Abou Nessa Munuzza

Munuza

Munuza Utaman Abu Nâsar, appelé également Munuza, Mounour, Uthman ibn Naissa, était le gouverneur musulman du Nord de l'Hispanie, dont l'affrontement avec Pélage des Asturies marque en partie la génèse de la Reconquista. Musulman d'origine berbère, « compagnon de Tariq », il participa dès le début à la conquête du royaume wisigoth en 711 dans la progression de Musa ben Nusayr dans l'Est, depuis Caesar Augusta vers le Nord et Asturica Augusta par la voie romaine, arrivant jusqu'à Lucus Augustum.

Biographie

En 722, Munuza Utaman Abu Nâsar est commandant des troupes Omeyyades à la bataille de Covadonga.
Munuza, qui commandait en 730 pour les musulmans dans la Cerdagne et dans le voisinage des Pyrénées était Berbère et avait choisi Llivia comme siège de son pouvoir.
C'était un de ces guerriers d'Afrique qui, suivant Isidore de Béja et Roderic Ximénès, avaient puissamment contribué, par leur union avec les Arabes, à la conquête de l'Espagne; il avait d'abord été terrible pour les chrétiens; mais, à la suite des querelles entre les Arabes et les Berbères, querelles qui prirent naissance dans le partage des dépouilles des vaincus, il embrassa naturellement le parti de ses compatriotes, et, mécontent, il signa un traité avec Eudes, duc d'Aquitaine, qui, pour se l'attacher, lui donna en mariage sa fille, appelée par quelques auteurs Lampegie, et célèbre par sa beauté.

Abd al-Rahman, qui projetait sa grande expédition en Gaule, ordonna à son lieutenant d'attaquer les chrétiens ; Munuza répondit qu'une trêve qu'il avait signée ne lui permettait pas de reprendre inopinément les hostilités. Abd al-Rahman, qui ne reconnaissait d'autre droit que son cimeterre, pensa qu'il n'y avait de réponse à faire que celle du glaive. Aussitôt il ordonne à un de ses généraux, Gedhi-Ben Zehan, de marcher contre Munuza; celui-ci fut surpris dans Llivia, où il résidait, plein de confiance dans l'âpreté sauvage et les retranchements naturels de ces montagnes; cependant, manquant de tout dans cette place, il essaya de fuir et de gagner les terres du duc d'Aquitaine; mais, pressé vivement de toutes parts, poursuivi de rocher en rocher, emportant dans ses bras la femme qu'il aimait, couvert de blessures et de sang, il fut enfin frappé à mort par les soldats de Gedhi.

Quelques historiens arabes disent qu'il se précipita du haut d'un rocher; d'autres prétendent qu'il mourut en défendant sa compagne. La tête de Munuza fut envoyée à son chef, comme trophée de la victoire, et Lampégie fut conduite à Damas pour orner le sérail du calife. Cet événement se passa à Puigcerda ou dans les environs.

Sources

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Munuza ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abou Nessa Munuzza de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Duché de Gascogne — Gascogne La Gasgogne (nuances de vert), en 1150 La Gascogne (en occitan gascon Gasconha …   Wikipédia en Français

  • Gascogne — 43° 58′ 37″ N 0° 10′ 34″ W / 43.977, 0.176 …   Wikipédia en Français

  • Vasconie — Gascogne La Gasgogne (nuances de vert), en 1150 La Gascogne (en occitan gascon Gasconha …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”