Abelé

Ludes

Ludes

Ajouter une image

Administration
Pays France
Région Champagne-Ardenne
Département Marne
Arrondissement Reims
Canton Verzy
Code Insee abr. 51333
Code postal 51500
Maire
Mandat en cours
Guy Georgeton
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Vesle-Montagne de Reims
Démographie
Population 628 hab. (2006)
Densité 51 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 19″ Nord
       4° 04′ 47″ Est
/ 49.1552777778, 4.07972222222
Altitudes mini. 93 m — maxi. 279 m
Superficie 12,22 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Ludes est une commune française, située dans le département de la Marne et la région Champagne-Ardenne.

Sommaire

Géographie

Économie

  • Vignoble champenois.

Histoire

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
François Joseph Charles Kilian Abelé (1811-1876) négociant en vins
1992 mars 2002 Edmont Forget
mars 2002 réélu en 2008[1] Guy Georgeton

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
706 746 725 741 678 657 628[3]
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Héraldique

Armes de Ludes

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

d'azur à la bande d'or chargée de trois grappes de raisin d'azur posées à plomb, accompagnée, en chef, d'une étoile côtoyée de deux billettes et, en pointe, d'un épi de blé, le tout aussi d'or.

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

  • Edmond Forboteaux, Né à Ludes le 18 Octobre 1904 et fils d'Henri Louis FORBOTEAUX (1876-1943) et de Julia CLEMENT (18??-1949), frère de Cécile Marguerite FORBOTEAUX épouse BERTAUX (1902-1985).

Marié le 7 Avril 1928 à Paris avec Carmen Gabrielle REGARD (24/10/1910-11/04/1989) avec qui il eut 6 enfants : Henri (1932-1932), Georges (1934-1979), Jacky (1936-2000), Serge (Né en 1939 et demeurant actuellement aux Petites Loges), Claude (1942-1942) et Jean-Claude (1944-1944). Agent puis Directeur d'Assurances, secrétaire du personnel des hospices de Reims, sous-chef de service du Trésor, membre de la Comission de l'Union des syndicats ouvriers de la Marne, membre de la SFIO et Militant syndical. Sergent dans l'Armée Active et Sergent-chef dans l'Armée de Réserve ( Infanterie). Fait prisonnier en juin 1940 et rentré le 30 Août de la même année. Entré dans la Résistance le 1 Septembre 1941, membre de l'état-major de Libération-Nord, chargé de la distribution de tracts et journaux, fabrication et délivrance de fausses cartes d'identités et d'alimentation pour les réfractaires du STO, placement de réfractaires, recrutement de membres en vue des opérations militaires. En février 1944, fait partie du premier Comité Départemental de Libération Nationale (CDLN) au titre de Libération-Nord avec Robert DUTERQUE, aux côtés de Michel SICRE et de Jean-Marie DOCQ au titre de la CGT, de Pierre BOUCHEZ de CDLR, de Georges DOMPMARTIN et de Noël VINATY du Front National de Lutte pour l'Indépendance de la France. Participa à la rédaction des premiers numéros du quotidien rémois « L'Union » et du journal clandestin de la SFIO à Reims « Le Travail ». Arrêté sur dénonciation par la GESTAPO à son domicile du 14 rue Machet à Reims le 13 Juin 1944 au matin puis transféré au siège de la GESTAPO 18 rue Jeanne d'Arc (Reims), effroyablement torturé mais sans livrer un seul secret de son organisation, transféré puis interné à la prison de Châlons en Champagne le 14 juin 1944, enfin interné au camp de Compiègne-Royallieu à partir du 8 juillet 1944. Tenta de s'évader avec son camarade Robert DUTERQUE. Déporté en tant que résistant au camp de concentration de Neuengamme par le convoi quittant Compiègne le 15 juillet 1944 et arrivant à Neuengamme le 18 juillet (convoi I.247). Reçu le matricule 37093. Porté disparu par acte du 13 février 1947. En réalité, fait probablement partie comme son camarade Robert DUTERQUE des déportés qui ont disparu dans le naufrage des bateaux coulés par erreur en Baie de Lübeck par la RAF. Récipendiaire de la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 3 Juillet 1946. Récipendiraire de la Médaille de la Déportation pour faits de résistance. Titutilaire de la mention « Mort Pour La France » par acte transcrit en mairie de Reims le10 mars 1951. Titulaire du titre de Déporté-Résistant par décret du 13 Avril 1954. Titulaire de la mention « Mort en Déportation » par arrêté ministériel du 7 Avril 2009. Plaque commémorative apposée en 1947 par la municipalité de Reims à son domicile 14 rue Machet. Une allée de Reims dans le quartier des Epinettes porte son nom depuis 1973. Il figure également sur le Monument aux Martyrs de la Résistance de Reims et sur une stèle du parti socialiste SFIO qui se trouve au Cimetière du Nord. Son nom est aussi inscrit sur la plaque apposée à la Bourse du Travail de Reims, aujourd'hui Maison Régionale des Syndicats. A Ludes, sur une tombe familiale se trouve une plaque à son nom très effacée.

Jumelages

  • Jumelage avec Drapeau de l'Allemagne Sörgenloch (Allemagne)Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge/Modèle Lien absent, proche de Mayence

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

  • Cet article contient tout ou partie d'un document provenant du site La vie rémoise

Notes

  1. Liste des maires de la Marne au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  2. Ludes sur le site de l'Insee
  3. Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 9 février 2009
  • Portail de la Champagne-Ardenne Portail de la Champagne-Ardenne
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Ludes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abelé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abele — ist der Name folgender Personen: Anton Abele (1876–1953), Schweizer Architekt Arthur Abele (* 1986), deutscher Zehnkämpfer Christoph Ignaz Abele (1628–1685), österreichischer Hofbeamter und Rechtsgelehrter Eugen Abele (1874–1951), deutscher… …   Deutsch Wikipedia

  • Abele — is a small village or hamlet in the city of Poperinge, in the Belgian province of West Flanders. The village is located on the territory of Poperinge proper and its deelgemeente Watou, but is also partly located on French territory. Abele has… …   Wikipedia

  • Abele — [aˊbe:lə] Sf (wmd., wobd. dafür mit Unterdrückung der ersten Silbe Belle, Bellenbaum) Weißpappel per. Wortschatz arch. ndd. (14. Jh.), mndd. abele Entlehnung. Mit mndl. abeel, nndl. abeel, ne. abele, ndn. abel entlehnt aus afrz. aubel , was ein… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Abele — A*bele , n. [D. abeel (abeel boom), OF. abel, aubel, fr. a dim. of L. albus white.] The white poplar ({Populus alba}). [1913 Webster] Six abeles i the churchyard grow. Mrs. Browning. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Abelé — is a Champagne producer based in the Reims region of Champagne. The house was founded in 1757 by Téodore Vander Veken as the third Champagne house in history.[1] The house produces approximately 400,000 bottles annually.[1] References ^ a b …   Wikipedia

  • Abele — abele, abeele tremble Flamand …   Glossaire des noms topographiques en France

  • abele — [ə bēl′; ā′bēl΄, ā′bəl] n. [Du abeel < OFr abel, aubel < ML albellus, dim. of L albus, white] WHITE POPLAR (sense 1) …   English World dictionary

  • Abele — This most interesting and unusual surname can be described as universal , as it is recorded in all European countries, and most unusually, in the same spellings. It was apparently introduced by returning Crusaders and pilgrims from the Holy Land… …   Surnames reference

  • abele — baltoji tuopa statusas T sritis vardynas apibrėžtis Gluosninių šeimos dekoratyvinis, medieninis augalas (Populus alba), paplitęs Europoje, Azijoje ir šiaurės Afrikoje. atitikmenys: lot. Populus alba angl. abele; silver poplar; silver leaf poplar; …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • abele — /euh beel , ay beuhl/, n. the white poplar tree, Populus alba. [1675 85; < D abeel, MD abeel, aubeel < OF aubel, albel < LL albellus, equiv. to L alb(us) white + ellus dim. suffix] * * * …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”