Abijam
Portrait d'Abijam, avec une mention « Abias, Roi de Juda »
Abijam, dans le Promptuarii Iconum Insigniorum de Guillaume Rouillé (1553)

Selon la Bible, Abijam (hébreu אביים : Mon père est (de) la mer) ou Abija (hébreu אבייה : Mon père est YHWH)[1]), fils de Roboam, a été roi de Juda durant 3 ans, à la fin du Xe siècle av. J.‑C..

Sommaire

Biographie

La seule source explicite dont on dispose sur Abijam est la Bible[2].

Fils de Roboam et de Maaka, il succéda à son père. Il eut 14 épouses, 22 fils et 16 filles.

Noms et ascendance

Selon les livres de la Bible et les traductions, on trouve divers noms pour le fils de Roboam :

Il est clair qu'à chaque fois, il s'agit du fils de Roboam et du père d'Asa. Mais ce nom étant aussi porté dans la Bible par d'autres personnages d'importance bien moindre[3], il convient de veiller à ne pas confondre.

L'ascendance maternelle d'Abijam pose aussi problème : sa mère, l'épouse préférée de Roboam, est nommée « Maaka, fille d'Absalom » dans le Premier livre des Rois et en 2 Chroniques XI,20, ou « Mikayahu, fille d'Uriel, de Gibéa » en 2 Chroniques XIII,2[Note 1].
À cause de sa dévotion à Ashéra, Maaka sera déchue de son titre par son petit-fils Asa[4].

Vie et règne

Fils de l'épouse préférée de son père, Abijam fut désigné par lui comme son successeur[5]. Roi semblable à son père par ses péchés selon le Premier livre des Rois, Abijam est décrit par le Chroniste[Note 2] comme un chef militaire très pieux.

Son règne fut marqué par le conflit qui l'opposa à Jéroboam. Le Chroniste raconte la bataille du mont Tsemarayim[6], qui opposa selon lui 400 000 hommes de Juda à 800 000 hommes d'Israël[Note 3] : celle-ci commença par une exhortation d'Abijam envers les armées d'Israël.
Dans ce discours, Abijam reprocha à Jéroboam d'avoir profité de la faiblesse de son père Roboam pour soustraire des israélites à la royauté de la maison de David, seule légitime à ses yeux puisque détentrice des promesses divines. Il lui reprocha aussi et surtout le schisme religieux consécutif au schisme politique, et accusa Israël d'avoir rejeté Dieu et le sacerdoce lévitique pour des idoles et des prêtres illégitimes. Ensuite, il déclare sa foi en Celui que, selon lui, ses adversaires ont abandonné, et les invite enfin à renoncer à la bataille, Dieu accompagnant les armées de Juda.
Jéroboam engagea la bataille en tentant une manœuvre d'encerclement, mais il fut rapidement vaincu, toujours selon le Chroniste, par une intervention divine, quand les prêtres sonnèrent de la trompette et quand les hommes de Juda poussèrent le cri de guerre[Note 4]. 500 000 hommes d'Israël ayant péri dans la bataille, Abijam et Juda acquirent ce jour-là un ascendant sur Israël qui leur permit de conquérir une partie du territoire ennemi.

Son fils Asa lui succéda.

Chronologie

Comme de nombreuses dates concernant les personnages bibliques de cette époque, celles-ci sont approximatives, et peuvent faire l'objet de débats entre exégètes.

Abijam aurait régné de -915 à -913 (Albright[7]), de -913 à -911 (Thiele[8]), ou de -914 à -911 (Galil[9]).
Ussérius situe son règne entre -957 et -955, entre ceux de Salomon et Roboam.



Précédé par Roi de Juda
Roi d'Israël contemporain : Jéroboam
Suivi par
Roboam
Abijam (ou Abija)
(Maison de David)
-913 - -911
Asa

Notes et références

Notes

  1. Antikforever et d'autres sources contournent cette difficulté en faisant d'Uriel le fils d'Absalom, moyennant une approximation qui est attestée ailleurs dans la Bible (1 Rois XV,10; 2 Chroniques XV,16; Genèse XXVIII,13).
  2. On appelle « Chroniste » l'auteur des deux Livres des Chroniques.
  3. Les chiffres sont énormément exagérés par rapport à ce que suggèrent les découvertes archéologiques.
  4. On remarque dans ce récit des analogies avec les prises de Jéricho (Josué VI), d'Aï (Josué VIII,14-17) et de Gibéa (Juges XX).

Références

  1. Site internet Antikforever
  2. Dans la Bible, la vie d'Abijam est racontée en 1 Rois XIV,31-XV,8, en 2 Chroniques XI,20-23 et en 2 Chroniques XII,16-XIII,23. Abijam y est aussi mentionné en 1 Chroniques III,10 et en Matthieu I,7
  3. Voir entre autres et par exemple : 1 Rois XIV,1, 2 Chroniques XXIX,1 ou Néhémie XII,17
  4. 1 Rois XV,10-13
  5. 2 Chroniques XI,20-23
  6. 2 Chroniques XIII,3-18
  7. (en) William F. Albright, « The Chronology of the Divided Monarchy of Israel », dans Bulletin of the American Schools of Oriental Research, no 100, 1945 
  8. (en) Edwin R. Thiele, The Mysterious Numbers of the Hebrew Kings, Kregel Academic, 1994, 256 p. (ISBN 0-8254-3825-X) [lire en ligne], p. 81-82 ; 215 ; 217-218 
  9. (en) Gershon Galil, The Chronology of the Kings of Israel & Judah, Brill, 1996, 180 p. (ISBN 90-04-10611-1) [lire en ligne] 

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abijam de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abijam — Abijah ( father of the sea or my father is the sea or my father is the god Yah ) Hebrew:אביים Aviyam) was the fourth king of the House of David and the second of the Kingdom of Judah. He was the son of Rehoboam, the grandson of Solomon and the… …   Wikipedia

  • Abijam — Abija (hebr. אביה‎), aus dem Stamm Juda, Sohn Rehabeams und Maachas/Michajas, war zweiter König von Juda von 915 v. Chr. bis 913 v. Chr. Über Abija liegen nur biblische Quellen vor. Wie sein Vater Rehabeam wurde Abija dem Monotheismus untreu und… …   Deutsch Wikipedia

  • Abijam —    Father of the sea; i.e., seaman the name always used in Kings of the king of Judah, the son of Rehoboam, elsewhere called Abijah (1 Kings 15:1, 7, 8). (See Abijah.) …   Easton's Bible Dictionary

  • Abijam — See Abijah …   Dictionary of the Bible

  • Asa of Judah — Asa Hebrew: ’Asa ben ’Aviyam King of Judah Hebrew: Melekh Yehudah אסא בן אבים מלך יהודה Asa from Guillaume Rouillé s Promptuarii Iconum Insigniorum Reign …   Wikipedia

  • Jeroboam — For other uses, see Wine bottle and Jeroboam II. Jeroboam; Hebrew: ירבעם King of Israel Illustration of Jeroboam setting up two golden calves, Bible Historiale, 1372 …   Wikipedia

  • Asa (Juda) — Pour les articles homonymes, voir Asa. Illustration médiévale d Asa détruisant les idoles, dans la Bible historiale …   Wikipédia en Français

  • Roboam — Roboam, sur un fragment de fresque murale de la Chambre du Conseil de la mairie de Bâle, par Hans Holbein le Jeune Selon …   Wikipédia en Français

  • 1 Kings 15 — 1 Now in the eighteenth year of king Jeroboam the son of Nebat reigned Abijam over Judah. 2 Three years reigned he in Jerusalem. and his mother s name was Maachah, the daughter of Abishalom. 3 And he walked in all the sins of his father, which he …   The King James version of the Bible

  • Genealogy of Jesus — Rose window in Basilica of St Denis, France, depicting the ancestors of Christ from Jesse onwards …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”