Abu Firas

Abu Firas al Hamdani

Abou Firas al-Hamadani (né à Mossoul en 932- mort en 968 à Homs) est un prince et un célèbre poète et chevalier arabe du Xe siècle.

Appartenant à la grande famille des Hamdanides[1] qui régna sur la haute Mésopotamie et la Syrie du nord au Xe siècle, il fut d'abord un poète inscrit dans la tradition de bravoure et de générosité. Lorsqu'il fut fait captif par les Byzantins lors d'une bataille que Sayf al-Dawla menait contre eux, chez les "Romains" (rum), il écrivit un long recueil, les « Rûmiyyât » (الروميات), où se mêlent la nostalgie, les reproches aux siens et la soif de liberté[2].

Son cousin de Sayf al-Dawla, sultan de Syrie, le désigna comme gouverneur. Il succéda à son sultan sur la ville de Homs, quand ce dernier mourut, avant d'être lui-même assasiné.

Notes et références

  1. Jacques Eladan, Espérance poétique, L'Harmattan, 1997, p.23.
  2. Driss Aïssauoui, Les racines culturelles de l'autobiographie au Maghreb dans : Australian Society for French Studies, Soit-disant : life-writing in French,University of Delaware Press, 2005, p.61.

Bibliographie

  • Sami Dahan, Le diwan d'Abu Firas al-Hamdani (poète arabe du IVe siècle de l'hégire). Beirut: Institut français de Damas, 1944.
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de l’Irak Portail de l’Irak
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Abu Firas al Hamdani ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abu Firas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abu Firas — Ạbu Firas,   eigentlich al Harith Said Ịbn Hamdan, arabischer Dichter, * in Mesopotamien (?) 932, ✝ 4. 4. 968; kämpfte gegen die Byzantiner und wurde mehrmals gefangen genommen. Seine Gedichte sind ein poetisches Tagebuch über seine Erlebnisse… …   Universal-Lexikon

  • Abu Firas Al Hamdani — Abou Firas al Hamadani (né à Mossoul en 932 mort en 968 à Homs) est un prince et un célèbre poète et chevalier arabe du Xe siècle. Appartenant à la grande famille des Hamdanides[1] qui régna sur la haute Mésopotamie et la Syrie du nord au X …   Wikipédia en Français

  • Abu Firas al Hamdani — Abou Firas al Hamadani (né à Mossoul en 932 mort en 968 à Homs) est un prince et un célèbre poète et chevalier arabe du Xe siècle. Appartenant à la grande famille des Hamdanides[1] qui régna sur la haute Mésopotamie et la Syrie du nord au X …   Wikipédia en Français

  • Abu firas al hamdani — Abou Firas al Hamadani (né à Mossoul en 932 mort en 968 à Homs) est un prince et un célèbre poète et chevalier arabe du Xe siècle. Appartenant à la grande famille des Hamdanides[1] qui régna sur la haute Mésopotamie et la Syrie du nord au X …   Wikipédia en Français

  • Abu Firas al-Hamdani — (932–968) ( ar. أبو فراس الحمداني) was an Arab poet. He was a member of the noble family of the Hamanids, who were rulers in northern Syria and upper Mesopotamia during the 10th century. His most famous work is a collection of poems titled al… …   Wikipedia

  • ABU FIRAS AL-HAMDANI — Sans doute l’exil compte t il au nombre des grandes voix de la poésie universelle. Le mérite d’Ab Fir s fut de renouveler, sur ce mode, les thèmes traditionnels du lyrisme arabe, ou du moins certains d’entre eux. Ses accents très personnels,… …   Encyclopédie Universelle

  • Abu Firas al-Hamdani — Abou Firas al Hamdani (né à Mossoul en 932 mort en 968 à Homs) est un prince et un célèbre poète et chevalier arabe du Xe siècle. Appartenant à la grande famille des Hamdanides[1] qui régna sur la haute Mésopotamie et la Syrie du nord au… …   Wikipédia en Français

  • Ali Omar Ermes — (Arabic:علي عمر الرميص) is an internationally renowned artist, writer, and speaker as well as a community activist; but above all, he is a thinker who never restricts his objective to one precinct [Mary Richardson, ‘The alphabet of Ali Omar… …   Wikipedia

  • Абу Фирас — аль Хамдани араб. أبو فراس الحمداني‎‎ …   Википедия

  • Arabic literature — Introduction       the body of written works produced in the Arabic language.       The tradition of Arabic literature stretches back some 16 centuries to unrecorded beginnings in the Arabian Peninsula. At certain points in the development of… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”