Abou Bakr as-Siddiq

Abou Bakr

Religion
religions abrahamiques :
judaïsme · christianisme · islam
Mosque02.svg
Cet article fait partie d’une série sur
l’islam
Les piliers de l’islam
la déclaration de foi · la prière · l’aumône · le jeûne de ramadan · le pèlerinage à La Mecque
Les piliers de la foi
Allah · malaikas (anges) · les livres sacrés · les prophètes · le jugement dernier · le destin
Histoire de l’islam
Mahomet · Abu Bakr as-Siddiq · Omar ibn al-Khattab · Uthman ibn Affan · Ali ibn Abi Talib · califes
Branches de l’islam
sunnisme · soufisme · chiisme · kharidjisme · acharisme · druze · salafisme
Les villes saintes de l'islam
La Mecque · Médine · al Quds
Constructions religieuses
mosquée · minaret · mihrab · qibla · architecture islamique
Événements et fêtes
hijri · hégire · Aïd el-Fitr · Aïd el-Kebir · Mawlid · Achoura · Arbaïn
Religieux
muezzin · imam · mollah · ayatollah · mufti
Textes et lois
vocabulaire de l’islam · droit musulman · écoles · la hisba · le Coran · hadith · sourate · la charia · la sunna · le fiqh · fatwa
Politique
féminisme islamique · islam libéral · islam politique · islamisme · panislamisme

Abû Bakr de son vrai nom Abdallah (serviteur de dieu) “as-Siddîq” (le véridique) ben (fils de) Abî Quhâfa[1] Abû Bakr, Abû Bakr ou Aboubéker surnommé par les sunnites as-Siddîq[2], est un dirigeant religieux, politique et militaire arabe, le premier homme à avoir embrassé l'islam après Khadija, la première femme du prophète de l'islam. Il était le beau-père de Mahomet (père d'Aïcha). Il est né à La Mecque vers 573 et mort à Médine en 634. Il fut le premier calife de l'islam, de 632 à 634.

Son nom signifie "le père de l'ainé" : il aurait possédé un nombre important de chameaux dont il prenait grand soin[3]. Son nom est à l'origine des noms Boubaker, Boubakeur (Afrique du Nord) et Boubacar (Afrique noire). Son surnom est As-Siddîq (le véridique).

Sommaire

Succession

Il fut le premier homme à embrasser l'islam (selon la tradition sunnite) après la première femme de Mahomet, Khadija, alors qu'il était marchand à La Mecque. Lors de l'hégire, il quitta La Mecque pour s'installer avec Mahomet à Médine. Au cours de la maladie qui lui fut fatale, ce dernier désigna Abû Bakr pour diriger les prières en son absence. À la mort de Mahomet, Abû Bakr devient le premier calife.

Politique

Il réprime les révoltes de tribus de Hedjaz et Nejd, la première rejetant l'islam et la seconde refusant de payer la zakat. Il rencontre de fortes oppositions de toute part mais les surmonte. La plus sérieuse opposition venant de Musaylima vaincu par Khalid ibn al-Walid à la bataille d'Al-Yamâma[4].

Après cette bataille au cours de laquelle près de 1200 musulmans dont 39 grands Compagnons et 70 maîtres-récitateurs du Coran perdirent la vie, `Omar incita Abû Bakr à envisager la préservation des versets révélés. C'est à Zayd ibn Thâbit qu'échut la tâche de compiler l'ensemble des versets en un seul livre. Ce livre, quand il fut achevé, fut gardé par Hafsa, fille d'Omar, et une des épouses de Mahomet.

Quant à la suite des répressions l'Arabie fut entièrement soumise, il a entraîné ses généraux à la conquête de l'étranger. L'Irak fut pris à la Perse par Khalid ibn al-Walid en une seule campagne lors de la bataille d'al-Qadisiyya et une autre expédition victorieuse fut effectuée en Syrie sous le règne d'`Omar.

Décès

Abû Bakr mourut le 23 août 634[5] à Médine. Peu avant sa mort, il fit d'Omar son successeur après avoir consulté les compagnons proches et influents. Abû Bakr est enterré dans une chambre attenante à la « Mosquée du Prophète », Masjid al-Nabawi, à droite de la tombe de Mahomet.

Précédé par Abou Bakr Suivi par
-
Icone-Islam.svg Califes sunnites Transparent.gif
(632-634)
`Omar

Notes

  1. arabe : abū bakr aṣ-ṣiddīq ben abī quḥāfa, أبو بكر “الصديق” بن أبي قحافة
  2. arabe : aṣ-ṣiddīq, الصديق, le véridique
  3. Une autre interprétation, généralement considérée comme erronée, consiste à donner au nom le sens de « père de la vierge » (bikr), dans la mesure où Aïcha était vierge quand Mahomet l'a épousée.
  4. Al-Yamâma (arabe : al-yamāma, اليمامة), ville et région au centre de l'Arabie saoudite dans la région du Nadj, à 80km au Sud-Est de Riyad.
  5. 22 jumada ath13 A-thani .H.

Voir aussi

Liens internes

Documentation externe

  • Portail de l’islam Portail de l’islam
Ce document provient de « Abou Bakr ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abou Bakr as-Siddiq de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abou Bakr As-Siddiq — Abû Bakr de son vrai nom Abdallah (serviteur de Dieu) Atîq (le libéré) “as Siddîq” (le véridique) ben Abî Quhâfa[1] Abû Bakr, Abû Bakr ou Aboubéker surnommé par les sunnites as Siddîq[2], est un dirigeant religieux, politique et militaire. Il fut …   Wikipédia en Français

  • Abou Bakr — Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Abou Hanifa — Abou Hanîfa Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Abou Hanifah — Abou Hanîfa Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Abou (Arabe) — Pour les articles homonymes, voir Abou. Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · …   Wikipédia en Français

  • Abu Bakr — Abou Bakr Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Abû Bakr — Abou Bakr Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Asmaa bint Abu Bakr — (en arabe : ʾasmāʾ bint ʾabī bakr, أسماء بنت أبي بكر) est la fille d Abu Bakr. Sa mère est Qutaylah bint Abd al Uzza, ce qui fait d elle la demi sœur d Aïcha et de Muhammad ibn Abu Bakr. Elle joue un rôle important pendant les premières… …   Wikipédia en Français

  • Al-Hakam ben Abi al-As — Al Hakam ben Abî al Âs ben Umayya ou Al Hakam ben Wa il (arabe : الحكم بن أبي العاصى بن امية). Son père s appelait Abû al Âs Wa il d où les deux noms sous lesquels on peut le trouver. Il était un petit fils de l éponyme de la dynastie… …   Wikipédia en Français

  • Omar ibn al-Khattâb — L empire du califat de Omar à son apogée, 644. Titre …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”