Accident d'auto

Accident de la route

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AVP.
Accident de voiture au Japon.

Un accident de la route (ou accident sur la voie publique : AVP) est un choc qui a lieu sur le réseau routier entre un engin roulant (automobile, moto, vélo, etc.) et toute autre chose ou personne et qui engendre des blessures humaines et/ou des dégâts matériels, que ces dégâts soient occasionnés aux véhicules, à un élément de la route (chaussée, panneaux, barrières de protection, etc.) ou un élément extérieur à celle-ci (bâtiment, mobilier urbain, cabine de téléphone, arbre).

Sommaire

Définitions

Afin de faciliter les comparaisons internationales, en France, le comité interministériel de la sécurité routière du 7 juillet 2004 a adopté le principe d’une harmonisation des définitions de la gravité retenues dans le fichier national des accidents corporels avec celles adoptées par nos principaux voisins européens.

La loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, et notamment son article 28, renvoyait ainsi à un arrêté futur sur les conditions d'élaboration des statistiques. Cet arrêté a été pris le 27 mars 2007[1]. Il précise les définitions suivantes.

Accident

Un accident corporel (mortel et non mortel) de la circulation routière est un accident qui :

  • provoque au moins une victime, c’est-à-dire un usager ayant nécessité des soins médicaux ;
  • survient sur une voie ouverte à la circulation publique ;
  • implique au moins un véhicule.

Usagers

Nettoyage de la chaussée après un accident de voitures frontal sur l'avenue Charles-de-Gaulle à Ouagadougou

Un accident corporel implique un certain nombre d’usagers. Parmi ceux-ci, on distingue :

  • les indemnes : impliqués non décédés et dont l’état ne nécessite aucun soin médical ;
  • les victimes : impliqués non indemnes.

Parmi les victimes, on distingue :

  • les tués : toute personne qui décède sur le coup ou dans les trente jours qui suivent l’accident ;
  • les blessés : victimes non tuées.

Parmi les blessés, on distingue :

  • les blessés hospitalisés : victimes admises comme patients dans un hôpital plus de 24 heures ;
  • les blessés légers : victimes ayant fait l’objet de soins médicaux mais n’ayant pas été admises comme patients à l’hôpital plus de 24 heures.

Différences de définitions

Avant 2005, la définition du « tué » en France était la victime décédée sur le coup ou dans les six jours après l’accident. En 2008, il s’agit de la victime décédée sur le coup ou dans les trente jours qui suivent l’accident. Les notions de « blessé léger » (blessé dont l’état nécessite entre zéro et six jours d’hospitalisation ou un soin médical) et de « blessé grave » (blessé dont l’état nécessite plus de six jours d’hospitalisation), en vigueur jusque fin 2004 ont disparu. On parle de « blessé hospitalisé » (victime admise comme patient dans un hôpital plus de 24 heures) et de « blessé non hospitalisé » (victime ayant fait l’objet de soins médicaux mais n’ayant pas été admis comme patient à l’hôpital plus de 24 heures). Pour les indemnes, ils restent toujours des impliqués dans l’accident et non des victimes.

Le suivi des décès à 30 jours n'est pas encore correctement organisé à l'échelle de l'ensemble des hôpitaux français.[réf. nécessaire]

Statistiques

Un accident attribué à un excès de vitesse

Les accidents de la route tuent 1,3 million de personnes dans le monde chaque année, et en blessent 40 fois plus[2]. Plus de 90% des décès surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, qui ne comptent que 48% des véhicules immatriculés dans le monde. Le record du monde est détenu par la Russie avec 12 accidents pour 10 000 voitures et 35 000 morts par an[3]. Il est aussi prévu que d'ici 2030, ceux ci provoqueront 2,4 millions de décès par an, en faisant la cinquième cause de décès dans le monde.[4]

En France métropolitaine, pour l'année 2005, il a été dénombré 4 990 tués et 105 006 blessés selon le bilan provisoire de la Sécurité routière, soit respectivement une baisse de -4,6 % et de -3,4 % par rapport à 2004. En 2007, 4 620 tués et 103 201 blessés ont été comptabilisés pour 81 272 accidents corporels [5].

Ces comparaisons doivent se faire en gardant en mémoire les différences structurelles (taille du pays, densité et qualité du réseau routier, population, etc.) et socio-économiques (composition du parc, présence de trafic international et touristique, comportement des usagers, etc.).

En Grande-Bretagne, le ministère des transports publie les statistiques d'accident de la route de chaque type de voiture. Ces statistiques permettent de classer les voitures les plus dangereuses et les plus sûres selon le pourcentage de victimes et un indice de gravité[6].

En France, l’Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) édite chaque année un document d’information permettant de connaître l’évolution des accidents de la route en France.

Solutions partielles

Beaucoup d'associations dénoncent le tout-voitures. En effet, plus la circulation est abondante, plus le nombre d'accidents est important. Ceci est dû à une utilisation déraisonnable de l'automobile qui n'est pas remise en cause du fait de la place dans l'économie et dans l'emploi. Une alternative politique est de favoriser l'habitat près du lieu de travail et de développer le réseau de transport en commun.

Coût pour la société

D'après le Quid[7], le coût global des accidents corporels pour l'année 2005 en France s'élève à 12 milliards d'euros, tandis que le coût global de « l'insécurité routière » est évalué à 24,9 milliards d'euros.

Personnalités tuées dans des accidents de la route

Voir également : Catégorie:Décès par accident de la route

Notes et références


Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes
Documentation externe

Liens externes

  • Portail de l’automobile Portail de l’automobile
  • Portail de la route Portail de la route
Ce document provient de « Accident de la route ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Accident d'auto de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Santé et sécurité au travail (Programme d'auto évaluation de l'engagement) — Auto évaluation de l engagement santé et sécurité au travail C’est un programme d’évaluation continue du comportement sécurité basé sur des techniques de management par la preuve pour améliorer la performance sécurité et protection de la santé.… …   Wikipédia en Français

  • Moniteur d'auto-école — Voiture d auto école à Montréal en 2007. Le moniteur d auto école est une personne chargée de dispenser l enseignement théorique et pratique de la conduite d un véhicule[1] …   Wikipédia en Français

  • Auto-stoppeur fantôme — Auto stoppeuse fantôme L auto stoppeuse fantôme appartient à la famille des dames blanches. Il s agit presque exclusivement d apparitions de jeunes femmes, même s il existe quelques cas d auto stoppeurs. Dans le scénario le plus courant, il s… …   Wikipédia en Français

  • Auto-tamponnante — Auto tamponneuse Séance d auto tamponneuses sur un stand de fête foraine en Australie Une auto tamponneuse (dodgem en anglais britannique, bumper car en anglais américain, skoter en belge) est une petite voiture électrique biplace protégée par… …   Wikipédia en Français

  • Auto tamponneuse — Séance d auto tamponneuses sur un stand de fête foraine en Australie Une auto tamponneuse (dodgem en anglais britannique, bumper car en anglais américain, skoter en belge) est une petite voiture électrique biplace protégée par des bourrelets… …   Wikipédia en Français

  • auto-immun — auto immun, une [ otoi(m)mœ̃, yn ] adj. • 1973; de auto et immun ♦ Maladie auto immune, atteignant des individus qui synthétisent des anticorps dirigés contre leurs propres protéines. La myasthénie grave est une maladie auto immune. ● auto immun …   Encyclopédie Universelle

  • Auto-stoppeuse fantôme — L auto stoppeuse fantôme appartient à la famille des dames blanches. Il s agit presque exclusivement d apparitions de jeunes femmes, même s il existe quelques cas d auto stoppeurs. Dans le scénario le plus courant, il s agit d une jeune femme… …   Wikipédia en Français

  • Accident nucléaire de Fukushima — 37° 25′ 17″ N 141° 01′ 57″ E / 37.42138889, 141.0325 …   Wikipédia en Français

  • Auto-école — Voiture d auto école à Strasbourg. Une auto école (ou autoécole) également école de conduite est un établissement d’enseignement qui dispense la formation théorique et pratique et des apprentissages qui permettent de se protéger des dangers de la …   Wikipédia en Français

  • Auto-tamponneuse — Séance d auto tamponneuses sur un stand de fête foraine en Australie Une auto tamponneuse (dodgem en anglais britannique, bumper car en anglais américain, auto scooter en Belgique) est une petite voiture électrique biplace protégée par des… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”