Abu al-Misk Kafur
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Kafur

Abû al-Misk Kâfûr[1] ou Kâfûr (905–968) est un eunuque originaire de Nubie au service des souverains ikhchidides devenu lui-même gouverneur d'Égypte en 966.

Sommaire

Biographie

Muhammad ben Tughj achète Abû al-Misk Kâfûr en 923. Voyant les talents et l'intelligence de son esclave, Muhammad ben Tughj le libère et en fait le tuteur de ses enfants. Il est alors considéré comme un officier de l'armée et mène des campagnes en Syrie et dans le Hedjaz.

À la mort de Muhammad ben Tughj, il devient le souverain réel de l'Égypte, les enfants de Muhammad ben Tughj étant trop jeunes pour exercer le pouvoir. En 966, il décide d'assumer seul le pouvoir. Son nom est cité dans les mosquées lors des sermons du vendredi (khutba).

La mort de Kâfûr en 968, laisse le pouvoir à Abû al-Fawâris Ahmad, un petit-fils de Muhammad ben Tughj qui sera incapable de résister à l'invasion de l'Égypte par les Fatimides sonnant ainsi à la fois la fin des Ikhchidides et du contrôle des Abbassides sur l'Égypte.

Le luxe de la cour de Kâfûr est devenu légendaire et peu en rapport avec les conditions de vie en Égypte à l'époque. Le pays a subi des épidémies de peste, des famines et de forts tremblements de terre au cours de son règne. Kâfûr était un véritable lettré. Il a été le protecteur du grand poète arabe Al-Mutanabbi dont il a été un temps l’ami. Al-Mutanabbi fait l’éloge de Kâfûr dans de nombreux dithyrambes mais le raille aussi dans des satires[2]. À cause de ces poésies satiriques, Al-Mutanabbi est forcé dès 961 de quitter le pays. Il part pour Chiraz en Iran, où il travaille pour le prince bouyide `Adhud ad-Dawla.

Notes

  1. arabe : abū al-misk kāfūr, أبو المسك كافور du persan kāfūr, كافور : camphre; eucalyptus. Le Dictionnaire historique de l'islam, signale que ce surnom lui a été donné par antiphrase, Abû al-Misk signifie mot-à-mot père du musc
  2. "Kāfūr, Abū al-Misk." Encyclopædia Britannica from Encyclopædia Britannica 2007 Ultimate Reference Suite (2007).

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abu al-Misk Kafur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abu al-Misk Kafur — (905 ndash;968), also called al Laithi, al Suri, al Labi was a dominant personality of Ikhshidid Egypt and Syria. Kāfūr , Abu l Misk al Ikhsidi. E.J. Brill s first encyclopaedia of Islam 1913 1936 . Edited by: M. Th. Houtsma, E. van Donzel. Brill …   Wikipedia

  • Kāfūr, Abū al-Misk — ▪ Ikhshīdid vizier died AD 968       Ethiopian slave who, as vizier under the Ikshīdid dynasty, was de facto ruler of Egypt from 946 to 966 and de jure ruler from then until his death.       Kāfūr was originally a slave belonging to the founder… …   Universalium

  • Al-Mutanabbi — أبو الطيب احمد بن الحسين المتنبّي Born 915 Kufah, Iraq Died 23 September 965 Abu at Tayyib Ahmad ibn al Husayn al Mutanabbi (Arabic: أبو الطيب أحمد بن الحسين المتنبّي Abū aṭ Ṭayyib ʾAḥm …   Wikipedia

  • Al-Mutanabbi — Abū l T̩ayyib Ah̩mad ibn al H̩usayn al Mutanabbī (arabe : أبو الطيب أحمد بن الحسين المتنبّي) (né en 915, mort en 965) est un poète arabe. Ses poèmes tournent autour des louanges des rois, des descriptions de batailles, de la satire, de la… …   Wikipédia en Français

  • Al-Moutanabbi — Al Mutanabbi Abū l T̩ayyib Ah̩mad ibn al H̩usayn al Mutanabbī (arabe : أبو الطيب أحمد بن الحسين المتنبّي) (né en 915, mort en 965) était un poète arabe. Sommaire 1 Biographie 2 Notes et références 3 Anne …   Wikipédia en Français

  • Al Mutanabbi — Abū l T̩ayyib Ah̩mad ibn al H̩usayn al Mutanabbī (arabe : أبو الطيب أحمد بن الحسين المتنبّي) (né en 915, mort en 965) était un poète arabe. Sommaire 1 Biographie 2 Notes et références 3 Anne …   Wikipédia en Français

  • Kafur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Kâfûr de l arabe kāfūr, كافور : camphre; eucalyptus première forme canfre Personnalités Abû al Misk Kâfûr ou Kâfûr (905–968) est un eunuque… …   Wikipédia en Français

  • Kafur (Emir) — Abu l Misk Kafur (arabisch ‏أبو المسك كافور‎, DMG Abū l Misk Kāfūr; † 968) – sein Ism bedeutet Kampfer, seine Kunya Vater des Moschus’ – war ein ägyptischer Herrscher (946–968). Kafur war ein abessinischer Eunuch und unter dem Ichschididen… …   Deutsch Wikipedia

  • Mutanabbī, al- — ▪ Muslim poet in full  Abū aṭ Ṭayyib Aḥmad ibn Ḥusayn al Mutanabbī  born 915, Al Kūfah, Iraq died Sept. 23, 965, near Dayr al ʿĀqūl       poet regarded by many as the greatest of the Arabic language. He primarily wrote panegyrics in a flowery,… …   Universalium

  • Muhammad bin Tughj Al-Ikhshid — (محمد بن طغج الإخشيد in Arabic) (882–946) (also transliterated Mohamed Ben Taghj and many other ways) (in Turkish, Muhammet bin Toğaç) was the founder of the Ikhshidid dynasty of Egypt, ruling the country from 935 until his death. Being a Turkic… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”