Abu Ghosh

Abou Gosh

Abou Gosh
(he) אבו גוש (ar) أبو غوش


Données générales
Pays Israël Israël
District District de Jérusalem
Situation géographique et statistique
Localisation de Abou Gosh en Israël
Abou Gosh
Coordonnées
31° 48′ 17″ Nord
       35° 06′ 45″ Est
/ 31.8048, 35.1124
Superficie
1,887 km2
Altitude
684‏ m
Population
6 200 hab.
(2008)
Densité
3 286 hab./km²
Google Earth – Mapquest
Politique

Abou Gosh est un village israélien (conseil local du district de Jérusalem) dont la population est majoritairement arabe.

Le nom précédent de Abou-Gosh était "Karyat el-Anab" (la "ville du raisin" en arabe) car se trouvant à l'emplacement de l'ancien village biblique de "Kiryat-Anavim" (la "ville du raisin" en hébreu). Les vestiges les plus anciens datent de l'époque du néolithique, à proximité des sources d'eau naturelles situées dans le village et dont la découverte date de 1950, sous la direction de l'archéologue français André Parrot et de son équipe. Quant aux vestiges de l'époque du Second Temple, 2 complexes d'inhumation sont découverts lors des fouilles archéologiques menées par les moines bénédictins installés à Abou Gosh, en 1923.

L'appellation du lieu Abou-Gosh provient du nom de la famille propriétaire du terrain depuis le XVIe siècle. La famille Abou-Gosh fut une famille musulmane originaire du Caucase. On estime que 98% de la population musulmane de Abou-Gosh est descendante de cette famille. Au cours des XVIIIe et XIXe siècle, la famille Abou-Gosh se rend célèbre dans la région, puisque perceptrice des taxes de passage sur la route menant à Jérusalem, mais également grâce aux relations d'amitié qu'elle a su tisser avec la population juive. Il faut signaler que, même au plus fort de la Guerre d'Indépendance, la population arabe de Abou-Gosh n'a jamais pris part aux conflits entre Juifs et Arabes.

Dans le village, au fond de la vallée et à proximité de la source d'eau Eïn-Marzouk, est dressé un camp militaire à l'époque romaine, semblable à ceux retrouvés au Qastel et à Motza. Plusieurs écritures gravées dans la roche ont été retrouvées, laissées par la Xe légion romaine, notamment une stèle qui soutient maintenant un mur de l’Abbaye d’Abu-Gosh.

Sur les vestiges du camp romain abandonné, au IXe siècle durant l'époque arabe et sous la dynastie des Abassides, est construit un caravansérail fortifié, comme celui retrouvé à Ramla. Il sert alors de point de surveillance sur la route menant à Jérusalem. C'est à cette époque que le village prend le nom de Karyat el-Anab.

A l'époque médiévale, les Croisés construisent à l'emplacement une église et un monastère, restauré depuis. Ces derniers sont à plusieurs reprises détruits par les armées musulmanes turque et caucasienne. En 1875, le terrain est offert à l'Empereur Napoléon III par le Sultan ottoman Abdulaziz et le monastère confié successivement aux moines franciscains, lazaristes puis Olivétains. Jusqu'à aujourd'hui la source de Eïn-Marzouk sert de crypte à l'édifice religieux. Lors de la guerre israélo-arabe de 1948, le monastère est utilisé comme infirmerie improvisée par l'unité Harel.

Le village abrite les restes d'une implantation du néolithique, une église et un monastère croisés, les vestiges d'un caravansérail de l'époque arabe et une église moderne située sur le point culminant du lieu, abritant lui-même quelques vestiges archéologiques.

Voir aussi



  • Portail d’Israël Portail d’Israël
Ce document provient de « Abou Gosh ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abu Ghosh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ABU GHOSH — ABU GHOSH, Israeli Arab village in the Judean Hills 8 mi. (13 km.) W. of Jerusalem. Its area consists of 1 sq. mi. (2.5 sq. km.). In 1968 Abu Ghosh had a population of 1,710, 98% of them Muslims, and the rest Christians. In 2003 the population… …   Encyclopedia of Judaism

  • Abu Ghosh — Infobox Municipality official name=Abu Ghosh imagesize=275 native name=أبو غوش אבו גוש established date= settlement type=Local council established date2= other name= (also אבו ע וש) altUnoSp= subdivision type= Country |subdivision name = Israel… …   Wikipedia

  • Abu Ghosh —    An Arab village west of Jerusalem on the road to Tel Aviv whose inhabitants were known for their friendly relations with their Jewish neighbors. During Israel s War of Independence (1948 49), they did not participate in the fighting …   Historical Dictionary of Israel

  • Abu Ghosh — Jewish and Arab settlement near Jerusalem …   English contemporary dictionary

  • Ghosh — Dr. Joseph Jogindranath Ghosh (born 1869 died 1942) of Allahabad, Uttar Pradesh, India. He was the son of Jadunath Ghosh of Calcutta who was one of the earliest high caste Hindu converts to Christianity in Bengal. He was the first Indian to do a… …   Wikipedia

  • Abu Ghaush — Original name in latin Ab Ghaush Name in other language Abu Ghaush, Abu Ghosh, Abu Ghawsh, Ab Ghaush, Ab Ghsh, Kuryet el Enab, Qaryat al Inab, Qaryat al ‘Inab, Qaryat el Inab, Qaryat el ‘Inab, Qaryet el Inab, Qaryet el ‘Inab, Inab, ’ ‘Inab State… …   Cities with a population over 1000 database

  • Abu Jandal — is a former member of al Qaeda and former chief bodyguard of Osama bin Laden.[1] He is a Saudi citizen of Yemeni descent. Abu Jandal was arrested by Yemeni authorities in connection with the USS Cole bombing in October 2000, Following the… …   Wikipedia

  • 1948 and After; Israel and the Palestinians — 1948 and After: Israel and the Palestinians is a collection of essays by the Israeli historian Benny Morris. The book was first published in hardcover in 1990. It was revised and expanded, (largely on the basis on newly available material) and… …   Wikipedia

  • Emmaus — For other uses, see Emmaus (disambiguation). Supper at Emmaus by Caravaggio, 1601 Emmaus (Greek: Ἐμμαούς, Latin: Emmaus, Hebrew: חמת‎ Hammat, meaning warm spring , Arabic …   Wikipedia

  • Bayt Naqquba — ( ar. بيت نقّوبة , also known as Bait Naqquba) was a Palestinian village in British Mandate Palestine, located 9.5 kilometers west of Jerusalem, near Abu Ghosh. Before Palmach and Haganah troops occupied the village during Operation Nachshon on… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”