Abdelmajid Chetali

Abdelmajid Chetali (عبد المجيد الشتالي), né le 4 juillet 1939 à Sousse, est un footballeur et entraîneur de football tunisien.

Chetali endossant le maillot de la sélection nationale tunisienne dans les années 1960

Il a joué un total de 70 matchs avec la sélection nationale et y inscrit quatre buts. Il bénéficie aujourd'hui d'une notoriété importante en Tunisie mais refuse de reprendre en main la sélection. Il est considéré comme l'un des personnages qui ont le plus façonné et prolongé la légende de l'Étoile sportive du Sahel (on le surnomme Majda). Il convient de noter qu'il n'a reçu qu'un seul carton jaune au cours de sa carrière.

Sommaire

Biographie

Joueur

Fils d'une famille de footballeurs[1], il commence sa carrière sportive comme jeune joueur de quartier à la Corniche puis rejoint en 1957[1] l'Étoile sportive du Sahel (ESS) au poste de milieu de terrain. Il est titularisé pour la première fois en équipe nationale par l'entraîneur yougoslave Milan Kristic au poste de demi-offensif (entre le milieu offensif et l'avant-centre) et s'impose dans l'entrejeu tunisien[1].

Il participe aux Jeux olympiques d'été de 1960, mais son équipe perd tous ses matchs et il n'inscrit aucun but[2]. En 1961, il participe aux éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations 1962 face au Nigeria, mais il rate la phase finale de la compétition, victime comme quelques-uns de ses coéquipiers d'une crise de paludisme[1]. Il participe néanmoins à la Coupe d'Afrique des nations 1963 après avoir disputé et perdu la finale des Jeux de l'Amitié, à Dakar, face au Sénégal[1],[3]. Mais l'équipe tunisienne est rapidement éliminée et ne réussit rien de réellement valable[1].

Lors de la Coupe d'Afrique des nations 1965 organisée en Tunisie, il est capitaine de la sélection[1]. Son équipe réussit une belle compétition avant d'atteindre la finale face au Ghana le 21 novembre[1]. Il y inscrit un but, qui permet à la Tunisie d'égaliser, mais le Ghana remporte finalement la compétition aux prolongations[1].

Entraîneur

Chetali, entraîneur de l'ESS en 1973

Il quitte l'ESS en 1968 et y revient en tant qu'entraîneur de 1970 à 1975. Il remporte un championnat (1971-1972), une coupe du Maghreb des clubs champions (1972) et deux coupes (1973-1974 et 1974-1975)[4].

Diplômé de l'Institut supérieur de Cologne (Allemagne), il est appelé en janvier 1975 pour entraîner l'équipe nationale. Lors de la Coupe d'Afrique des nations 1978, son équipe est valeureuse mais quitte la compétition avec une exclusion de deux ans de la CAN pour comportement antisportif[5].

Toutefois, l'équipe parvient à se qualifier pour la première fois pour la phase finale de la coupe du monde, en 1978, devenant la première équipe africaine à gagner un match (contre le Mexique par 3 buts à 1). Néanmoins, son équipe ne passe pas le premier tour[6] car, après cette victoire, les Tunisiens perdent leur second match face à la Pologne par 1 but à 0[7]. Ils font ensuite match nul avec l'Allemagne sur un score vierge[8]. Mais cette relative bonne performance permet au continent africain de bénéficier d'une place supplémentaire pour la coupe du monde 1982, avec désormais deux places[7].

Il redevient provisoirement entraîneur de l'ESS durant quelques semaines à la fin 2004[4], remplaçant Mrad Mahjoub contraint à la démission après l'élimination de l'ESS en demi-finale de la coupe de Tunisie[7].

Consultant

Il occupe un poste de consultant sportif pour la chaîne de télévision américaine ESPN depuis 1998. Chetali réussit à s'imposer comme l'un des meilleurs consultants arabes et un chroniqueur fort apprécié de la télévision tunisienne[7]. En effet, il est l'un des premiers arabes à analyser un match de football sur un écran de télévision après avoir introduit un modèle de terrain sur lequel se trouve des poupées de joueurs. Il analyse ainsi trois coupes du monde, quatre coupes d'Afrique des nations, deux coupes asiatiques, trois Copa América ainsi que les championnats d'Italie, d'Espagne, d'Angleterre et la Ligue des champions de l'UEFA.

Palmarès

Références

Lien externe

  • (fr) Abdelmajid Chetali : l'emblème d'après Mohamed Kilani, Mémoire de football : l'histoire du football tunisien à travers les portraits de ses gloires, Tunis, 1998



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abdelmajid Chetali de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abdelmajid Chetali — (born 4 July 1939) is a Tunisian football (soccer) former player and manager. As a player he played for the Tunisia national football team in 70 matches, scoring 4 goals, and as a manager, he led them in their first ever World Cup appearance in… …   Wikipedia

  • Équipe de Tunisie de football —  Cet article traite de l équipe masculine. Pour l équipe féminine, voir Équipe de Tunisie de football féminin. Équi …   Wikipédia en Français

  • Mohieddine Habita — Mohieddine Habita, né le 28 septembre 1953 à Tunis, est un ancien footballeur tunisien qui occupait le poste d attaquant dans les années 1970. Avec seize buts marqués, il est l un des meilleurs buteurs de l histoire de la sélection tunisienne. Il …   Wikipédia en Français

  • Grupo 2 de la Copa Mundial de Fútbol de 1978 — El Grupo 2 de la Copa Mundial de Fútbol de 1978 estaba compuesto por cuatro equipos: Alemania Federal, México, Polonia y Túnez. Los cuatro equipos compitieron por dos lugares en la segunda ronda, la cual se disputó mediante otra fase de grupos …   Wikipedia Español

  • Abdul Majid — (Arabic: عبد المجيد ‎) is a Muslim male given name and, in modern usage, surname. It is built from the Arabic words Abd, al and Majid. The name means servant of the All glorious , Al Majīd being one of the names of God in the Qur an, which give… …   Wikipedia

  • Projet:Tunisie/Index — Accueil   Portail   Suivi …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles concernant la Tunisie — Projet:Tunisie/Index Accueil   Café des Délices   Évaluation   …   Wikipédia en Français

  • Equipe de Tunisie de football — Équipe de Tunisie de football Équipe de Tunisie …   Wikipédia en Français

  • Équipe de tunisie de football — Équipe de Tunisie …   Wikipédia en Français

  • Sadok Sassi — (debout à gauche) avec le Club africain (saison 1972 1973) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”