Abe Kôbô

Kōbō Abe

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abe.

Kōbō Abe (安部 公房, Abe Kimifusa) (né le 7  mars  1924 à Tōkyō , mort le 22  janvier  1993 à Tōkyō ), passa son enfance à Mukden en Mandchourie, où son père travailla en tant que médecin. Il dut revenir à Tôkyô pour effectuer son service militaire, expérience qui le rendit profondément antimilitariste. Il fit ensuite des études de médecine, de 1943 à 1948, tout en écrivant des nouvelles. Puis il abandonna ses études pour se consacrer totalement à la littérature, sa femme Machi, une dessinatrice connue, illustrant ses oeuvres.

Son premier roman, Kabé (Les Murs), a obtenu en 1951 le prix Akutagawa, le plus grand prix littéraire japonais. Écrivain, mais aussi militant communiste, il participa au groupe Littérature populaire, organisa un cercle littéraire dans un quartier d'usines et publia dans d'innombrables revues. En 1962, parut La Femme des sables qui obtenu en France le prix du Meilleur livre étranger et qui fit l'objet d'un film, mis en scène par Hiroshi Teshigahara. Inscrit au parti communiste depuis 1945, Abe Kôbô en fut exclu après la publication de cet ouvrage, dont le thème, la perte d'identité, n'était guère en accord avec l'idéologie communiste. Le romancier et dramaturge mourut à Tōkyō en 1993.

Bibliographie des œuvres d'Abe Kōbō traduites en français

  • Soldat d'un rêve (夢の兵士), dans Anthologie de nouvelles japonaises tome III
  • Mort anonyme (無関係な死)
  • La Vie d'un poète (詩人の生涯), dans Anthologie de nouvelles japonaises contemporaines tome II
  • La Femme des sables (砂の女)
  • La Face d'un autre (他人の顔)
  • Le Plan déchiqueté (燃えつきた地図)
  • L'Homme-boîte (箱男)
  • Rendez-vous secret (密会)
  • L'Arche en toc (方舟さくら丸)
  • Cahier Kangourou (カンガルー・ノート)
  • Les Amis (友達)
  • Les Murs (壁)
  • Le Cocon rouge (赤い繭), dans les Cahiers Renaud-Barrault no 102.

Liens externes

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « K%C5%8Db%C5%8D Abe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abe Kôbô de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abe Kobo — Abe Kōbō (jap. 安部 公房 eigentlich Abe Kimifusa; * 7. März 1924 in Tokio; † 22. Januar 1993 in Tokio) war ein japanischer Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis 1 Lebenslauf 2 Werke 2.1 …   Deutsch Wikipedia

  • Abe Kōbō — (jap. 安部 公房; * 7. März 1924 in Tokio; † 22. Januar 1993 in Tokio), bürgerlich Abe Kimifusa bei gleicher japanischer Schreibweise, war ein japanischer Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke (Auswahl) …   Deutsch Wikipedia

  • Abe Kobo — Saltar a navegación, búsqueda Kōbō Abe Obtenido de Abe Kobo …   Wikipedia Español

  • ABE KOBO — ABE K 牢B 牢 (1924 1993) Fils aîné d’un professeur de médecine à l’université de Moukden, né à T 拏ky 拏, Abe K 拏b 拏 passe toutefois en Mandchourie ses années d’enfance et d’adolescence jusqu’en 1943. Cette période de formation, vécue sur un sol… …   Encyclopédie Universelle

  • Abe Kobo — ▪ 1994       (ABE KIMIFUSA), Japanese novelist, short story writer, and playwright (b. March 7, 1924, Tokyo, Japan d. Jan. 22, 1993, Tokyo), created portrayals of alienation and loss of identity in modern life that reached a wide audience in… …   Universalium

  • ABE KOBO — (1924–1993)    Abe Kobo was a writer, playwright, and inventor born in Tokyo and raised in Manchuria. His father was a physician, and although Abe graduated from Tokyo University with a medical degree, he never practiced medicine. He began… …   Japanese literature and theater

  • Abe Kobo — pseud. di Abe Kimifusa …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Abe Kobo — Soledad La soledad es un infierno para los que intentan salir de ella; es también una felicidad para los ermitaños que se esconden …   Diccionario de citas

  • Abe Kŏbŏ — ► (n. 1924 93) Escritor japonés. Plantea los problemas de identidad del individuo, conjugándolos con mitos populares de su país. Autor de El crimen de S. Karuma (1951) y La mujer de las arenas (1962) …   Enciclopedia Universal

  • Kobo Abe — Abe Kōbō (jap. 安部 公房 eigentlich Abe Kimifusa; * 7. März 1924 in Tokio; † 22. Januar 1993 in Tokio) war ein japanischer Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis 1 Lebenslauf 2 Werke 2.1 …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”