Abdellah Taïa
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taia.

Issu d'une famille modeste, Abdellah Taïa, né à Rabat (Maroc) en 1973, est un écrivain marocain de langue franҫaise. Il a étudié la littérature française à l'université Mohamed V de Rabat, à l'université de Genève et à la Sorbonne.

Il est le premier écrivain marocain et arabe à affirmer publiquement, dans ses livres comme dans les médias, son "'homosexualité"'.

Il est l'auteur de plusieurs romans dont Le Jour du Roi (Éd. du Seuil) pour lequel il a obtenu en 2010 le Prix de Flore.

En 1999, il publie ses premiers textes dans un recueil de nouvelles publiées par Loïc Barrière aux éditions Paris-Méditerranée, Des nouvelles du Maroc, aux côtés de Mohamed Choukri, Salim Jay et Rachid O.

Son premier recueil de nouvelles, Mon Maroc, paraît l'année suivante aux éditions Séguier, avec une préface de l'écrivain René de Ceccatty auquel il rendra un chaleureux hommage quand il recevra le Prix de Flore.

Dans son Dictionnaire des écrivains marocains, Salim Jay écrit qu'Abdellah Taïa possède "un ton bien à lui, fait d'une imprégnation authentique par les humeurs et les rumeurs de son pays natal et d'une ouverture avide à la découverte d'univers différents de l'autre côté du détroit."

En juin 2007, Abdellah Taïa a fait la couverture de Telquel sous le titre : "Homosexuel, envers et contre tous".

En avril 2009, il a publié une lettre intitulée "l'homosexualité expliquée à ma mère" dans le magazine marocain Telquel où il explique ouvertement ses choix, quant à sa sexualité.

En 2009, il a dirigé l'ouvrage collectif "Lettres à un jeune marocain" (Éd. du Seuil) qui se voulait une main tendue vers la jeunesse marocaine abandonnée par tous. 50 000 exemplaires de la version française de ce livre ont été distribués gratuitement au Maroc en août 2009 avec l'hebdomadaire Telquel. En décembre de la même année, 40 000 exemplaires de la version arabe ont été également distribués gratuitement au Maroc avec l'hebdomadaire arabophone Nichane.

De décembre 2008 à décembre 2010, sous la présidence de Florence Malraux, Abdellah Taïa a été membre de la commission avance sur recettes au CNC. Il a été nommé par la directrice du CNC, Véronique Cayla.

Depuis le début du printemps arabe, il a publié plusieurs tribunes dans les journaux français et marocains.

Ses livres sont traduits dans plusieurs langues.

Sommaire

Œuvres

  • Mon Maroc, récit, Séguier, 2000.
  • Le Rouge du tarbouche, roman, Séguier, 2004.
  • L'Armée du salut, roman, Seuil, 2006.
  • Maroc 1900-1960, un certain regard, avec Frédéric Mitterrand, Actes Sud, 2007.
  • Une mélancolie arabe, roman, Seuil, 2008.
  • Lettres à un jeune Marocain, recueil de lettres, Seuil, 2009.
  • Le Jour du roi, roman, (Prix de Flore), Seuil, 2010.

Récompenses

Notes

Voir aussi

Bibliographie

  • « Les 50 personnalités qui font le Maroc : Abdellah Taïa. 36 ans, écrivain », Jeune Afrique, no 2545-2546, du 18 au 31 octobre 2009, p. 48

Liens


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abdellah Taïa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abdellah Taia — Abdellah Taïa (Salé, 1973) es un escritor marroquí abiertamente homosexual, que desde 1998 vive en París en un autoexilio. Taïa creció en una familia con nueve hermanos en Salé.[1] A través de su padre, conserje de la biblioteca local de Rabat,… …   Wikipedia Español

  • Abdellah Taia — Abdellah Taïa (* 1973 in Salé) ist ein offen schwuler marokkanischer Schriftsteller und Journalist, der seit 1998 im selbst gewählten Exil in Paris lebt. Taïa wuchs als eines von zehn Kindern in Salé auf.[1] Durch seinen Vater, Hausmeister an der …   Deutsch Wikipedia

  • Abdellah Taïa — (* 1973 in Salé) ist ein offen schwuler marokkanischer Schriftsteller und Journalist, der seit 1998 im selbst gewählten Exil in Paris lebt. Taïa wuchs als eines von zehn Kindern in Salé auf.[1] Durch seinen Vater, Hausmeister an der… …   Deutsch Wikipedia

  • Abdellah Taia — Abdellah Taïa Né à Salé (Maroc) en 1973, Abdellah Taïa est un écrivain marocain de langue franҫaise qui affirme son homosexualité à travers ses récits autobiographiques. Dans une lettre publiée dans le magazine progressiste Telquel (magazine… …   Wikipédia en Français

  • Taia — Abdellah Taïa (* 1973 in Salé) ist ein offen schwuler marokkanischer Schriftsteller und Journalist, der seit 1998 im selbst gewählten Exil in Paris lebt. Taïa wuchs als eines von zehn Kindern in Salé auf.[1] Durch seinen Vater, Hausmeister an der …   Deutsch Wikipedia

  • Taïa — Abdellah Taïa (* 1973 in Salé) ist ein offen schwuler marokkanischer Schriftsteller und Journalist, der seit 1998 im selbst gewählten Exil in Paris lebt. Taïa wuchs als eines von zehn Kindern in Salé auf.[1] Durch seinen Vater, Hausmeister an der …   Deutsch Wikipedia

  • Taia —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Taia ou Taïa est un nom de famille notamment porté par : Abdellah Taïa (1973 ), écrivain marocain ; Mapu Taia (1939 ), homme… …   Wikipédia en Français

  • Homosexualidad en Marruecos — La homosexualidad en Marruecos está constreñida por la visión que el islam impone. Los homosexuales masculinos se ven marcados por la hshuma (‘vergüenza’) y el haram (‘pecado’), en una sociedad en la que la distinción entre gais activos y pasivos …   Wikipedia Español

  • Arabischer Schriftsteller — Arabische Literatur im engeren Sinn ist Literatur in arabischer Sprache. Im weiteren Sinn versteht man darunter auch Literatur von arabischen Autoren, in welcher Sprache auch immer das Original verfasst wurde. Zum einen schreiben etliche… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste Schriftsteller (international) — Hier finden Sie eine Liste bekannter Dichter und Schriftsteller – bitte Kurzbeschreibungen, die eine Zeile nicht überschreiten, ergänzen. (Nicht verlinkte Personen bitte nötigenfalls in die Liste der Autoren eintragen.) A Ivar Aasen (1813–1896),… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”