Abranis

Normal 0 21 false false false FR X-NONE AR-SA

Abranis
Pays d’origine Algérie
Genre musical Rock
Années d'activité Depuis 1967

Membres Karim Abranis
Idir Mouhya
Yuva Sid
Redouane Nehar
Yacine Heddad
Nabil Kassouri
Samir Sebbane
Anciens membres voir liste plus bas

Abranis est un groupe de rock d'algérie de musique kabyle fondé en 1967 et qui connut un grand succès en Algérie mais également en Europe, dans les années 1970, 80 et les 90.

Le groupe a été créé en 1967 par Sid Mohand Tahar dit Karim Abranis, chanteur bassiste. C'est en 1973 qu'il concrétisa avec ses amis Samir Chabane batteur, Madi Mahdi guitariste et Shamy el Baz organiste.

Sommaire

Première époque : les années psychédéliques

1967, deux ans avant Woodstock, sid Mohand Tahar (Karim Branis) et Shamy El Baz Chemini se rencontrent au cours d'une partie de flipper dans un des quartiers populaire de Paris. Deux jeunes adultes grandissent avec les images d'Elvis Presley au cinéma et la lecture de magazines comme Salut les copains. Elevés aux mamelles de groupes comme les Doors, les Who et Grateful Dead, ils veulent devenir rocker.

C'est dans l'avion en direction d'Alger, en 1973, pour participer à un festival que les membres du groupes choisissent le nom de Branis en référence à la tribu berbère des Branis citée par l'historien Charles-André Julien. C'était un défit à l'orientalisme qui frappait la société algérienne sous l'influence du pan arabisme egyptien de Nasser. Oum Keltoum était présentée comme la référence musicale incontestée et même les artistes kabyles sombraient dans l'orientalisme. La musique des Abranis était un défit à l'idéologie dominante. À une époque où il n'était pas de bon ton de prononcer le moindre mot en berbère, les Abranis affichaient une berberité décomplexée, naturelle sans être ostentatoire. Cependant sur place, le nom ne sonnant pas assez algérien aux yeux du régime, les membres du groupe ajoutèrent un A avant Branis, ce qui donne le nom d'Abranis. Et c'est sous ce nom qu'ils remportèrent le prix du Festival à la surprise générale.

Dans la foulée, ils enregistrent leur premier 45T, avec le label Oasis, dans lequel figure les titres Athejeladde en face A et Itri lfjer en face B. Ce premier 45T sortira en 1974 sous le nom de El Abranis. Selon le leader du groupe, il s'agit d'une décision unilatérale d'Oasis.

L'année 1975 fut d'une grande richesse, avec l'enregistrement de 3 nouveaux 45T et d'un album sur cassette. Deux 45T chez le label La voix du Globe, avec le titre culte Thalite en Face B, et la toute première version de leur célèbre tube Linda. Un autre 45T sort, chez le label Cléopatre, ainsi que leur premier album.

Ils enregistrent aussi 2 scopitones, l'ancêtre du video clip, avec les Clodettes.

Seconde époque : les années Jazz-Rock

Après 1975, après la tournée en Algérie, le groupe se scinde en deux.

Samir Chabane (le batteur) et Madi Mahdi (le guitariste) fondent alors un autre groupe du nom Syphax. Ils sont rejoints par le dernier membre du groupe Maklouf, et un chanteur du nom de Samy.

Dès Abranis d'origine, ne restent que Karim, qui devient guitariste et Shamy l'organiste. D'autres musiciens vont les rejoindre.

Album Abranis 77 (1977)

En 1977, parution d'un 45T et d'un album vinyle 33T, Abranis 77, chez Bordj El Fen, un label algérien. Musicalement, le groupe prend le contrepied de la déferlante disco de la seconde moitié des années 1970. Le style a beaucoup changé, rythme plus lent, textes plus profond, et tentative de fusionner rock et chaabi. L'un de leur plus grand succès le très rock "Cnaɣ lblues" triomphe sur les ondes. Et le groupe découvre la censure sur le morceau Yemma sur la face B du 45T. L'album est enregistre en France, au studio Citeaux. Lors de l'enregistrement de l'album, Karim enregistre lui même plusieurs instruments : Chant, guitare solo, rythmique, basse et batterie. La participation de nombreux musiciens vont contribuer à la coloration chaabi de l'album, comme Mohamed Salahedine à la Sitare, Arif Kendouci, Noumil Mouloud & Rami Mustapha aux violons, Emile Mayons au heaubois, Makhelouf à la basse, Smail Slimani au Houd et Hocine Staifi au derbuka.

Tacklisting de l'album Abranis 77

Face A : A YEMA / RAS JARREHAR / DDELVARE / ESMAH

Face B : CHENAR LBLUES / ESTASRRIH NEVRA ANSARRAH / ELIR DDEL VEZE ERRTHAHAR / AYAHVIVE THEGHZEMDD OULIW / IADA FELAKHE ZMAN

Album Imité Tayri (1978)

En 1978, sortie du 3e album Imité Tayri, toujours chez Borj El Fen. Cet album est à l'opposé du précédent "Abranis 77", sorti tout juste une année auparavant, laissant un impression partagée entre des morceaux légendaires comme le très bluesi "Cnaɣ lblues" et les titres aux sonorités chaabi.

Pour cet album, le groupe s'est entouré de musiciens de la scène jazz, avec entre autres, le bassiste Yannick Top du célèbre groupe Magma. Le pianiste Marc Goldfeder. Le bassiste de Jazz Tony Bonfils. L'album "Imité Tayri" est un sublime album aux sonorités Jazz-Rock dans lequel alterne les très festifs "Eɣedder Amerrzu", "Tameɣra", "Amjahe", "Tassusmi" et des morceaux au tempo plus lents avec "Aqessam", "Ayen ɣizin", "Lqum agi" (le désenchantement de cette génération) ...

Credits de l'album "Imité Tayri"

Studio : Davout. Production Bordj Elphene 1978 Chant, guitare solo, percussion : Karim Abdenour Batterie : André Sitbon Guitare basse : Tony Bonfils, Yannick TOP Piano : Marc Goldfeder Cordes : Quatuor de l'Opéra de Paris, Clavier, guitare acoustique : Shamy Lvaz Saxo & flute : Alain Hotot Trombone : Alex Perdigon Trompette : Caco Bessop Prise de son : Christian Arrangements & mixage : Jean- Michel Hervé ,

Tracklisting de l'album "Imité Tayri"

Album "Amqsa d yizem" (1980)

En 1980, Arezki Baroudi, le batteur, et Hachemi Bellali, le bassiste, rejoignent le groupe Abranis. Sortie du 4e album, "Amqsa d yizem" chez "Numidie Music".

Album "Id Was" (1983)

Troisième époque

Plus tard en 1983, le français Yannick Guillo guitariste rejoint le groupe. Parmi les principaux tubes des Abranis : Linda, Wali Kan, Tizizwa ou encore Avehri.

Alors que le groupe ne s'était pas produit depuis 1983, les Abranis, précurseur du genre rock-pop en Algérie, font un retour triomphal en 2007 le 29 mars dans l'émission Ighw zif a yid (« Retiens la nuit ») avant de lancer en juin 2008 une nouvelle grande tournée dans le pays qui fut un vrai triomphe.

Biographie officielle 2010

Historiques de la formation

  1. 2011 formation actuel: karim (chant)youva(guitare)samir(clavier)Idir (guitare)redouane(basse)Nabil(percu)yassine(batterie)#

2008 (formation)

  1. Karim Abranis (Chant + Guitare électrique) (studios, concerts)# Belaid Branis (Guitare acoustique + Chant) (concerts)# Yuva Sid (guitare solo + Chœurs) (concerts)# Redouan Nehar (Basse) (concerts)# Behik, Abdelhak Ziani (Batterie) (concerts)# Nabil Laâzri (Percussions) (concerts)# Samir Sebbane (claviers) (concerts)# Tinhinan Mohammedi (Chorale) (concerts)# Saida (Chorale) (concert)

2007

  1. Karim Abranis (Chant + Guitare électrique) (studios, concerts)# Behik, Abdelhak Ziani (percussions)(concerts)# Arezki Baroudi (Batterie)(studios, concerts)# Maurice Zemmour (bassiste)(concerts) Belaid Branis (Guitare acoustique + Chant)(concerts)# Rabah Tissilia (claviers(concerts) # Yannick Guillo (guitariste)(studios, concerts).

De 1973 à 2011

  1. Missoum (claviers) concerts 2005# Zinou (bassiste) concerts 2004-2006# Otto (bassiste) concerts 81-82# Ester Wilson (percu.) concerts 80-81
  2. Dédé Ceccarelli (batteur) studios 83-87# Tony Bonfils (bassiste) studios 83-87# Jean Claude Chavanat (guitariste) studios 83# Rabah Khalfa (percu.) concerts, studios 80--87# André Sitbon (batteur) studios 78# Hachemi Bellali (bassiste) concerts, studios 80--87# Yurgen Routh (sax.) concerts, studios 85-86# Shamy El baz (claviers) concerts, studios 73—93# Coco Bessop (cuivre) studios 78# Daniel Pedron (batteur) studio 79# Makhlouf (bassiste) concerts, studios 74-75# Yannick Top (bassiste) studios 78# Basker Saint Jean (batteur) concerts 84# Mouloud Fouhane (batteur) concerts, studios 84-86-2005# Marc Goldfeder (piano) studios 78# Papou (percussion) studios 93# Jean Michel Hervé (sax.) studios 78# M’hana tigrini (guitariste) concerts 79# Daniel hervé (cornemuse) studios 80# Bruno Rebriera (flute) studios 80# Didine (claviers) studios 93-94# Alex Perdegon (cuivre) studios 78# Jean Claude Meisielman (piano) 80# Omar meguenni (guitariste) studios 80# Alain Hatot (cuivre) studios 78# Yazid Bourri (bassiste) concerts 86-87#Yassine Heddad (batteur,scène)#Idir Mouhia (guitare,scène)2010-2011.

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abranis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Les Abranis — Abranis Portail du rock Principaux courants Scènes régionales Groupes et musiciens Par instrument Par nationalité …   Wikipédia en Français

  • Musique algérienne — Orchestre de Nouri Koufi interprète de hawzzi Sur le plan musical, l Algérie est réputée pour son riche répertoire. Plusieurs styles de musique son inclus : classique arabo andalou algérienne, le Chaâbi, le Rai qui est originaire de l Oranie …   Wikipédia en Français

  • Musique Kabyle — La musique traditionnelle de Kabylie est l achweiq .Cependant la musique arabo andalouse comme le chaabi algérois trouve son inspiration dans la musique berbère de Kabylie, d ailleurs les meilleurs interprètes comme Hadj M hamed El Anka ou… …   Wikipédia en Français

  • Rock Algérien — Portail du rock Principaux courants Scènes régionales Groupes et musiciens Par instrument Par national …   Wikipédia en Français

  • Rock algerien — Rock algérien Portail du rock Principaux courants Scènes régionales Groupes et musiciens Par instrument Par national …   Wikipédia en Français

  • Rock algérien — Le rock algérien est tout d abord un rock progressif et planant. Créé vers la fin des années 1960 et début 70 par divers groupes comme T34, Abranis, ou encore D zaïr, ce rock, chanté en arabe dialectal d Algérie, prend ses origines à la fois dans …   Wikipédia en Français

  • Music of Algeria — Dahmane El Harrachi Music of North Africa …   Wikipedia

  • Berbères célèbres — Liste de personnes berbères Cet article liste les personnalités Berbères (Amazigh). Sommaire 1 Antiquité 1.1 Égypte antique 1.2 Numi …   Wikipédia en Français

  • Culture algérienne — La culture algérienne est riche, variée et très ancienne, chaque région , chaque ville ou oasis constitue un espace culturel particulier. La Kabylie, les Aurès, l Algérois, le Haut plateau, la vallée du Mzab, le Gourara, le Hoggar, la Saoura, l… …   Wikipédia en Français

  • Liste De Personnes Berbères — Cet article liste les personnalités Berbères (Amazigh). Sommaire 1 Antiquité 1.1 Égypte antique 1.2 Numi …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”