Abou Ayoub Al-Masri

Abou Hamza Al-Mouhajer

Abou Hamza al-Mouhajer
Al-masri.jpg

Surnom(s) Abou Ayyoub al-Masri
Naissance 1967
Nationalité Flag of Egypt.svg égyptienne

Abou Hamza al-Mouhajer, (né vers 1967), aussi connu sous le nom d'Abou Ayyoub al-Masri, est un terroriste islamiste égyptien. Il est le chef d'Al-Qaïda en Irak depuis la mort de son prédecesseur, Abou Moussab al-Zarqaoui, tué le 7 juin 2006 dans un raid aérien américain près de Bakouba.



Sommaire

Biographie

Sa jeunesse est méconnue. Né en Égypte vers 1967, il rejoint le Jihad islamique égyptien dans les années 80. Il aurait rencontré Abou Moussab Al-Zarqaoui au camp d'entraînement Al-Farouk, en Afghanistan en 1999. Sur place, il s'entraîne au maniement de charges et d'explosifs jusqu'à devenir un expert dans ce domaine.

Il rejoint l'Irak après la chute du régime Taliban en 2001. Après l'invasion des forces américaines contre l'Irak et la chute de Saddam Hussein, Masri seconde Zarqaoui dans l'implantation d'une cellule d'Al-Qaïda à Bagdad[1].

En 2004, Masri participe à la bataille de Falloujah aux côtés de Zarqaoui.

Le 12 juin 2006, suite au décès d'Abou Moussab al-Zarqaoui, Abou Ayyoub al-Masri lui succède sous le pseudonyme d'Abou Hamza al-Mouhajer.

En 2006, le gouvernement américain offre une récompense de cinq millions de dollars pour la capture d'Abou Ayyoub al Masri. Toutefois, cette somme est réduite à 1 million de dollars en 2007 pour être à nouveau modifiée l'année suivante. En février 2008, la récompense offerte par le gouvernement américain est réduite à 100 000 dollars[2].

Abou Hamza al-Mouhajer a été plusieurs fois annoncé mort ou capturé. Il aurait été tué le 1er mai 2007 lors de combats entre activistes au nord de Bagdad, mais son corps n'a jamais été retrouvé pour confirmer cette information[3]. Le 8 mai 2008, la police militaire irakienne annonce l'avoir capturé près de Mossoul, mais l'armée américaine dément son arrestation, annonçant qu'il s'agit d'un militant portant un nom similaire[4].

Le 31 juillet 2008, le Washington Post émet l'hypothèse selon laquelle, Abou Hamza al-Mouhajer aurait quitté l'Irak pour l'Afghanistan, trahissant de fait un affaiblissement de l'influence d'al-Qaida sur le sol irakien[5].

Durant son absence, selon Abdullah al-Ansari, responsable de la nébuleuse terroriste à Falloujah, Masri aurait désigné un certain Abou Khalil al-Souri pour mener les opérations du groupe sur le territoire irakien[6].

Entre 2006 et 2008, plusieurs de ses aides sont capturés ou éliminés par les forces américano-irakiennes, comme Abou Rami ou Abu Ghazwan, conduisant à une nette diminution de la violence à travers le pays. Abou Qaswarah, son n°2, est abattu le 5 octobre 2008 à Mossoul[7].

Le commanditaire des attentats de Glasgow

Le 23 octobre 2008, un enregistrement audio du chef d'Al-Qaida en Irak revendique, de façon implicite, la responsabilité des attentats manqués de l'aéroport de Glasgow, en Écosse, commis en juin 2007[8].

Sans préciser le lieu exact de l'attentat, il soutient toutefois que la dernière attaque de son groupe hors d'Irak s'est produite sur le sol britannique.

Une identité inconnue

"Al-Mouhajer" signifie l'émigrant, ce qui laisse supposer qu'il n'est pas irakien. Toutefois, Abou Ayyoub al-Masri et Abou Hamza al-Mouhajer ne sont que des noms de guerre. Sa véritable identité est inconnue. Selon l'avocat Montaser al-Zayat, son vrai nom serait Youssef al-Dardiri, sans que cela soit pour autant vérifiable[9].

Toutefois, il semble qu'Abou Ayyoub Al-Masri, connu des services de renseignement et Abou Hamza Al-Mouhajer ne soient qu'une seule et même personne. "Abou Ayyoub Al-Masri était son numéro deux" a déclaré William Caldwell, porte-parole de l'armée américaine à Bagdad, en faisant allusion à son prédécesseur, Abou Moussab al-Zarqaoui.

Références

  1. (en)[1]
  2. (en)[2]
  3. annonce du ministère irakien de l'Intérieur, 1 mai 2007
  4. (fr)[3]
  5. (fr)[4]
  6. (en)[5]
  7. [6]
  8. (fr)[7]
  9. (fr)[8]
Ce document provient de « Abou Hamza Al-Mouhajer ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abou Ayoub Al-Masri de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 2009 en Irak — 2007 en Irak 2008 en Irak 2009 en Irak 2010 en Irak 2011 en Irak 2007 au Kurdistan 2008 au Kurdistan 2009 au Kurdistan 2010 au Kurdistan 2011 au Kurdistan 2007 par pays au Proche Orient 2008 par pays au Proche Orient 2009 par pays au Proche… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”