Abdel Kerim Kassem

Abdul Karim Qasim

Abdul Karim Qasim, (en arabe : عبد الكريم قاسم )aussi appelé général Kasem, né en 1914 à Bagdad, mort le 9 février 1963, fut premier ministre de l'Irak dans les années 1950.

Début de carrière

Après avoir été diplômé de l'école militaire de Bagdad, il devient en 1955, officier supérieur et en 1957, une des figures marxistes de l'armée qui s'opposait à la monarchie.

Coup d'État

Le 14 juillet 1958, profitant d'exercices militaires, il s'empare du pouvoir avec ses partenaires communistes pour mettre fin au pouvoir royal. Au cours de ces événements, des membres de la famille royale et leurs fidèles dont Nuri as-Said trouveront la mort.

Armoiries de l'Irak (qui évitent tout symbolisme pan-arabe ou nasseriste) sous Qasim

Premier ministre de la République

De juillet 1958 à février 1963, il occupe le poste de premier ministre et de ministre de la défense, tandis que le Colonel Abdel Salam Aref est vice-premier ministre et ministre de l'intérieur. Ils deviennent la plus haute autorité de l'Iraq ayant à la fois le pouvoir exécutif et législatif. Muhammad Najib ar-Ruba'i est devenu président de la souveraineté du Conseil (chef de l'Etat), mais son pouvoir a été très limitée.

Il met rapidement fin au pacte de Bagdad pour se rapprocher de l'Union soviétique.

Il fut la victime d'un attentat manqué à la mitraillette par deux jeunes révolutionnaires anonymes devenus célèbres: le dictateur déchu Saddam Hussein et le milliardaire anglo-irakien Nadhmi Auchi. La fuite à cheval, ou à la nage, en Syrie de Saddam Hussein à la suite de cet attentat est un des éléments de la mythologie du dictateur. Dans les années 1980, un film d'État irakien The long days a retracé cet épisode. La voiture criblée de balle est exposée dans un palais de Saddam Hussein. Nadhmi Auchi a été jugé en compagnie de Saddam Hussein pour son implication dans cette tentative d'assassinat. Il a reconnu avoir hébergé les armes de cet attentat, mais a nié toute implication directe dans les tirs.

Le Général Kassem est assassiné le 9 février 1963. Le parti Baas prend le pouvoir pour la première fois, interdit le Parti communiste irakien, pourchasse et emprisonne ses membres et sympathisants.

Ce document provient de « Abdul Karim Qasim ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abdel Kerim Kassem de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • KURDES — Le Kurdistan a fait son entrée sur la scène internationale, après la Première Guerre mondiale et l’effondrement de l’Empire ottoman, avec le traité de Sèvres, signé en 1920 par les belligérants. Le Kurdistan préconisé dans le traité ne regroupait …   Encyclopédie Universelle

  • Dictature de Saddam Hussein — Le Président Saddam Hussein La dictature de Saddam Hussein désigne la période entre sa prise de pouvoir en 1979 et sa chute en avril 2003 suite à la guerre éclair menée par les États Unis et leurs alliés de la Coalition militaire. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • List of foreign Ligue 1 players — This is a list of foreign players in the Ligue 1, which commenced play in 1932. The following players must meet both of the following two criteria: #Have played at least one Ligue 1 game. Players who were signed by Ligue 1 clubs, but only played… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”