Academie Hanlin

Académie Hanlin

L' académie Hanlin (翰林院, pinyin: Hànlín Yuàn, littéralement "pinceau forêt institut") est fondée comme institut scientifique en Chine en 718 pendant le règne de l'empereur Tang Xuanzong durant la dynastie Tang. Après sa réforme en 725, elle est utilisée dans le choix des hauts fonctionnaires[1].

C'était une institution qui devait effectuer des tâches littéraires et de secrétariat pour la cour. Seuls les lettrés les plus érudits pouvaient prétendre y être nommés. Une des tâches principales était l'interprétation des classiques Confucéens. Cela formait la base des examens qui permettaient d'accéder aux plus hauts niveaux de l'administration.

L'académie fut grandement endommagé par un incendie, déclenché par les forces chinoises lors d'une attaque menée à l'encontre de l'occupant britannique, pendant la révolte des Boxers. Une partie de Encyclopédie de Yongle fut ainsi détruite.

L'académie fut fermée définitivement au moment de la révolution chinoise de 1911.

Voir aussi

Notes et références

  1. Herbert Franke, John King Fairbank, Denis Crispin Twitchett, Roderick MacFarquhar, Denis Twitchett, Albert Feuerwerker The Cambridge History of China, Volume 3 Cambridge University Press, 1978 (ISBN 0521214467 et ISBN 9780521214469)
Ce document provient de « Acad%C3%A9mie Hanlin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Academie Hanlin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Académie Hanlin — L académie Hanlin (翰林院, pinyin: Hànlín Yuàn, littéralement pinceau forêt institut ) est fondée comme institut scientifique en Chine en 718 pendant le règne de l empereur Tang Xuanzong durant la dynastie Tang. Après sa réforme en 725, elle est… …   Wikipédia en Français

  • Hanlin-Akademie — Die Hanlin Akademie (翰林院; Pinyin: Hànlín Yuàn, wörtl. „Pinselwald Akademie“) wurde im 8. Jahrhundert in Peking in China gegründet. Sie war eine Einrichtung, die u. a. Schreib und literarische Aufgaben für den Kaiserhof ausführte. Nur die… …   Deutsch Wikipedia

  • Li Cheng — Li Cheng, Un temple solitaire parmi les pics clairs. Vers 960. Encre sur soie. H 111,4 x L 56 cm. Nelson Atkins Museum of Art. Li cheng ou Li Ch êng ou Li Tch êng, surnom: Xianxi. Xe siècle. Actif à yingjiu province du Shandong vers 960 990 …   Wikipédia en Français

  • Bai Juyi — Noms Chinois: 白居易 Pinyin …   Wikipédia en Français

  • CHINE (L’Empire du Milieu) - Bureaucratie, gouvernement, économie — «Céleste» ou «hydraulique», peu importe: l’idée communément répandue suivant laquelle la Chine vit depuis des temps fort anciens sous un régime bureaucratique est essentiellement correcte. Sans vouloir ici décrire à nouveau l’évolution, esquissée …   Encyclopédie Universelle

  • Art chinois — Ai Weiwei, Bol de perles, 2006. Détail de l installation, bols de porcelaine de Jingdezhen et perles d eau douce, dites « perles de Chine », 100 x 43 cm chaque pièce. Exposition So Sorry, München 2010 …   Wikipédia en Français

  • Wang Yuanqi — Paysage de fleuve 1704 par le peintre chinois Wang Yuanqi Wang Yuanqi ou Wang Yüan Ch i ou Wang Yuan K i, surnom: Maojing, noms de pinceau: Lutai, Xilu Houren, etc. Né en 1642, originaire de Taicang, province du Jiangsu. Mort en 1715 …   Wikipédia en Français

  • Société sous la dynastie Song — « Le Bouddha Sakyamuni », par le peintre Zhang Shengwen, c. 1181–1186. Bien que le bouddhisme soit en déclin et en concurrence directe avec le néoconfucianisme durant la période Song, il reste toutefois une des idéologies religieuses… …   Wikipédia en Français

  • Wen Zhengming — ou Wēn Chēng Ming ou Wen Tcheng ming, de son vrai nom: Bi, surnom: Zhengming qu il adopte comme nom et Zheng Zhong comme surnom, nom de pinceau: Hengsan, né en 1470, originaire de …   Wikipédia en Français

  • Cai Yuanpei — Pour les articles homonymes, voir Cai. Dans ce nom chinois, le nom de famille, Cai, précède le prénom. Cai Yunpei …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”