Abu al-Atahiyah

Abū al-ʿAtāhiyya

Abū al-ʿAtāhiyya (أبو العتاهية) de son nom complet Abū Ish̩āq Ismāʿīl ibn al-Qāsim al-ʿAnazī (أبو إسحاق إسماعيل بن القاسم العنزي) (né en 747, mort en 825) était un poète arabe.

Biographie

Atahiya naît à ʿAyn al-Tamar, dans le Hedjaz près de Médine. Ses ancêtres appartenaient à la tribu des ʿAnaza. Il passe son enfance à Koufa où il exerce la profession de vendeur de poteries. Il part ensuite pour Bagdad où il continue son commerce et se rend célèbre pour ses vers. Il a écrit beaucoup de poèmes sur ʿUtba, l'esclave de la cousine du calife d'Al-Mahdi. Il a écrit sur elle,

« Pour ʿUtba mon œil déborde de larmes qui coulent, coulent sans arrêt. Sa beauté évoque une perle extraite du fond des mers que les flots ont jetée sur le rivage.[1] »

Il tombe alors en disgrâce, mais il est partiellement réhabilité par le calife al-Rašīd. Il abandonne ensuite la poésie sentimentale pour une poésie ascétique (zuhdiyyāt) qui lui a valu une grande renommée, dans l'élite mais aussi dans le peuple qui appréciait son langage simple, naturel et spontané.[réf. nécessaire] Après avoir offensé le calife, il est emprisonné pendant une courte période. En prison, il se lie d'amitié avec le musicien, Ibrāhīm al-Maws̩ilī qui met plusieurs de ses poèmes en musique.

Il meurt en 825[2], pendant le règne du calife Al-Ma'mun.

Notes et références

  1. Les Arabes, Marc Bergé, p.224
  2. Ou 828
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Ab%C5%AB al-%CA%BFAt%C4%81hiyya ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abu al-Atahiyah de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abū al-ʿAtāhiyah — ▪ Arab poet original name  Abū Isḥāq Ismāʿīl ibn al Qāsim ibn Suwayd ibn Kaysān  born 748, Al Kūfah or ʿAyn al Tamr, Iraq died 825/826, Baghdad       first Arab poet of note to break with the conventions established by the pre Islamic poets of… …   Universalium

  • Abu al-Alahijah — Abu al Atahiyah (died 828) was a contemporary to Abu Nuwas. He was an Islamic poet famous for writing homilies. Critics have argued whether Abu al Alahijah was indeed Muhammad al Jamil al Filastini, the late 8th and early 9th century poet most… …   Wikipedia

  • Al-Kufa — Koufa Kûfa (ar) الكوفة Koufa, Al Kûfa Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Islamic arts — Visual, literary, and performing arts of the populations that adopted Islam from the 7th century. Islamic visual arts are decorative, colourful, and, in religious art, nonrepresentational; the characteristic Islamic decoration is the arabesque.… …   Universalium

  • Arabic literature — Introduction       the body of written works produced in the Arabic language.       The tradition of Arabic literature stretches back some 16 centuries to unrecorded beginnings in the Arabian Peninsula. At certain points in the development of… …   Universalium

  • Bagdad — Pour les articles homonymes, voir Bagdad (homonymie). 33° 20′ 00″ N 44° 26′ 00″ E …   Wikipédia en Français

  • Baghdad — Bagdad Pour les articles homonymes, voir Bagdad (homonymie). Bagdad (ar) بغداد …   Wikipédia en Français

  • Baghdâd — Bagdad Pour les articles homonymes, voir Bagdad (homonymie). Bagdad (ar) بغداد …   Wikipédia en Français

  • Koufa — 32° 01′ 49″ N 44° 24′ 01″ E / 32.030326, 44.400194 …   Wikipédia en Français

  • Kufa — Koufa Kûfa (ar) الكوفة Koufa, Al Kûfa Administration Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”