Constantin XI Paleologue

Constantin XI Paléologue

Constantin XI

Constantin XI (ou XII) Paléologue, dit Dragasés, ( en grec: Κωνσταντίνος ΙΑ' Δραγάσης Παλαιολόγος, Kōnstantinos XI Dragasēs Palaiologos, en serbe: Konstantin XI Dragaš Paleolog ) né en 1405 à Constantinople, mort le 29 mai 1453 sur les murailles de Constantinople, est le dernier empereur byzantin du 31 octobre 1448 au 29 mai 1453, et par conséquent le dernier Empereur Romain de l'Histoire, au terme de presque 1500 ans pendant lesquels le titre fut porté.

Fils de Manuel II Paléologue, empereur byzantin, et d'Hélène Dragas (serbe), il se marie deux fois : d'abord en 1428 avec Madeleine Tocco († 1429), fille de Léonard II Tocco, seigneur de Zante, puis le 27 juillet 1441 avec Catherine Gattilusi († 1442), fille de Dorino Ier, seigneur de Lesbos.

En 1443, il est despote de Mistra, et à la mort de son frère Jean VIII le 31 octobre 1448, il monte sur le trône byzantin. Il n'est pas considéré comme un empereur car il est couronné à Mistra et non à Constantinople comme ce fut le cas pour son père et son frère.

Le mardi 12 décembre 1452, il fait lire solennellement le Laetentur Coeli, à la basilique Sainte-Sophie de Constantinople et proclamer l'union des deux Églises, romaine et byzantine.

Mehmed II devient sultan ottoman en 1451 et menace Constantinople. Constantin XI, sans argent, ne peut aligner que six à sept mille soldats, dont approximativement deux mille Italiens, face à une armée très importante dont les effectifs sont cependant incertains, les byzantins parlent de cinq cents mille hommes, les Italiens plus raisonnablement de cent cinquante mille à deux cents mille Turcs, et la plupart des historiens actuels estiment cette armée à environ quatre-vingt mille soldats, sans compter la horde de non-combattants effectuant les travaux d'entretiens et de ravitaillement. Mehmet II met le siège devant Constantinople que Constantin défend héroïquement. Le mardi 29 mai 1453 au matin, une escouade turque découvre une poterne - la Kerkoporta, près du palais des Blachernes - que la garnison italienne du secteur a laissée ouverte par mégarde : c'est le commencement de la fin. La bataille est acharnée, mais les Grecs acculés aux remparts sont taillés en pièces, et lorsque tout est perdu, Constantin XI entouré de 3 fidèles dont 2 proches amis et un espagnol se réclamant de la maison des Comnènes, se débarrasse des insignes impériaux et se jette dans la masse des janissaires dans une ultime charge héroïque, à la porte Saint-Romain.

Son cadavre ne fut jamais retrouvé : s'il n'est pas exclu qu'il ait été identifié et inhumé en secret par les rares habitants chrétiens demeurés à Constantinople après la conquête, ou par les soldats turcs lors du décompte des morts, la version la plus probable est que son corps ne fut jamais identifié et enterré dans une fosse commune avec les corps de ses soldats. Une autre légende répandue est qu'il est inhumé dans ce qui est aujourd'hui l'hagiasma de Aydabir dans le quartier d'Unkapani. Avec lui finit l'Empire byzantin le mardi 29 mai 1453.

Les empereurs Jean VIII et Constantin XI meurent sans héritier mâle. Les deux derniers fils de Manuel II, Démétrios et Thomas, se partagent le gouvernement du despotat de Morée (Péloponnèse). Les deux frères sont dans l'impossibilité de venir en aide à Constantinople assiégée, car ils ont eux-mêmes à défendre la Morée contre une armée turque faisant diversion. Par la suite, ils se livrent une guerre fratricide suicidaire. Le sultan Mehmed II décide de liquider les derniers vestiges de l'Empire byzantin. Démétrios choisit de se rendre au sultan : il reçoit une forte somme d'argent et quelques îles de l'Égée en apanage. Thomas se réfugie d'abord à Raguse qui refuse de l'accueillir puis à s'installe à Rome où il est accueilli par le pape Pie II. Jusqu'à sa mort, il est considéré comme l'héritier de l'Empire byzantin. L'un de ses deux fils entre au service du sultan, l'autre devient un temps chef de la garde du Vatican, avant de finir abandonné de tous.

Au cours des années 1990, les travailleurs qui réparaient les fondations d'une ancienne église grecque d'Istanbul découvrirent un squelette décapité chaussé de bottes pourpres frappées d'un aigle argenté, le symbole de la dynastie des Paléologues. Il est possible qu'il s'agisse du corps du dernier empereur de Byzance.


N.B. Certains byzantinistes considèrent l'un ou l'autre des co-empereurs Constantin dans la liste numérotée des empereurs de ce nom, si bien que Dragasès devient le douzième du nom.



Empereur romain d’Orient ou Basileus
Précédé par
Jean VIII
Paléologue
Justinien Ier
Constantin XI Dragasés
Suivi par
Mehmed II
  • Portail du monde byzantin Portail du monde byzantin

Ce document provient de « Constantin XI Pal%C3%A9ologue ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Constantin XI Paleologue de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Constantin XI Paléologue — Empereur byzantin Constantin XI Règne 31 octobre 1448 …   Wikipédia en Français

  • Constantin V — Empereur byzantin Portraits de Léon III (à gauche) et Constantin V (à droite) sur une pièce de monnaie Règne …   Wikipédia en Français

  • Constantin IV — Empereur byzantin Constantin IV Règne 15 septembre 668 …   Wikipédia en Français

  • Constantin IX — Empereur byzantin Mosaique à Hagia Sophia représentant Constantin IX Règne 11  …   Wikipédia en Français

  • Constantin VII Porphyrogénète — Empereur byzantin Constantin VII et sa mère Zoé Règne …   Wikipédia en Français

  • Constantin VI — Empereur byzantin Léon IV et son fils Constantin VI Règne 8 septembre  …   Wikipédia en Français

  • Constantin VIII — Empereur byzantin Constantin VIII Règne Coempereur : 962 15 …   Wikipédia en Français

  • Constantin X — Empereur byzantin Histaménon de Constantin X Règne 24  …   Wikipédia en Français

  • Constantin XI — Paléologue Constantin XI Constantin XI (ou XII) Paléologue, dit Dragasés, ( en grec: Κωνσταντίνος ΙΑ Δραγάσης Παλαιολόγος, Kōnstantinos XI Dragasēs Palaiologos, en serbe: Konstantin XI Dragaš Paleolog ) né en 1405 à Constantinople, mort le 29 mai …   Wikipédia en Français

  • Constantin I de Grèce — Constantin Ier de Grèce Pour les articles homonymes, voir Constantin Ier. Constantin Ier de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”