Abol-Hasan Kharaghani

Abol-Hasan Kharaghāni est une personnalité persane née en 961 et morte en 1053 à Kharaghan, un hameau près de Bastam.

Cette phrase célèbre a été écrite sur le frontispice de sa confrérie :

« À celui qui vient à la porte d'Abol-Hasan, ne demandez pas sa foi, donnez-lui du pain, car chacun dont l'âme pourra aller au seuil divin, aura droit à un pain chez Abol-Hasan ».

On lui a attribué le quatrain suivant :

« Nous ne savons les mystères d'éternité, ni toi ni moi
Nous ne résoudrons cette énigme, ni toi ni moi
Il y a un dialogue derrière des rideaux
Quand on le dévoilera, nous n'existerons, ni toi ni moi ».

Source

Mahshid Moshiri, Dictionnaire des poètes renommés persans : à partir de l'apparition du persan dari jusqu'à nos jours, Téhéran, Aryan-Tarjoman, 2007.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abol-Hasan Kharaghani de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kharaghani, Abol-Hasan — Abol Hasan Kharaghani Abol Hasan Kharaghāni est une personnalité persane née en 961 et mort en 1053 à Kharaghan, un hameau près de Bastam. Cette phrase célèbre a été écrite sur le frontispice de sa confrérie : « À celui qui vient à la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”