Abraham Trembley
Abraham Trembley

Abraham Trembley (3 septembre 171012 mai 1784) est un naturaliste genevois. Il est principalement connu pour ses études de l'hydre.

Biographie

Trembley naît dans une famille bourgeoise de Genève. Il étudie d'abord les mathématiques dans l'académie fondée par Jean Calvin et se prépare à entrer dans les ordres. Les circonstances le conduisent à se détourner de cette voie et il s'installe au Pays-Bas. Il réside d'abord à Leyde où il donne des leçons de philosophie et de lettres. Le comte William Bentinck le remarque et l'engage comme précepteur de ses deux fils.

Un Hydre, dessiné Par Tremblay dans son mémoire de 1744.

Il se consacre à la zoologie à partir de 1736. Dans les cours d'eaux sur la propriété du comte il découvre un organisme qu'il appelle hydre bien qu'il ne soit pas le premier à signaler son existence le naturaliste néerlandais Antoni van Leeuwenhoek (1632-1723) ayant déjà annoncé sa découverte en 1702, mais sans en apporter la preuve. Au cours des années qui suivent il s'affirme comme un spécialiste de ce polype.

Il entretient des contacts suivis avec d'autres scientifiques tel que René-Antoine Ferchault de Réaumur (1683-1757), Charles Bonnet (1720-1793) et Lazzaro Spallanzani (1729-1799). Les écrivains de l'époque, Henry Fielding (1707-1754), Tobias Smollett (1721-1771), Oliver Goldsmith (1730-1774), et Voltaire (1694-1778), sont au courant de ses travaux mais les tiennent en peu d'estime les considérant comme frivole et imprécis. Les scientifiques contemporains désavouent clairement les accusations d'imprécisions tandis que la postérité démontre l'intérêt d'études minutieuses d'organismes.

Ses études de l'hydre sont publiés dans quatre mémoires Mémoires pour servir à l'histoire d'un genre de polypes d'eau douce à bras en forme de cornes (1744). Dans ces mémoires il démontre la nature animale de l'hydre et décrit ainsi pour la première fois une forme de régénération animale complète. Ce mémoire est important aussi par les méthodologies, alors nouvelles, employées. Il utilise systématiquement l'expérimentation pour essayer de comprendre le fonctionnement de l'hydre, jusqu'alors les naturalistes se contentent de décrire leurs observations et d'induire à partir d'elles une classification. Trembley introduit des perturbations afin d'essayer de comprendre les mécanismes sous-jacents aux observations.

Laboratoire de Trembley dessiné dans son mémoire de 1744

Sa patience et sa méthode sont exemplaires et il développe considérablement la zoologie expérimentale bien qu'on ne puisse le créditer, comme cela arrive parfois, d'être le père de cette branche de la zoologie.

Il est le premier à éclaircir la reproduction d'animaux par bourgeonnement, à effectuer des greffes permanentes de tissus animaux. Il découvre que les protozoaires se multiplie par division et décrit certaines caractéristiques physique du protoplasme un siècle avant Félix Dujardin.

Il est élu membre de la Royal Society en 1743 et membre correspondant de l'académie des sciences. Il reçoit la médaille Copley en 1743. Il publie plusieurs ouvrages sur la religion naturelle, des articles d'histoire naturelle dans les Philosophical Transactions de 1742 à 1757.

Il devient précepteur du fils du duc de Richmond avec lequel il voyage en Allemagne et en Italie. Pendant la même période, 1747-1757, il participe aussi au service diplomatique anglais. En 1757 il retourne en Suisse où il fonde une famille. En 1760, il obtient une place de bibliothécaire à Genève puis siège au conseil des Deux-Cents. Durant la fin de sa vie il écrit dans les domaines de l'éducation, la politique, la religion et la philosophie moral. Il écrit contre les méthodes d'éducation de Rousseau dans son fellow townsman.

Ouvrages

Bibliographie

  • John R. Baker Abraham Trembley Scientist & Philosopher (ISBN 978-1-125-96607-5)
  • Réaumur, René Antoine Perchault - Trembley, Maurice - Correspondance entre Réaumur et Abraham Trembley. Introduction par Émile Guyénot.

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abraham Trembley de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abraham Trembley — Abraham Trembley. Abraham Trembley (* 3 de septiembre de 1710 12 de mayo de 1784) fue un naturalista suizo. Es conocido principalmente por ser el primero en estudiar las hidras y uno de los primeros que desarrolló la zoología experimental. Su… …   Wikipedia Español

  • Abraham Trembley — Abbildung der Hydra (1744) …   Deutsch Wikipedia

  • Abraham Trembley — Infobox Scientist name = Abraham Trembley box width = image width =150px caption = Abraham Trembley birth date = 3 September 1710 birth place = death date = 12 May 1784 death place = residence = citizenship = nationality = Swiss ethnicity = field …   Wikipedia

  • Abraham (nombre) — Este artículo trata sobre el nombre propio. Para el personaje bíblico, véase Abraham. Abraham El patriarca Abraham Origen Hebreo …   Wikipedia Español

  • Trembley — (spr. Trembli), Abraham, geb. 1700 in Genf, war erst Erzieher bei dem englischen Gesandten im Haag, Graf Bentink, widmete sich dann der Naturgeschichte, ging mit dem Herzog von Richmond nach London u. st. 1784 in Genf. Er schr.: Mém. pour servir… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Trembley , Abraham — (1710–1784) Swiss zoologist Trembley was born at Geneva in Switzerland. In the uprising of 1733, however, his father Jean, a leading politician and soldier, was driven from office and into exile. The fall in the family s fortune forced Trembley… …   Scientists

  • Trembley, Abraham — ▪ Swiss naturalist born Sept. 3, 1710, Geneva, Switz. died May 12, 1784, Geneva       Swiss naturalist, best known for his studies of the freshwater hydra, mainly Chlorohydra viridissima. His extensive systematic experiments foreshadowed modern… …   Universalium

  • Тремблей — (Abraham Trembley) швейцарский естествоиспытатель (1700 1784), род. в Женеве. Будучи домашним учителем в Голландии, Т. занимался наблюдениями над мельчайшими обитателями пресной воды, при чем сделал открытие, имеющее громадное значение для науки …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • Liste de zoologistes — Attention, il n est pas d usage en zoologie d utiliser d abréviation pour les noms des auteurs (contrairement aux usages de la botanique, voir ici). Cette liste ne constitue pas une liste officielle. Nous attirons l attention du lecteur sur son… …   Wikipédia en Français

  • Liste De Zoologistes —  Attention, il n est pas d usage en zoologie d utiliser d abréviation pour les noms des auteurs (contrairement aux usages de la botanique, voir ici). Cette liste ne constitue pas une liste officielle. Nous attirons l attention du lecteur sur …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”