Abraham De Fabert D'Esternay

Abraham de Fabert d'Esternay

Abraham Fabert d'Esternay
Abraham Fabert d'Esternay
Naissance 11 octobre 1599
Metz
Décès 17 mai 1662 62 ans)
Sedan
Origine Lorrain
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Arme Gardes-Françaises
Grade Maréchal de France
Service 1614 - 1662
Conflits Guerre de Trente Ans
Guerre franco-espagnole
Commandement gouverneur militaire de Sedan
Faits d’armes siège de La Rochelle, Pas de Suse, siège d'Arras (1640), bataille de la Marfée (1641), et siège de Collioure, Siège de Perpignan (1642), siège de Stenay (1654), Secours d'Arras (1654)

Abraham (de) Fabert d'Esternay, né à Metz, le 11 octobre 1599 et mort à Sedan le 17 mai 1662 est un homme de guerre français. Lieutenant général en 1650, il reçoit le bâton de maréchal de France en 1658. Il est aussi gouverneur de l'ancienne principauté de Sedan en 1641, s'illustre pendant la guerre de Trente Ans et assiège Stenay en 1654.

Sommaire

Famille

Son bisaïeul Isaïe Fabert seigneur de Xonville, dans l'ancien canton de Gorze, habitait Strasbourg vers le milieu du XVIe siècle ; son grand-père, Dominique Fabert — Mangin selon le diminutif lorrain traditionnel — avait été imprimeur patenté à Strasbourg avant de se fixer à Metz après un bref séjour à Nancy (directeur de l’imprimerie ducale de Nancy). Quant au père du maréchal, Abraham Fabert, premier du nom, il était depuis 1595 l'imprimeur-juré de la cité de Metz, commissaire de l’artillerie au gouvernement de Metz et cinq fois maître–échevin de Metz. Il fut anobli par Henri IV pour lui avoir porté secours lors de sa montée à Paris.

Biographie

Abraham Fabert entre à quatorze ans dans la carrière militaire. Il se distingue en 1627 comme major au siège de La Rochelle, contribue puissamment en 1629 à la prise de Suse qu'assiégeait Louis XIII en personne, dirige le siège de Chivas en Savoie, et bat complètement l'armée du prince Thomas qui cherchait à débloquer la place. Promu au grade de capitaine des Gardes-Françaises, il se signale de nouveau dans une foule d'actions, notamment au siège d'Arras (1640), à la bataille de la Marfée (1641), et aux sièges de Collioure et de Perpignan (1642). En 1654, il dirige sous les yeux de Louis XIV le siège de Stenay, et force cette place à capituler. Fabert reçoit le bâton de maréchal de France le 28 juin 1658 : c'est le 1er roturier à être élevé à cette dignité. Une délégation vient tout exprès de Metz lui porter les félicitations de sa ville natale : celui qui prononce le discours, le grand archidiacre de Metz, n'est autre que Bossuet.

Voici comment Louis XIV, lui-même, dans le document de circonstance, résumait la carrière et les qualités du nouveau maréchal, après avoir évoqué ses succès à Liège puis la prise de Stenay : "Ledit marquis de Fabert ayant, en cette entreprise ainsi qu'en plusieurs autres sièges, combats, batailles, commandements de places et de troupes, négociations, gouvernement de peuples et autres emplois et occasions de conséquence, donné des preuves considérables d'une grande capacité pour les affaires politiques et militaires, d'une connaissance universelle d'une vigilance extraordinaire et pourvoyant à tout, d'une diligence infatigable, agissant en tous lieux par lui-même, d'une prudence et expérience consommée et d'une générosité et valeur, d'une fidélité et affection inviolable à notre service et pour tout ce qui est de la gloire et de la grandeur de cet État, qu'il a particulièrement témoigné durant les derniers troubles du royaume, et toutes les qualités recommandables qui peuvent être requises pour l'administration des premières charges".

Le 10 mai 1662 il est atteint de pneumonie et, dès le 16 mai, il réclame lui-même les derniers sacrements en cette ville de Sedan dont il était gouverneur et où la mort vient le prendre le lendemain.

Bibliographie

Bibliographie ancienne

Voir aussi

Liens internes

  • Le Lycée Fabert de Metz, nommé en hommage au Maréchal de France messin

Liens externes

Source partielle

« Abraham de Fabert d'Esternay », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

  • Portail de la Lorraine Portail de la Lorraine
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Abraham de Fabert d%27Esternay ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abraham De Fabert D'Esternay de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abraham de Fabert d'Esternay — Abraham Fabert d’Esternay Naissance 11 octobre 1599 Metz Décès 17 mai 1662 (à 62 ans) Sedan …   Wikipédia en Français

  • Abraham de Fabert d’Esternay — Abraham de Fabert d Esternay Abraham Fabert d Esternay Naissance 11 octobre 1599 Metz Décès 17 mai 1662 (à 62 ans) …   Wikipédia en Français

  • Abraham de fabert d'esternay — Abraham Fabert d Esternay Naissance 11 octobre 1599 Metz Décès 17 mai 1662 (à 62 ans) …   Wikipédia en Français

  • Abraham de Fabert — d Esternay Abraham Fabert d Esternay Naissance 11 octobre 1599 Metz Décès 17 mai 1662 (à 62 ans) …   Wikipédia en Français

  • Lycee Fabert — Lycée Fabert Le lycée Fabert est un lycée situé dans la commune de Metz en Moselle, il tire son nom d’Abraham de Fabert d Esternay, maréchal de France sous Louis XIII. Le lycée occupe en partie les locaux de l’ancienne abbaye Saint Vincent. Il… …   Wikipédia en Français

  • Armorial des maréchaux de France — Article principal : Maréchal de France. Cette page recense, par règne ou mandat politique, les personnalités élevées à la dignité de maréchal de France, grand office de la couronne de France, leur portrait et leurs armoiries. Sommaire 1 Les… …   Wikipédia en Français

  • Lycée Fabert — Le lycée Fabert est un lycée situé dans la commune de Metz en Moselle. Il occupe en partie les locaux de l’ancienne abbaye Saint Vincent. Sommaire 1 Histoire 2 Élèves du lycée restés célèbres 2.1 Un lycée culturel …   Wikipédia en Français

  • Rue Fabert — 7e arrt …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Chevaliers De L'Ordre Du Saint-Esprit — Liste chronologique des chevaliers de l’ordre du Saint Esprit Sommaire 1 Sous Henri III 1.1 Première promotion (21 décembre 1578) 1.2 Seconde promotion (21 décembre 1579) …   Wikipédia en Français

  • Liste des chevaliers de l'Ordre du Saint-Esprit — Liste chronologique des chevaliers de l’ordre du Saint Esprit Sommaire 1 Sous Henri III 1.1 Première promotion (21 décembre 1578) 1.2 Seconde promotion (21 décembre 1579) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”