Abyme

Mise en abyme

La mise en abyme ou mise en abysme (on écrit aussi plus rarement[1] : mise en abîme) est un procédé consistant à incruster une image en elle-même, ou, d'une manière générale, à représenter une œuvre dans une œuvre de même type. On y retrouve le type d'« autosimilarité » qui constitue également le principe des fractales ou de la récursivité en mathématiques.

Exemple de mise en abyme

Sommaire

Origine de l'expression

L'expression utilisée dans le sens sémiologique remonte à André Gide, lequel note dans son Journal en 1893 :

« J'aime assez qu'en une œuvre d'art on retrouve ainsi transposé, à l'échelle des personnages, le sujet même de cette œuvre par comparaison avec ce procédé du blason qui consiste, dans le premier, à mettre le second en abyme. »

Or, en héraldique, "en abyme" (ou "en abysme") ne s'utilise que pour qualifier une petite pièce ou un petit meuble lorsqu'il est en position centrale de l'écu et qu'il ne touche ni ne charge aucun autre ; à l'opposé d'une pièce ou d'un meuble "sur le tout", il est réputé être au fond ("abîmée") et est nommé en dernier. Il n'y a toutefois pas d'exemple en héraldique classique que cet élément reprenne le motif de l'écu, et il semble donc que l'origine de l'expression ne soit pas à rechercher dans l'héraldique.

Il semble plus probable que Gide fasse référence au genre poétique du blason, en vogue au XVIe siècle, dans lequel l'auteur fait une description détaillée d'une personne ou d'un objet.

L'orthographe évoquée dans le paragraphe précédent est sujette à caution ; on peut en effet lire dans Le bon Usage de Maurice Grevisse :

« Les théoriciens de la littérature ont ressuscité la vieille graphie abyme avec y, spécialement dans la formule mise en abyme, procédé littéraire évoquant le jeu des miroirs. Mais certains estiment que, même dans ce sens, la graphie ordinaire peut convenir : Qui sait si le but d'un tel jeu de miroirs n'est pas de nous donner, par cette réflexion EN ABÎME de Hegel sur Genet, de Genet sur Hegel, le vertige de l'indéfini ? (Chr. Delacampagne, in Le Monde, 3 janvier 1975) ».

Cependant, l'Académie française, dans la neuvième édition de son dictionnaire[1], indique pour l'expression « en abyme » l'orthographe abyme ou abysme et rarement abîme.

Procédé artistique

En littérature, la mise en abyme est un procédé consistant à placer à l'intérieur du récit principal un récit qui reprend de façon plus ou moins fidèle des actions ou des thèmes du récit principal, comme dans la pièce Hamlet (voir exemples ci-dessous). Il ne faut pas confondre la mise en abyme avec le récit enchâssé, qui consiste à faire raconter par le personnage d'un récit un autre récit, dans lequel peut apparaître un personnage qui en racontera encore un autre, comme dans les Mille et une nuits.

En arts graphiques, Les époux Arnolfini (Jan van Eyck, 1434, 82 × 60 cm, peinture sur bois, National Gallery, Londres) est un exemple fameux dans lequel un miroir convexe reflète l'ensemble de la scène (y compris le miroir lui-même, et ainsi de suite). On peut également citer l'exemple du dessin de la boîte de fromage en portions « La vache qui rit » : la vache porte des boucles d'oreilles qui elles-mêmes sont des boîtes de Vache qui rit, etc.

Dans certaines œuvres de théâtre et de cinéma, un comédien joue le rôle d'un comédien qui joue un rôle… (procédé appelé communément « théâtre dans le théâtre »).

La mise en abyme est un procédé artistique — ou de réflexion intellectuelle — qui entraîne souvent une sensation de vertige.

Utilisation du procédé

Ce procédé permet de créer du trouble dans la convention narrative. Le procédé permet de donner le tournis au lecteur ou à l'auditeur qui rapidement ne sait plus qui parle : l'auteur, Shéhérazade ou un personnage ? Ici, il s'agit de redoubler le trouble du roi qui oublie de se débarrasser de Shéhérazade.

Dans Les Ménines de Diego Vélasquez (voir illustration), le procédé est utilisé de façon paradoxale parce qu'on ne voit pas réellement le tableau qu'il est en train de peindre, ce qui ajoute au trouble : quel est l'objet de ce tableau, le geste du peintre (qu'on ne voit pas peindre mais regarder), l'infante à ses côtés ou encore ce que regarde le peintre et qu'on aperçoit à peine dans le miroir (le roi et la reine), le tableau retourné ?

La mise en abyme peut également jouer le rôle de clin d'œil inséré par l'auteur, ou lui permettre d'engager, sur le mode de l'humour (autodérision), une critique sur sa propre œuvre, voire sur le genre auquel elle appartient.

Frédéric Beigbeder et Milan Kundera sont deux auteurs qui ont l'habitude d'utiliser la mise en abyme pour apporter une réflexion sur leur œuvre que les protagonistes eux-mêmes ne pourraient avoir, puisqu'ils sont prisonniers, trop occupés par ce qui leur arrive.

Exemples

exemple de mise en abyme.

Images

Mais aussi le logo qui fut longtemps celui de Chabert et Guillot, où l'on voit sur une boîte de nougat trois chiens se disputant une boîte de nougat sur laquelle ont voit trois chiens se disputant une boîte de nougat sur laquelle, etc.

Littérature

« Petit Sammy éternue », où le genre même de la bande dessinée est mis en abyme.

Théâtre, cinéma, télévision

  • La tragédie Hamlet de Shakespeare : à l'intérieur de la pièce se joue une pièce de théâtre qui dénoncera l'adultère et le meurtre du père d'Hamlet.
  • L'Illusion comique de Corneille qui se révèle être une pièce dans la pièce.
  • Six personnages en quête d'auteur de Luigi Pirandello, une pièce théâtrale où les personnages vivent et rencontrent « leurs acteurs », qui devront jouer ces personnages, etc.
  • Un film montrant la réalisation d'un film :
    • The Player de Robert Altman,
    • Prenez garde à la sainte putain de Rainer Werner Fassbinder
    • La Nuit américaine de François Truffaut, film qui raconte le tournage d'un film,
    • François Truffaut a repris le procédé dans Le dernier métro, qui raconte le montage d'une pièce de théâtre sous l'Occupation : plusieurs acteurs jouent à la fois leurs personnages et les personnages qu'ils sont censés interpréter dans la pièce et nombre de répliques des derniers peuvent s'appliquer aux premiers ; jusqu'à la pirouette finale : l'acteur et résistant incarné par Depardieu est blessé "dans la vraie vie" à la Libération, son amante l'actrice et directrice de théâtre jouée par Catherine Deneuve vient à son chevet à l'hôpital et lui annonce la mort de son mari. À ce moment le jeu de ces deux acteurs paraît outré (particulièrement celui de Depardieu) et crée un trouble chez le spectateur. Un zoom arrière élargit alors le cadre et l'on découvre qu'ils sont sur la scène du théâtre en train de jouer une nouvelle pièce. Clins d'œil du côté de l'Illusion comique et de La Nuit américaine, qui sont autant de nouvelles mises en abîme.
    • La Maîtresse du lieutenant français de Karel Reisz
    • Sex is comedy de Catherine Breillat,
    • Certains opus de la série Freddy
  • La série télévisée Stargate SG-1 s'auto-parodie en intégrant dans l'intrigue de plusieurs épisodes une série de médiocre qualité intitulée Wormhole X-Treme! (ce n'est cependant que l'exemple le plus frappant, les scénaristes étant coutumiers de ce type d'allusions).
  • Le film Scream 2 parodie le premier opus de la trilogie, Scream sous la forme d'un film de série B : Stab.
  • Dans certaines séries télévisées, il arrive que les personnages écoutent ou chantent la musique du générique ; par exemple dans Les Simpson : (Homer : "Bart ! arrête de siffler cette chanson débile !")
  • Dans Le charme discret de la bourgeoisie de Luis Bunuel, on assiste à un rêve, puis à un rêve dans le rêve.
  • Dans le film Nous étions libres l'héroïne Gilda Bessé, jouée par Charlize Theron, joue un rôle dans un peplum que l'on aperçoit au cinéma.
  • Dans le film Spaceballs, où l'équipage regarde la vidéo du film et arrive au moment où "maintenant est en train d'arriver".
  • A la scène d'ouverture du film Team America le spectateur se voit offrir une marionnette jouant devant un mur dessiné de Paris, puis la caméra se décale nous montrant que l'on est "vraiment" à Paris.
  • Dans le film Sueurs froides d'Hitchcock (Vertigo dans la version originale) où le personnage de Madeleine est une représentation de la mystérieuse Carlotta du tableau mais est aussi Judy qui jouait le rôle de Madeleine lors de l'horrible machination. L'ironie du sort fait que le protagoniste principal la transformera en Madeleine.
  • Le premier Saw comporte une situation présente puis un flashback (de Lawrence) et ensuite un flashback dans ce même flashback (d'Amanda).
  • Dans Shakespeare In Love, plusieurs scènes de la pièce de Shakespeare Roméo et Juliette, qui est écrite et jouée par les personnages du film, se confondent avec l'histoire de ces mêmes personnages. Un exemple parmi plusieurs : lorsque les comédiens s'apprêtent à répéter la scène de la dispute entre les Capulet et les Montaigu, un groupe d'hommes hostiles fait irruption et une véritable bagarre se déclenche.
  • À la fin du film Reviens-moi (Atonement dans la version originale), Briony explique à la caméra qu'elle a écrit un livre intitulé 'Expiation' ('Atonement' en anglais) racontant l'histoire de sa soeur Cecilia et de Robby - c'est-à-dire l'histoire que le spectateur vient de se voir raconter tout au long du film.
  • Dans High School Musical 3 : Senior Years, les personnages mettent sur point une comédie musicale qu'ils nomment 'Senior Years' et qui raconte leur propre histoire.
  • Dans le Nombre 23 le film raconte l'histoire du livre que Jim Carrey lit.

Divers

  • Le lien vers cet article
  • The Infinite Cat Project : des chats qui regardent des chats qui regardent des chats...
  • Le jeu sur PC Wing commander (simulateur de vol avec batailles), ainsi que de nombreux jeux du même genre, comporte lui-même dans la salle des pilotes un simulateur de vol sur lequel les pilotes peuvent s'entraîner à piloter leurs appareils.
  • Dans le jeu Day of the Tentacle, on peut jouer a la version complète Maniac Mansion en utilisant l'ordinateur de Ed Edison le fou. Day of the Tentacle n'est autre que la suite de Maniac Mansion sorti 6 ans plus tard.
  • Les poupées russes.
  • Plusieurs miroirs disposés les uns en face des autres (galerie des glaces).
  • Une caméra braquée sur son moniteur vidéo.
  • Les acronymes récursifs, procédé répandu dans le monde du logiciel libre : le projet GNU signifiant « GNU is Not Unix », PHP pour « PHP Hypertext Preprocessor », LAME pour « LAME Ain't an Mp3 Encoder »…
  • Dans L'Être et le Néant, Jean-Paul Sartre nous entretient un temps sur la capacité que possède l'être humain d'être conscient de son existence, puis sur la possibilité d'être conscient que l'on est conscient. Il nous prévient ensuite qu'il est préférable de s'arrêter à ce niveau de conscience pour toute étude philosophique, puisque tout niveau supérieur (i.e : la conscience d'être conscient d'être conscient), nous éloigne en quelque sorte de l'étude de la conscience elle-même.
  • Dans le jeu vidéo RPG Planescape: Torment, il est possible de trouver un accès à un Dédale. Ce dédale caricature une expérience qui n'est autre qu'un jeu de rôle. Cette caricature est d'autant plus forte que le jeu original est axé réflexion et lecture de dialogues, tandis que le jeu intérieur est un Hack and slash. Le jeu Wing Commander comporte lui-même en abyme un simulateur de vol sur lequel le pilote qu'on incarne apprend le pilotage des engins qu'il maniera. Cette fiction dans la fiction renforce l'impression de réalité de la fiction la plus extérieure. Voir aussi le film Existenz.

Références

Bibliographie

  • Lucien Dällenbach, Le récit spéculaire. Essai sur la mise en abyme, Paris, Seuil, 1977.
  • Article "Mise en abyme" dans le Dictionnaire international des termes littéraires
  • "Le cinéma au miroir du cinéma" (sous la direction de) René Prédal, Cinémaction n° 124, Corlet, 2007.
  • Yannick Mouren, "Filmer la création cinématographique, le film-art poétique", L'Harmattan, 2009.

Articles connexes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « Mise en abyme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abyme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abyme — abîme [ abim ] n. m. • déb. XIIe; aussi écrit abyme jusqu au XXe, et dans la loc. en abyme (II); lat. chrét. abyssus (→ abysse), altéré en abismus I ♦ Gouffre dont la profondeur est insondable. 1 ♦ Littér. Cavité naturelle très profonde. « On …   Encyclopédie Universelle

  • Abyme — Abime A*bime or Abyme A*byme , n. [F. ab[^i]me. See {Abysm}.] A abyss. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ABYME — s. m. Voyez ABÎME …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • abyme — (a bi m ) s. m. Voy. abîme …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ABYME (MISE EN) — ABYME MISE EN, littérature Utilisée depuis Homère, nommée par Gide qui compare la pratique narrative de sa Tentative amoureuse avec «ce procédé du blason qui consiste, dans le premier à en mettre un second «en abyme» (Journal , 1893),… …   Encyclopédie Universelle

  • Mise en abyme — Die Abbildung in der Abbildung Der Begriff Mise en abyme (Altfranz. abyme, von griech. ἄβυσσος abyssos: „ohne Boden, unendlich“) stammt aus der Heraldik und bezeichnet ein Bild, das sich selbst enthält. Darüber hinaus wird er in der Epik und in… …   Deutsch Wikipedia

  • Mise-en-abyme — Die Abbildung in der Abbildung Der Begriff Mise en abyme (Altfranz. abyme, von griech. ἄβυσσος abussos: ohne Boden, unendlich ) stammt aus der Heraldik und bezeichnet ein Bild, das sich selbst enthält. Darüber hinaus wird er für ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Mise en abyme — de l article Mise en abyme La mise en abyme – également orthographié mise en abysme ou plus rarement mise en abîme[1] – est un procédé consistant à représenter une œuvre dans une œuvre du même type, par exemple en incrustant une …   Wikipédia en Français

  • Mise en Abyme — La mise en abyme ou mise en abysme (on écrit aussi plus rarement[1] : mise en abîme) est un procédé consistant à incruster une image en elle même, ou, d une manière générale, à représenter une œuvre dans une œuvre de même type. On y retrouve …   Wikipédia en Français

  • Mise en abyme — Las Meninas by Velázquez, used by Gide to demonstrate the technique of mise en abyme Mise en abyme (French pronunciation: [miz‿ɑ̃n‿abim]; also mise en abîme) is a term origi …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”