Accepteur d’électron

Anion

Un anion (du grec ana- : « en haut » et iôn : « qui va ») est un ion qui, ayant gagné un ou plusieurs électron(s), porte une ou plusieurs charge(s) électrique(s) négative(s) : à l’inverse d’un cation il contient plus d'électrons que de protons. Par exemple, l’ion chlorure Cl est l’atome de chlore ayant gagné un électron.

On l’appelle ainsi car lors d’une électrolyse, cet ion est attiré par l’électrode positive nommée anode, de la même façon que les pôles de charges opposées des aimants s'attirent.

En raison de la forte polarité de sa molécule, l’eau est un excellent solvant des ions. Le seul anion présent dans l’eau pure est l’ion hydroxyde (OH), issu de l’autoprotolyse. Les principaux anions inorganiques sont le carbonate (CO32–), l’hydrogénocarbonate ou bicarbonate (HCO3), le sulfate (SO42–), le nitrate (NO3), le dihydrogénophosphate (H2PO4), l’hydrogénophosphate (HPO42–) et le phosphate (PO43–).

L’anion peut-être monoatomique, tel l’ion chlorure (Cl), ou polyatomique, tel l’ion nitrite (NO2). Il peut être inorganique, comme les ions cités précédemment, ou organique, comme l’ion acétate (CH3COO).

S'il s'agit d'un non-métal, l'atome « préférera » gagner un électron plutôt que d'en perdre un. Il est aussi vrai que si l'atome est dans la catégorie des métaux, il « préférera » en perdre, plutôt que d'en gagner. Plus l'attraction du noyau sur les électrons est forte, moins l'atome « souhaitera » laisser partir ces électrons. La seule exception est l'hydrogène, puisqu'il n'y a en son noyau qu'un seul proton, il n'y a aucune attraction dominante. Donc, il peut aussi bien perdre son électron que d'en gagner un autre. Plus d'information est disponible dans Atome et Hydrogène.

Liste d'anions

Nom Formule
Anions monoatomiques
Bromure Br
Hydrure H
Chlorure Cl
Fluorure F
Hydrure H
Iodure I
Nitrure N3−
Oxyde O2−
Sulfure S2−
Oxo-anions
Arsénate AsO43−
Arsénite AsO33−
Borate BO33−
Bromate BrO3
Carbonate CO32−
Chlorate ClO3
Chlorite ClO2
Chromate CrO42-
Dichromate Cr2O72−
Dihydrogénophosphate H2PO4
Hydrogéno-oxalate HC2O4
Hydrogénocarbonate HCO3
Hydrogénophosphate HPO42−
Hydrogénosulfate HSO4
Hydrogénosulfite HSO3
Hypobromite BrO
Hypochlorite ClO
Iodate IO3
Nitrate NO3
Nitrite NO2
Oxalate C2O42−
Perchlorate ClO4
Phosphate PO43−
Phosphite PO33−
Sulfate SO42−
Sulfite SO32−
Thiosulfate S2O32−
Nom Formule
Anions issus d'acides organiques
Acétate CH3COO
Formate HCO2
Autres Anions
Aluminate Al(OH)3
Amidure NH2
Cyanate OCN
Cyanure CN
Diphosphate P2O74-
Hydrogénosulfure HS
Hydroxyde OH
Permanganate MnO4
Peroxyde O22−
Peroxodisulfate S2O82−
Superoxyde O2
Thiocyanate SCN

Voir aussi

  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Anion ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Accepteur d’électron de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accepteur d’électrons — elektronų akceptorius statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. electron acceptor vok. Elektronenakzeptor, m rus. акцептор электронов, m pranc. accepteur d’électrons, m …   Fizikos terminų žodynas

  • accepteur — [ aksɛptɶr ] n. m. et adj. m. • 1509; lat. acceptor 1 ♦ (1751) Personne qui accepte une lettre de change, une traite. ⇒ tiré. 2 ♦ Adj. m. Sc. Capable de se combiner à. Corps accepteur d oxygène, d hydrogène. Atome accepteur : dans un semi… …   Encyclopédie Universelle

  • electron acceptor — elektronų akceptorius statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. electron acceptor vok. Elektronenakzeptor, m rus. акцептор электронов, m pranc. accepteur d’électrons, m …   Fizikos terminų žodynas

  • Potentiel d'oxydo-réduction — Le potentiel d oxydo réduction, ou potentiel redox, est une grandeur empirique exprimée en volt (de symbole V) et notée E. Ce potentiel est exprimé par rapport à une référence, souvent mesurée par une électrode normale à hydrogène (ENH) ,d où l… …   Wikipédia en Français

  • Chaîne de transport d'électrons — Chaîne respiratoire La chaîne de transport des électrons dans la mitochondrie est le lieu de la phosphorylation oxydativedans les cellules eucaryotes …   Wikipédia en Français

  • Potentiel d'oxydo-reduction — Potentiel d oxydo réduction Le potentiel d oxydo réduction, ou potentiel redox, est une grandeur empirique exprimée en volt (de symbole V) et notée E. En général, ce potentiel est exprimé par rapport à une référence, très souvent celui mesuré par …   Wikipédia en Français

  • Potentiel d'oxydoréduction — Potentiel d oxydo réduction Le potentiel d oxydo réduction, ou potentiel redox, est une grandeur empirique exprimée en volt (de symbole V) et notée E. En général, ce potentiel est exprimé par rapport à une référence, très souvent celui mesuré par …   Wikipédia en Français

  • Potentiel d’oxydo-réduction — Potentiel d oxydo réduction Le potentiel d oxydo réduction, ou potentiel redox, est une grandeur empirique exprimée en volt (de symbole V) et notée E. En général, ce potentiel est exprimé par rapport à une référence, très souvent celui mesuré par …   Wikipédia en Français

  • Bromure d'argent — Bromure d argent …   Wikipédia en Français

  • Liaisons Halogènes — Liaison halogène Il existe un monde parallèle à celui de la liaison hydrogène (HB), qui est celui de la liaison halogène (XB) qui s établit entre les atomes d halogènes électrodéficients (appauvris en densité électronique), facilement… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”