Abraham Olano Manzano

Abraham Olano

Pix.gif Abraham Olano Icône cycliste
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Olano
Prénom Abraham
Date de naissance 22 janvier 1970
Pays Espagne Espagne
Équipe(s) pro
1993
1994-1996
1997-1998
1999-2002
CLAS - Cajastur
Mapei
Banesto
Once

Abraham Olano Manzano est un coureur cycliste espagnol, né le 22 janvier 1970 à Anoeta. Il fut coureur professionnel de 1992 à 2003.

Sommaire

Carrière

En 1992, Abraham Olano effectue ses débuts professionnels au sein de l'équipe Paternina, année au cours de laquelle il remporte sa première victoire dans le Grand Prix de Villafranca de Ordizia.

Olano débute sa carrière sur piste et participe notamment en 1992 aux Jeux Olympiques de Barcelone. Devenu exclusivement coureur cycliste sur route, Abraham Olano côtoie Tony Rominger dans l'équipe Mapei au milieu des années 1990. Dauphin de Laurent Jalabert sur le Tour d'Espagne en 1995, le coureur espagnol se révèle alors aux yeux du grand public quelques mois plus tard, lorsqu'il remporte en solitaire le championnat du monde sur les hauts plateaux de Duitama en Colombie, devançant Miguel Indurain et Marco Pantani. Olano, avec cette victoire, devient le premier espagnol à remporter cette prestigieuse épreuve. Durant ces mêmes championnats, il prend la deuxième place de l'épreuve chronométrée derrière Miguel Indurain.

L'année suivante, il termine 3e du Tour d'Italie (remporté par Pavel Tonkov) après avoir été leader de l'épreuve à quelques jours de l'arrivée. Après avoir pris la 9e place du Tour de France, il termine l'année avec une belle 2e place lors du contre la montre des Jeux Olympiques d'Atlanta derrière Miguel Indurain.

En 1997, il quitte l'équipe Mapei pour rejoindre l'équipe Banesto afin de prendre le relais de Miguel Indurain en tant que chef de file sur le Tour de France. Le roi Miguel parti, l'Espagne voit en Abraham Olano son successeur. Olano prépare donc le Tour de France 1997 avec pour objectif la victoire finale. Son approche de l'épreuve semble parfaite (vainqueur de la Bicicleta Vasca) et si une chute l'empêche de remporter le Dauphiné Libéré, Olano se présente au départ du Tour avec l'étiquette de favori, au même titre que Riis et Ullrich. Malheureusement, le coureur espagnol ne sera jamais dans le rythme des tous meilleurs dans les étapes de montagne et échouera au pied du podium après avoir remporté le dernier contre la montre à Disneyland-Paris.

En 1998, Olano aborde encore le Tour de France dans la peau d'un vainqueur possible mais une chute dans la première étape de montagne ruine ses chances et il abandonne lors de la 11e étape. Il réalise néanmoins une excellente fin de saison en remportant le Tour d'Espagne et l'épreuve chronométrée du championnat du monde.

En 1999 il rejoint Laurent Jalabert au sein de la puissante équipe ONCE dirigée par Manolo Saiz. L'objectif avoué de sa saison est encore une fois le Tour de France. Un Tour de France 1999 plutôt ouvert en l'absence du vainqueur sortant Marco Pantani ainsi que de son dauphin Jan Ullrich. Encore une fois, Olano ne sera que l'ombre de lui-même lors d'un Tour de France qui marquera le début de l'ère Armstrong. Olano termine 6e à Paris, restant en second plan, aussi bien en montagne que dans les CLM. Le coureur espagnol défendra vaillamment son titre sur la Vuelta, occupant un temps le tête de l'épreuve. Il chute dans l'étape arrivant au sommet de l'Alto de Angliru, termine malgré tout cinquième de l'étape en confortant son maillot de oro, mais c'est avec une côte fêlée qu'il abandonnera quelques jours plus tard.

Après une année 99 sans grande victoire, Olano doit retrouver de la confiance. Ainsi Manolo Saiz modifie le programme de son coureur pour l'année 2000 afin qu'il arrive en forme tôt dans la saison. Le résultat ne se fait pas attendre. Olano remporte 3 courses par étapes majeures de début de saison : le Tour de Valence, Tirreno-Adriatico et le Critérium International. Après une coupure, Olano reprend sa préparation pour le Tour de France. Il tarde à retrouver le coup de pédale de son début de saison et le Tour de France sera encore synonyme de désillusion pour le basque (34e à Paris) malgré une victoire de son équipe dans la contre la montre par équipe couru entre Nantes et Saint Nazaire. Sur le Tour d'Espagne il ne jouera pas les premiers rôles pour le classement général, préférant se préparer pour les Jeux Olympiques mais il montrera une belle régularité dans les épreuves chronométrées (2e du prologue, victoire du 1er CLM et 3e du dernier CLM). Il portera quand même le maillot de oro au cours de la première étape pyrénéenne à La Molina. Il clôturera sa saison avec une 4e place dans le CLM des Jeux Olympiques de Sydney et une 5e lors des championnats du monde.

En 2001, Olano fait l'impasse sur le Tour de France pour se concentrer sur le Giro. Il terminera 2e de ce Tour d'Italie très loin, à plus de 9 minutes, du vainqueur, l'Italien Gilberto Simoni. Il n'y a guère que sa victoire dans la Clásica de Alcobendas qui lui évitera de faire chou blanc cette saison.

Il revient sur le Tour de France en 2002 en qualité de capitaine de route de l'équipe ONCE une semaine après avoir terminé second du championnat d'Espagne. Sans ambition au classement général, il se contentera de protéger les deux leaders de l'équipe (Joseba Beloki et Igor Gonzalez de Galdeano) dans les étapes de plaine. Il aura aussi beaucoup contribué à la victoire de son équipe ONCE dans le contre la montre couru entre Epernay et Château Thierry. Sa 78e place à Paris à plus de deux heures de Lance Armstrong clôturera sa dernière apparition dans la grande boucle.

Olano tire sa révérence fin 2002 au GP Correios, une épreuve du calendrier portugais, avec quelques belles lignes à son palmarès. Il laisse l'image d'un coureur humble et besogneux. Il aura beaucoup souffert de la comparaison avec son aîné Miguel Indurain qu'il n'est jamais parvenu à remplacer.

Palmarès

  • 1991
    • Prologue et 7e étape du Tour du Hainaut
    • Tour du Hainaut

Résultats sur les grands tours

Tour de France

Tour d'Espagne

Tour d'Italie

Voir aussi

  • Portail du cyclisme Portail du cyclisme
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Abraham Olano ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abraham Olano Manzano de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abraham Olano Manzano — (* 22. September 1970 in Anoeta, Spanien) ist ein ehemaliger spanischer Profi Radrennfahrer. Inhaltsverzeichnis 1 Karriere 2 Zitate 3 Karrierestationen 4 Palmarès (Auswahl) …   Deutsch Wikipedia

  • Abraham Olano Manzano — Saltar a navegación, búsqueda Abraham Olano Obtenido de Abraham Olano Manzano …   Wikipedia Español

  • Abraham Olano — Personal information Full name Abraham Olano Manzano Born January 22, 1970 (1970 01 22) (age 41) An …   Wikipedia

  • Abraham Olano — Abraham Olano. Abraham Olano Manzano (* 22. September 1970 in Anoeta, Spanien) ist ein ehemaliger spanischer Profi Radrennfahrer. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Abraham Olano — Información personal Nombre completo Abraham …   Wikipedia Español

  • Abraham Olano — Pour les articles homonymes, voir Olano (homonymie). Olano Manzano est un nom espagnol ; le premier nom de famille est Olano et le second (d usage facultatif) est Manzano. Abraham Olano …   Wikipédia en Français

  • Olano — Abraham Olano Manzano (* 22. September 1970 in Anoeta, Spanien) ist ein ehemaliger spanischer Profi Radrennfahrer. Inhaltsverzeichnis 1 Karriere 2 Zitate 3 Karrierestationen 4 Palmarès (Auswahl) …   Deutsch Wikipedia

  • Tour d'italie 2001 — Le Tour d Italie 2001 a débuté le samedi 19 mai 2001 par un prologue de 7,6 km dans la ville de Pescara dans les Abruzzes. C était la 84e édition du Giro depuis sa création en 1909. Elle a été remporté par l Italien Gilberto Simoni. Ce Tour d… …   Wikipédia en Français

  • España en los Juegos Olímpicos — Saltar a navegación, búsqueda España en los Juegos Olímpicos …   Wikipedia Español

  • 22 октября — ← октябрь → Пн Вт Ср Чт Пт Сб Вс 1 2 3 4 5 6 7 8 …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”