Cousu

En Héraldique, le cousu est une tentative dans le blasonnement de justifier une dérogation à la Règle de contrariété des couleurs.

Techniquement, une figure qui normalement "charge" un champ ou une autre figure (donc est posée dessus) est ramenée au même niveau de son ex-support et est liée à celui-ci par couture.

Mais si le fait d'affirmer qu'une charge est "cousue", montre certes qu'on est conscient du fait, cela n'absout pas pour autant une faute éventuelle.
Les auteurs sont loin d'être unanimes pour décider de ce qui est acceptable en matière de couture. Selon C.F. Menestrier, seul le chef peut être "cousu" (Voir ci après les définitions proposés par quelques "ténors" de la spécialité). Toutefois on peut exclure le "cousu" dans les cas suivants:

  • Une charge passe sur plusieurs zones dont au moins une est émail, une autre métal : la charge "broche" et n'est pas en faute.

(à suivre)

Remarque

L'existence de l'expression "cousu" confirme que la Règle de contrariété des couleurs s'applique aux figures superposées et non aux figures adjacentes, puisque elle ramène au même niveau une figure qui normalement chargerait l'autre, et donc les font envisager comme partition d'un même champ, et que ceci suffit pour lever l'enquerre.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cousu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cousu — cousu, ue [ kuzy ] adj. • de coudre 1 ♦ Joint par une couture. Feuillets cousus et collés. Cousu à la main, ellipt et fam. cousu main. Des gants cousus main. Loc. fam. C est du cousu main, de première qualité. Du cousu main : une affaire facile,… …   Encyclopédie Universelle

  • cousu — cousu, ue (kou zu, zu e) part. passé de coudre. 1°   Des souliers bien cousus.    Fig. des finesses cousues de fil blanc, de gros fil, des finesses grossières et faciles à reconnaître.    Terme de blason, qui se dit d une pièce d une autre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cousu — Cousu, [cous]ue. part. pass. On dit fig. Des finesses cousuës de fil blanc, pour signifier, Des finesses grossieres & aisées à reconnoistre. On dit, d Un homme qui se tient ferme à cheval, qu Il semble qu il soit cousu dans la selle. On dit, d Un …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cousu — cousu, e adj. Du cousu main, sûr, certain, facile, sans difficulté. / Une toute cousue, une cigarette toute faite …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • cousu — décousu recousu …   Dictionnaire des rimes

  • Cousu de mensonges — ● Cousu de mensonges qui n est fait que de mensonges …   Encyclopédie Universelle

  • Cousu bolognais — Le cousu bolognais est une solution de confort et de raffinement pour ne pas sentir de coutures à l intérieur de la chaussure. Le cousu bolognais[1] est un cousu Blake auquel on retire la première de montage. La doublure de la chaussure est… …   Wikipédia en Français

  • Arbre Cousu — La notion d arbre cousu s applique à un arbre binaire. Coudre cet arbre revient à : parcourir cet arbre en parcours préfixe, postfixe ou infixe ; dans le cadre de ce parcours, lier le fils droit de chaque feuille (originellement, il s… …   Wikipédia en Français

  • être cousu — ● être cousu verbe passif Être assemblé à l aide d une suite de points faits à l aiguille : Chaussures cousues à la main. ● être cousu (expressions) verbe passif Garder la bouche cousue, rester bouche cousue, garder le silence, se taire. Être… …   Encyclopédie Universelle

  • Arbre cousu — La notion d arbre cousu s applique à un arbre binaire. Coudre cet arbre revient à : parcourir cet arbre en parcours préfixe, postfixe ou infixe ; dans le cadre de ce parcours, lier le fils droit de chaque feuille (originellement, il s… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”