Accord de service

L’accord de service, également appelé contrat de service, est un contrat conclu entre deux personnes, un client d’une part et un prestataire d’autre part.

Ce contrat permet au prestataire non pas de vendre un bien mais de mettre à disposition de son cocontractant, son client, son savoir-faire dans un domaine spécifique et déterminé. Il s’agit en quelque sorte d’une « vente de service ». Ainsi, l’objet du contrat sera un service, que le prestataire va proposer à son client. L’accord de service est encadré par la loi, mais des critères de définition ont également été fixés par la jurisprudence.


Sommaire

Objectifs

Il définit les conditions dans lesquelles le client pourra faire appel aux services du prestataire (installation d'équipement informatique, maintenance etc.), et pose le cadre général des futures demandes de travaux. L'intérêt de ce contrat est de permettre au client d'avoir un interlocuteur unique pour la réalisation des services informatiques nécessaires à son activité.

L’accord s’appuie sur les attentes des utilisateurs pour ce service et sur les engagements pris par le prestataire. Ainsi, ces engagements expriment clairement les niveaux de qualité et recherchent la satisfaction des utilisateurs.

Cet accord est rédigé de façon à protéger en priorité les intérêts du client. Il permet notamment de prévoir :

  • les moyens mis en œuvre par le prestataire.
  • les règles de détermination de la propriété des réalisations (ex : titularité du droit d'auteur sur les modifications apportées aux logiciels utilisés).
  • les règles de détermination de la responsabilité de chacun en cas de dommage causé par les services fournis.

Approbation et mise à jour

Rédigé par le prestataire de service, le contrat doit être approuvé par la hiérarchie informatique, la hiérarchie utilisateur et le comité approprié avec l'avis des services juridiques, financiers et des RH. Sa mise à jour doit être faite au moins un fois par an, après audit et estimation du retour sur investissement.


Contenu

Le contrat de service décrit, pour une application donnée, le niveau de fonctionnement que son propriétaire s'engage à fournir à l'utilisateur. Ce contrat indique les services fournis et leur coût, et est établi par le prestataire de services. Généralement, les contrats de service se basent sur un abonnement mensuel (incluant un nombre donné de minutes) avec facturation des minutes supplémentaires, également nommé forfait. Les éléments principaux contenus dans un contrat sont :

  • PARTIES
  • OBJET DU CONTRAT
  • OBLIGATIONS DU PRESTATAIRE
  • OBLIGATIONS GENERALES DU CLIENT
  • RECEPTION
  • PROPRIETE
  • DECLARATIONS ET GARANTIES DES PARTIES
  • CONFIDENTIALITE
  • CONDITIONS FINANCIERES (Prix des services, Echéances, Modalités de paiement)
  • LIMITATION DE RESPONSABILITE - GARANTIES – PENALITES
  • RESILIATION ANTICIPEE
  • EFFET – DUREE
  • RUPTURE AMIABLE
  • MODIFICATION DU CONTRAT - INTEGRALITE DES ENGAGEMENTS
  • CESSION ET SOUS-TRAITANCE DU CONTRAT
  • DROIT APPLICABLE - LANGUE DU CONTRAT
  • DIFFERENDS
  • FRAIS ET HONORAIRES
  • SIGNATURE DES PARTIES

La rédaction d’un contrat de service nécessite d’avoir une connaissance complète du service que l’on vend.

Avantages du contrat de service

  • La simple existence de cette démarche chez un fournisseur constitue déjà une garantie : elle montre que la qualité de service est un élément important qui sera abordé sérieusement dans le cadre des relations client-fournisseur.A l’intérieur de l’accord de service se trouve le contrat de niveau de service (Service Level Agreement) qui indique la qualité de service requise.
  • L’accord de service est un contrat dans lequel se trouvent des engagements écrits, ce qui oblige le fournisseur à respecter l’ensemble des services qu’il propose. Ainsi, il ne peut annoncer des performances qu’il n’assurerait pas.
  • L’avantage concurrentiel pour les fournisseurs est important mais il demande des moyens et impose d’avoir un service à la fois maitrisé et compétitif. De plus, le fait de maitriser et de connaitre parfaitement le service que l’on vend ne présente pas seulement un intérêt commercial, mais aussi un intérêt dans le fonctionnement interne de l’entreprise.
  • Accès à une main d’œuvre plus qualifiée et spécialisée.
  • Permet plus de flexibilité et de réactivité.
  • Création de valeur ajoutée car on produit pour une qualité supérieure à prix égal.
  • Possibilité de négocier des tarifs plus bas avec les sous-traitants.

Inconvénients du contrat de service

  • La mise en place d’un contrat de service coûte cher. Elle est donc réservée principalement à de gros fournisseurs pour de gros clients.
  • La qualité de service est une notion complexe qui peut se dégrader violemment sous l’action d’un seul maillon faible ; ainsi, pour qu’un fournisseur soit en position de garantir ses prestations par contrat, il faut que ses propres fournisseurs garantissent les leurs.
  • Perte du contrôle de la technologie.
  • Perte de confidentialité.
  • Dépendance envers le prestataire.

L’externalisation des services informatiques

Les services informatiques constituent un domaine qui permet d’externaliser des prestations qui ne sont pas liées au métier de l’entreprise. Cela lui permet de se recentrer sur son métier, de bénéficier d’un service de qualité puisque l’on s’adresse à un spécialiste. De nombreux services peuvent être externalisés, tels que :

  • Sauvegarde des données.
  • Hébergement d’un site internet.
  • Gestion du réseau et des serveurs.
  • Développement de logiciels.
  • Maintenance et assistance aux utilisateurs.

Afin de bénéficier d’une externalisation efficace, il est nécessaire de définir :

  • Les services attendus et leur niveau requis.
  • Un niveau de qualité.
  • Les responsabilités des contractants.
  • Les modalités de contrôle et les indicateurs de mesure de la performance.
  • Les solutions palliatives en cas de défaillances.

En fonction des besoins, le contrat de service peut évoluer vers une infogérance complète, dans laquelle la totalité de l'informatique de la société est prise en charge. Le client bénéficie ainsi d'un service informatique disponible toute l'année, pour un coût maitrisé en fonction de ses besoins réels.

Accord de service et certification ITIL

ITIL (Information Technology Infrastructure Library) a pour objectif d’optimiser la gestion des services. Partant de la notion de centre de services, elle assure que l’utilisateur bénéficie d’un accès aux services attendus. Afin d’obtenir la certification ITIL, l’organisation du service support doit être structurée de la façon suivante :

  • Service DESK (centre de service), il est orienté dans une optique de satisfaction client. C’est une interface avec tous les autres services de l’ITIL.
  • Incident Management (gestion des incidents), l’objectif est de rétablir le fonctionnement du service dans les meilleurs délais en cas de défaillance.
  • Problem Management (gestion des problèmes), l’objectif est de détecter les causes des incidents et de mettre en place des mesures préventives.
  • Change management (gestion du changement), le système évolue, il est donc nécessaire d’anticiper et de prendre des mesures préventives.
  • Release Management (gestion de la mise en production des versions).
  • Configuration Management (gestion de la configuration).

Sources

Références

  • Michelle et Patrick GILLET, Manuel et applications DSCG 5 Management des systèmes d’information, éditions Dunod, 2008.
  • Thierry CHAMFRAULT et Claude DURAND, ITIL et la gestion des services, édition Dunod, 2006.

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Accord de service de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Accord de Sunningdale — L accord de Sunningdale (en anglais « Sunningdale Agreement ») est une tentative de finir la période dite « The Troubles » en Irlande du nord en forçant les unionistes à partager le pouvoir avec les nationalistes. L accord est …   Wikipédia en Français

  • Accord de Saint-Andrews — L Accord de Saint Andrews est un accord entre les gouvernements du Royaume Uni et Irlande et tous les partis politiques majeurs de l Irlande du Nord signé le 13 octobre 2006. Il a eu pour résultat la restoration de l assemblée nord irlandaise et… …   Wikipédia en Français

  • Accord de concession du tunnel sous la Manche — L accord de concession du tunnel sous la Manche est un traité concernant le tunnel sous la Manche, qui a été signé le 14 mars 1986, un mois après le traité de Cantorbéry. Il s agit d un accord contraignant entre les gouvernements de… …   Wikipédia en Français

  • Aire de service — Aire de repos et de service autoroutière Une aire de repos le long d une autoroute allemande Une aire d autoroute est une série d infrastructures implantées en bordure d autoroute (et de plus en plus souvent sur certaines routes nationales)… …   Wikipédia en Français

  • Engagement De Service — L engagement de service, ou accord de niveau de service (en anglais service level agreement) est un contrat ou partie de contrat spécifiant l ensemble des niveaux de service à fournir par un prestataire de services informatiques (SSII) à son… …   Wikipédia en Français

  • Engagement de service — L engagement de service, ou accord de niveau de service (en anglais service level agreement) est un contrat ou partie de contrat spécifiant l ensemble des niveaux de service à fournir par un prestataire de services informatiques (SSII) à son… …   Wikipédia en Français

  • Aire de repos et de service — autoroutière Une aire de repos le long d une autoroute allemande Une aire d autoroute est une série d infrastructures implantées en bordure d autoroute (et de plus en plus souvent sur certaines routes nationales) semblables à de simples parkings… …   Wikipédia en Français

  • Aire de repos et de service autoroutiere — Aire de repos et de service autoroutière Une aire de repos le long d une autoroute allemande Une aire d autoroute est une série d infrastructures implantées en bordure d autoroute (et de plus en plus souvent sur certaines routes nationales)… …   Wikipédia en Français

  • Aire de repos et de service autoroutière — Une aire de services le long d une autoroute allemande Une aire d autoroute ou une halte routière est une série d infrastructures implantées en bordure d autoroute (et de plus en plus souvent sur certaines routes nationales) semblables à de… …   Wikipédia en Français

  • Accord Général Sur Le Commerce Des Services — L Accord général sur le commerce des services (AGCS, ou GATS en anglais pour General Agreement on Trade in Services) constitue l annexe 1B de l Accord de Marrakech instituant l Organisation mondiale du commerce (OMC) en 1994. Il s agit d un… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”