Abdullah Ibn Saad

Abd Allâh ibn Saad ibn Sarh

‘Abdullāh ibn Sa‘ad ibn Abī as-Sarh (arabe : عبدالله بن سعد بن أبي السرح) est un général arabe, issu de la tribu d'Amer, une famille koraïchite, frère de lait du calife Uthman ibn Affan. Il est gouverneur de l'Égypte musulmane de 645 à 456 et cofondateur de la première flotte musulmane avec Muawiya.

Biographie

Disciple et secrétaire de Mahomet, il tente de falsifier les versets du Coran dictés par son maître et à déconsidérer celui-ci. Il doit quitter Médine pour La Mecque et renonce à l'islam. Après la conquête de cette ville, en 630, Mahomet ordonne son exécution, mais Abd Allah s'en sort grâce à la protection d'Uthman. Il obtient le pardon de Mahomet et redevient un des musulmans les plus zélés.

Abd Allah prend part aux conquêtes des Arabes en Syrie, sous les règnes des califes Abou Bakr et Omar ; mais son nom n'apparait qu'après la conquête de l'Égypte par Amru ben al-As. Devenu gouverneur de l'Égypte, Amru envoie Abd Allah à la tête d'une première expédition en Nubie en 642, sans grands résultats.

Après l'assassinat d'Omar et l'avènement d'Uthman au califat, Amru est évincé et remplacé par Abd Allah ibn Saad comme gouverneur d'Égypte en 645. Abd Allah accroit considérablement les revenus du calife en Égypte.

En 647, à la tête d'une armée de 20 000 hommes, il s'empare de Tripoli, puis de Sbeïtla (à quelque 260 km au sud de Carthage). L’exarque de Carthage Grégoire est tué dans la bataille. Abd Allah fait de nombreux prisonniers qu'il libère contre une importante rançon puis se retire[1]. Il reçoit du calife le cinquième du cinquième du butin[2].

De retour en Égypte, Abd-Allah ibn Saad participe avec sa flotte à une expédition contre Chypre conduite par le gouverneur de Syrie Muawiya (648-649). Les habitants doivent payer un tribut annuel de 7 200 dinars[3].

En 651-652, il mène une seconde expédition en Nubie. Il assiège la ville de Dongola. L’église principale de la cité est détruite. Mais devant l'incertitude des rapports de forces, un traité de réciprocité (le Bakt (en)) est signé entre l'Égypte musulmane et le royaume chrétien de Makuria, établissant la frontière à Assouan[4]. Le roi Kalidouroun s'engage à payer aux musulmans un tribut annuel de 360 esclaves en échange de céréales, d'étoffes, de chevaux et de vin d'Égypte[5].

En 655, il remporte une victoire navale décisive en mer Égée sur l'empereur byzantin Constant II à la bataille des mâts[6].

Abd Allah se rend ensuite auprès le calife à Médine, pour l'aider dans sa lutte contre les partisans d'Ali. Il laisse en Égypte un de ses lieutenants, qui est chassé par Muhammad ibn Hudhaifa qui prend possession du pays pour Ali. Après l'assassinat d'Uthman, Abd Allah veut rentrer en Égypte mais en est empêché et doit s'arrêter à Ascalon ou à Ramlah, où il meurt en 656 ou 657.

Sources

Notes et références

  • Portail du monde arabo-musulman Portail du monde arabo-musulman
Ce document provient de « Abd All%C3%A2h ibn Saad ibn Sarh ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abdullah Ibn Saad de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abdullah ibn Saad — ‘Abdullāh ibn Sa‘ad ibn Abī as Sarḥ (Arabic: عبدالله بن سعد بن أبي السرح‎) was the foster brother of Uthman. His father was Saad ibn Abi Sarh. Abdullah bin Sa ad bin Abi l Sarh built a strong Egyptian Arab navy. Under him the Muslim navy won a… …   Wikipedia

  • Abdullah Ibn Jibreen — (arabisch ‏عبد الله بن عبد الرحمن بن جبرين‎, DMG ʿAbd Allāh b. ʿAbd ar Raḥmān b. Ǧibrīn; * 1933 (1352 AH) in Saudi Arabien; † 13. Juli 2009) war ein islamischer Religionsgelehrter im zweiten Teil des 20. Jahrhunderts in Saudi Arabien. Er… …   Deutsch Wikipedia

  • Abdullah ibn Abd al-Muttalib — ʿAbd Allāh ibn ʿAbd al Muttalib (arabisch ‏عبد الله بن عبد المطلب‎, DMG ʿAbd Allāh b. ʿAbd al Muṭṭalib) (* vor 554, † um 570) war der Vater des Propheten Mohammed. Er entstammte dem arabischen Stamm der Quraisch in Mekka; sein Großvater war… …   Deutsch Wikipedia

  • Abd Allâh ibn Saad ibn Sarh — ‘Abdullāh ibn Sa‘ad ibn Abī as Sarh (arabe : عبدالله بن سعد بن أبي السرح) est un général arabe, issu de la tribu d Amer, une famille koraïchite, frère de lait du calife Uthman ibn Affan. Il est gouverneur de l Égypte musulmane de 645 à 656… …   Wikipédia en Français

  • Abd Allâh Ibn Saad Ibn Sarh — ‘Abdullāh ibn Sa‘ad ibn Abī as Sarh (arabe : عبدالله بن سعد بن أبي السرح) est un général arabe, issu de la tribu d Amer, une famille koraïchite, frère de lait du calife Uthman ibn Affan. Il est gouverneur de l Égypte musulmane de 645 à 456… …   Wikipédia en Français

  • Ibn Saud — Dieser Artikel oder Abschnitt ist nicht hinreichend mit Belegen (Literatur, Webseiten oder Einzelnachweisen) versehen. Die fraglichen Angaben werden daher möglicherweise demnächst gelöscht. Hilf Wikipedia, indem du die Angaben recherchierst und… …   Deutsch Wikipedia

  • Ibn Saud von Saudi Arabiien — Dieser Artikel oder Abschnitt ist nicht hinreichend mit Belegen (Literatur, Webseiten oder Einzelnachweisen) versehen. Die fraglichen Angaben werden daher möglicherweise demnächst gelöscht. Hilf Wikipedia, indem du die Angaben recherchierst und… …   Deutsch Wikipedia

  • Ibn Sa'd al-Baghdadi — Muslim historian Muhammad ibn Sa d ibn Mani al Hashimi Title Ibn Sad and Katib ul Waqidi Born ca. 168AH 784 Died 230AH 845[1] …   Wikipedia

  • Abdullah (Vater Mohammeds) — ʿAbd Allāh ibn ʿAbd al Muttalib (arabisch ‏عبد الله بن عبد المطلب‎, DMG ʿAbd Allāh b. ʿAbd al Muṭṭalib) (* vor 554, † um 570) war der Vater des Propheten Mohammed. Er entstammte dem arabischen Stamm der Quraisch in Mekka; sein Großvater war… …   Deutsch Wikipedia

  • Ibn Saud of Saudi Arabia — Abdul Aziz bin Saud عبد العزيز آل سعود King of Saudi Arabia King of Nejd and Hejaz King of Saudi Arabia Reign 14 August 1932 – 9 Nov …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”