Acanthamoeba polyphaga mimivirus

Mimivirus

Comment lire une taxobox
Mimivirus
 Légende
Légende
Classification classique
Règne Virus
Groupe Groupe I
Genre
Mimivirus
Espèce
Acanthamoeba polyphaga mimivirus
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Mimivirus (contraction de Mimicking microbe virus, c'est-à-dire « virus imitant un microbe ») est un virus à ADN géant, plus gros que bien des bactéries. En 2009, son origine est sujette à discussion parmi les biologistes et certains voient en lui le représentant d'une nouvelle branche de l'arbre du vivant[1], donnant ainsi un argument supplémentaire en faveur des théories selon lesquelles les virus sont à considérer comme des êtres vivants à part entière[2].

Sommaire

Histoire

Il est découvert en 1992, dans une tour de climatisation industrielle à Bradford, en Angleterre. Il a d'abord été assimilé à une bactérie dénommée Bradfordcoccus. Présent au sein d'une amibe, il a été identifié en tant que virus à l'Université de la Méditerranée à Marseille, en 2003 [3] et la séquence complète de son génome a été publiée l'année suivante [4].

Son rôle comme agent de la pneumonie chez l'homme a été rapporté après la contamination d'un technicien de laboratoire [5]. Un modèle expérimental a montré qu'il pouvait provoquer des pneumonies chez la souris.

Virophage

Article détaillé : Virophage.

L'étude de mimivirus par l'équipe de Didier Raoult a permis de découvrir en août 2008 un nouveau type de virus, surnommé Spoutnik. Ce dernier a la particularité de ne pas pouvoir infecter de cellule, ce qui le rend inapte à se multiplier par la seule méthode alors connue chez les virus. Pour accomplir son cycle de réplication, il infecte un autre virus [6] et détourne la machinerie cellulaire de la cellule-hôte, que le mimivirus a lui-même détournée. Ce nouveau type de virus parasitant d'autres virus a été nommé un virophage en référence au terme bactériophage qui désigne les virus infectant les bactéries. Cette découverte est une première et démontre la richesse et la complexité de ces particules aux frontières du vivant[7].

Description

De forme icosaédrique, il mesure 400 nanomètres de diamètre, contient environ 1 181 404 paires de bases et 1 262 gènes [8]. Ce génome est deux fois plus gros que le plus gros virus jusqu'alors identifié et est plus important que celui des plus petites bactéries [1].

Chose étrange, certains de ces gènes (une trentaine) ne sont pas présents chez les autres virus, mais le sont dans les organismes cellulaires, comme ceux codant des protéines de réparation de l'ADN ou de la traduction de l'ARN en protéines. Ces gènes ne devraient pas servir à mimivirus, car les virus utilisent la machinerie cellulaire de leur hôte [9]. A tel point que certains ont relié mimivirus à l'arbre de la vie aux côtés des trois domaines du vivant que sont les Archées, les Bactéries et les Eucaryotes [1].

Ces affinités avec le vivant ne font pas pour autant de lui un virus vraiment à part comparé aux autres virus, car il partage des dizaines de gènes spécifiques aux virus et neuf qui sont communs à l'ensemble des autres virus [9].

En plus de son ADN, il contient également de l'ARN et partage ainsi cette particularité avec les cytomégalovirus, mettant à mal ce dogme dans la définition des virus [9].

À côté de toutes ces spécificités, le mimivirus tend à confirmer certains aspects de la définition d'un virus donnée par André Lwoff, notamment l'absence de ribosome et de ses protéines et l'incapacité de se diviser [9].

Classification

Ce virus n'est en 2008 pas classé par l'International Committee on Taxonomy of Viruses (ICTV) [10]. Mais cette non-classification n'empêche cependant pas de le classer dans celle de Baltimore, où sa structure nucléique le range dans le Goupe I des virus à ADN bicaténaires.

De par sa structure et la conservation de certains gènes spécifiques aux grands virus nucléocytoplasmiques (NCLDV), le mimivirus est classé dans ce groupe, mais il n'a cependant pas d'affinité particulière avec aucune des cinq familles de ce groupe. Ce qui pousse certains virologistes à le classer au sein d'un nouvelle famille, les mimiviridae [1].

Bibliographie

  • Mimivirus : le plus gros des virus, Didier Raoult, Pour la Science, janvier 2006, p54-59

Références

Commons-logo.svg

  1. a , b , c  et d (fr) Jean-Michel Claverie, « Un virus encore plus géant que les autres » sur erudit.org, janvier 2005, M/S : médecine sciences. Consulté le 12 août 2008
  2. Les virus, inertes ou vivants ?, de Ali Saïb, Pour la Science, décembre 2006
  3. La Scola B, Audic S, Robert C, Jungang L, de Lamballerie X, Drancourt M, Birtles R, Claverie JM, Raoult D. A giant virus in amoebae. Science. 2003 Mar 28;299(5615):2033.
  4. (en) The 1.2-megabase genome sequence of Mimivirus., Raoult D, Audic S, Robert C, Abergel C, Renesto P, Ogata H, La Scola B, Suzan M, Claverie JM., dans Science du 20 mai 2005
  5. (en) Mimivirus in Pneumonia Patients, de Bernard La Scola, Thomas J. Marrie, Jean-Pierre Auffray et Didier Raoult
  6. Spoutnik infecte un forme particulièrement grosse de mimivirus Acanthamoeba polyphaga désignée sous le nom de mamavirus
  7. (fr) Le virophage : un virus capable d'infecter d'autres virus, 6 août 2008, Centre national de la recherche scientifique. Mis en ligne le 6 août 2008, consulté le 7 août 2008
  8. (en) David Berg et Kim Tran, « Mimivirus - Genome » sur Human Virology At Stanford, 28 novembre 2005. Mis en ligne le 28 novembre 2005, consulté le 12 août 2008
  9. a , b , c  et d (fr) Didier Raoult, « Mimivirus et l'histoire du vivant », 22 mars 2006, IFR48. Consulté le 12 août 2008
  10. (en) 00.110.0.01. Mimivirus 00.110. Unassigned - ICTVdB Index of Viruses, International Committee on Taxonomy of Viruses. Consulté le 13 août 2008
  • Portail de la microbiologie Portail de la microbiologie

Ce document provient de « Mimivirus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Acanthamoeba polyphaga mimivirus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Acanthamoeba polyphaga mimivirus — Mimivirus Systematik Reich: Viren Ordnung: nicht klassifiziert Familie: Mimiviridae Gattung: Mimivirus Art: Acant …   Deutsch Wikipedia

  • Acanthamoeba polyphaga mimivirus — …   Википедия

  • Mimivirus — Virus classification Group: Group I (dsDNA) (unranked): Nucleoc …   Wikipedia

  • Mimivirus — Aufbau eines Mimivirus, schematisch. Systematik Reich: Viren Ordnung …   Deutsch Wikipedia

  • Mimivirus — Mimivirus …   Wikipédia en Français

  • Mimivirus — Légende …   Wikipédia en Français

  • Mimivirus —   Mimivirus …   Wikipedia Español

  • APMV — Mimivirus Systematik Reich: Viren Ordnung: nicht klassifiziert Familie: Mimiviridae Gattung: Mimivirus Art: Acant …   Deutsch Wikipedia

  • Megavirus — Virus classification Group: Group I (dsDNA) (unranked): Nucleoc …   Wikipedia

  • Megavirus chilensis — Systematik Reich: Viren Familie …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”