • Matignon Agreements (1936) — The Matignon Agreements (French: Accords de Matignon) were signed on June 7, 1936, at one o clock in the morning, between the CGPF employers trade union confederation, the CGT trade union and the French state. They were signed during a massively… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”