Abricotier du japon

Abricotier du Japon

Comment lire une taxobox
Abricotier du Japon
 Fleurs de Prunus mume au printemps
Fleurs de Prunus mume au printemps
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Sous-famille Prunoideae
Genre Prunus
Nom binominal
Prunus mume
(Sieb.) Sieb. & Zucc., 1836
Classification phylogénétique
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Sous-famille Prunoideae
 Fruits de Prunus mume

Fruits de Prunus mume

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

L'abricotier du Japon, mume, ume ou umé (Prunus mume (Sieb.) Sieb. et Zucc.) est un arbre fruitier rustique aux feuilles caduques rattaché à la vaste famille des Rosaceae, qui peut être considéré comme intermédiaire entre le prunier et l'abricotier. Ce dernier est, en réalité, originaire de Chine et fut importé plus tard au Japon et en Corée. Il est en fait beaucoup plus proche de la famille des abricotiers que des pruniers.

  • Basionyme : Armeniaca mume Sieb.
  • Synonymes : Prunus mume var. tonsa Rehder

Le nom spécifique « mume » tire son origine de « mei » ou « muei » dépendant des régions, s'écrivant .

Il était - et est toujours - beaucoup utilisé dans les arts chinois, de la poésie à la sculpture. Il existe plusieurs significations quand il est présent dans une œuvre d'art, de la dérivation par rapport à sa prononciation à sa beauté délicate.

Les Prunus mume peuvent vivre très longtemps en général. Il existe beaucoup d'« anciens » un peu éparpillé partout en Chine. Dans la province du Hubei se tient un spécimen vieux de plus de 1600 ans, de la dynastie des Jin, qui fleurit encore à ce jour.

Au Japon, il existe une forme de hanami (littéralement « regarder les fleurs ») concernant l'ume, précédent celui des cerisiers du Japon. Si les cerisiers du Japon sont plus populaires pour le hanami, particulièrement chez les jeunes (il s'agit d'un prétexte pour boire de l'alcool entre amis), les personnes plus âgées préfèrent l'atmosphère du hanami de l'ume.

Sommaire

Description

Feuilles et fruits

Prunus mume est un petit arbre à cime arrondie de 4 à 6 mètres de haut, à écorce d'un gris plus ou moins verdâtre.

Ses feuilles alternes, caduques, au limbe oboval longuement acuminé, aux bords finement dentés, font de cinq à huit centimètres de long. Elles apparaissent peu de temps après la chute des pétales.

Les fleurs à corolles blanches ou roses, formées normalement de cinq pétales, et aux nombreuses étamines, éclosent tôt au printemps, en mars avril, parfois dès janvier-février. Il existe des variétés à fleurs doubles recherchées pour leur aspect ornemental.

Les fruits sont des drupes globuleuses de petite taille (environ 3 cm de diamètre) à noyau adhérent. Ils sont marqués, comme les abricots, d'un sillon allant du pédoncule à la pointe. Ils arrivent à maturité entre fin mai et fin juillet. Ils gardent une couleur verdâtre panachée de jaune, et sont acides et très peu sucrés, mais exhalent par contre un parfum exquis et incomparable.

Répartition géographique

Prunus mume est une espèce originaire d'Extrême-Orient : Chine (régions du Sichuan et du Yunnan), Taïwan, Corée.

Comme l'abricotier pour l'Europe, il fut probablement importé de Chine au Japon à la période Nara, avec la prononciation « mui », « mei » ou « maï », fixée peu à peu en « ume » mais ils ont conservé le caractère chinois .

Cette espèce fut importée en Europe en 1844.

Utilisation

Usage alimentaire

Ses fruits, appelés ume, servent à la fabrication des umeboshi, ces « prunes salées » (« pickled plums » en anglais) que l'on trouve en Europe dans les magasins diététiques.

Au Japon, l'extrait d'ume est l'arôme standard de sirops (comme la grenadine ou l'orgeat chez nous), mais aussi de la plupart des bonbons, chewing-gums, et de toute une gamme de boissons rafraîchissantes :

  • Le sirop d'ume, extrait en laissant les fruits dégorger quelques semaines dans du sucre, sert de base à une boisson non alcoolisée de saveur aigre-douce, très appréciée en été. Etendu d'eau ou de soda, c'est l’umeshu du Japon que même les lycéens fabriquent avant les vacances d'été. En Corée, on en trouve aussi sous le nom de jus de maesil qui, commercialisé comme boisson de santé, jouit d'une popularité croissante. De nombreuses variantes existent, avec addition ou non de vinaigre d'ume.
  • L’umeshu (parfois traduit sous l'influence de l'anglais par « vin de prune ») est une boisson alcoolisée produite en Corée et au Japon, douce et sucrée, faite en macérant les umes dans de l'eau de vie ou soju. Sa saveur aigre-douce est combinée à l'arôme cyanique de l'umeshu (Japon). Une liqueur semblable est fabriquée en Corée, le maesilju, est vendue sous les noms de mae hwa su et mae chui soon.
  • Il existe aussi un vinaigre d'ume (umezu ou umesu).

En Chine, le Suanmeitang (en) (酸梅汤) préparé en faisant macérer les fruits dans de l'eau et en ajoutant de l'osmanthe et du sucre cristallisé est une boisson diététique et rafraîchissante largement répandue, qu'on trouve couramment dans le commerce au rayon des sodas et jus de fruits.

Usage ornemental

En Chine existent aussi près de 300 espèces et cultivars d'umes ornementaux (car le mot sert aussi au sens large pour désigner toutes sortes de pruniers sauvages). On peut en voir quelques uns en France chez les marchands de bonsaï, et chez certains horticulteurs qui les hybrident et les apprécient pour leur profusion de fleurs roses très parfumées qui, comme chez tous les Prunus viennent bien avant les feuilles. Le poète dirait qu'ils sont si pressés de connaître l'amour qu'ils fleurissent avant même de songer à respirer (à faire des feuilles pour leur photosynthèse).

Principales variétés

  • var. pleiocarpa Maxim.
  • var. microcarpa Makino
  • var. virificalix Makino
  • var. bungo Makino

Quelques variétés ornementales

  • 'Alba'
  • 'Albo-plena' (à fleurs doubles blanches)
  • 'Alphandii' (à fleurs doubles roses, dédié à Jean-Charles A. Alphand, ingénieur français qui contribua à la création des parcs et jardins de Paris à la demande du baron Haussmann).

Usage médicinal

Le fruit est utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise sous le nom de wu mei (乌梅). Il est censé avoir une action efficace contre les parasites, mais aussi contre les ulcères, et être bénéfique pour le système digestif et le cœur.

Les recherches actuelles sont très nombreuses, notamment autour de l'umeboshi.

Galerie

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Abricotier du Japon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abricotier du japon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abricotier Du Japon — Abricotier du Japon …   Wikipédia en Français

  • Abricotier du Japon — Fl …   Wikipédia en Français

  • Prunier du Japon — Prunus salicina Prunus salicina …   Wikipédia en Français

  • Abricotier — Fruits du Prunu …   Wikipédia en Français

  • Liste alphabétique du langage des fleurs — Langage des fleurs Un bouquet savamment composé porte un message. Le don de fleurs existe dans la plupart des civilisations, qu il constitue un cadeau ou un acte religieux. Dans certaines cultures, on accorde aux fleurs une symbolique… …   Wikipédia en Français

  • ÉGYPTE DEPUIS L’ISLAM - La mise en valeur du pays — L’Égypte, désignée parfois encore sous le nom de République arabe unie (R.A.U.) à la suite de sa brève union avec la Syrie (févr. 1958 sept. 1961) s’étend sur 1 001 500 kilomètres carrés et compte 54 500 000 habitants en 1991. Ses limites… …   Encyclopédie Universelle

  • Prunus mume — Abricotier du Japon Abricotier du Japon …   Wikipédia en Français

  • Prunus — Prunus …   Wikipédia en Français

  • Liste De Plantes — par ordre alphabétique (noms vernaculaires) Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Dernières modifications des articles de la liste …   Wikipédia en Français

  • Liste de plantes — par ordre alphabétique (noms vernaculaires) Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Dernières modifications des articles de la liste A …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”