Abdallah d'Asbonne
Portrait d'Abdallah d'Asbonne (XIXe siècle).

Abdallah Dasbune (né à Bethléem, le 26 octobre 1776 – mort à Melun le 22 novembre 1859) nom plus tard francisé en Abdalla d'Asbonne, fut un mamelouk qui servit à la Garde Impériale de Napoléon Bonaparte. En 1834 il fut nommé Consul de la France à Mascara auprès de l'Emir Abd el-Kader et resta en poste jusqu'en 1837.

Sommaire

Vie

Origine

Abdallah Dasbune est né à Bethléem le 26 octobre 1776 dans une famille grecque-orthodoxe, la famille Hazboun.

Campagne d'Égypte

Avec l'arrivée de Napoléon Bonaparte au Proche-Orient, il s'engage dans l'armée française à 21 ans le 15 thermidor an VI (2 août 1798) comme guide-interprète à l’état-major général de l'armée d'Orient. Il participe aux combats de la campagne d'Égypte et de Syrie. À la bataille de Héliopolis, il est gravement blessé et a son premier cheval tué sous lui. Incorporé en 1800 dans les Janissaires syriens, il arrive en France en novembre 1801 avec les troupes françaises retirées d'Orient, et entre dans le nouveau corps des Mamelouks de la Garde consulaire, caserné à Melun.

Au corps des Mamelouks

Le 25 germinal an X (15 avril 1802) il est promu sous-lieutenant, et membre de la Légion d'honneur dans les toutes premières promotions, le 25 prairial an XII (14 juin 1804).

Il est de toutes les batailles. Le 2 décembre 1805, il se distingue à la bataille d'Austerlitz en chargeant sur le plateau de Pratzen parmi les 48 mamelouks de la Garde Impériale : son cheval tué, il en prend un autre pour repartir à l'assaut des Russes. Le 27 frimaire an XIV il est promu lieutenant en premier. Le 26 décembre 1806, il est blessé de 7 coups de sabre à Golymin et a encore un cheval tué sous lui. En 1812, il est de la campagne de Russie, en 1813 de la campagne de Saxe où le 27 août, à Dresde, il est blessé à nouveau par un boulet qui tue son cheval.

Cent Jours et Restauration

En 1814, quand l'escadron des Mamelouks est dissous et ses éléments arabes licenciés (ils sont massacrés par la foule lors de leur embarquement à Marseille), Abdallah d'Asbonne est incorporé au Corps royal des chevau-légers lanciers de France, un régiment constitué en grande partie de Hollandais. Il fait partie de l'armée royale qui tente d'interdire à l'Empereur l'accès à Paris : le 17 mars 1815, deux jours avant la fuite de Louis XVIII, il est fait chevalier de l'Ordre de Saint-Louis.

Sous la Restauration, il réside à Melun comme chef d'escadron en retraite, dans la ville où il était cantonné au temps des Mamelouks de la Garde Impériale. Le 24 août 1823 naît à Melun son fils Charles-Alfred.

En 1830 il reprend un temps du service lors de la conquête de l'Algérie comme interprète attaché à l’état-major de l'Armée expéditionnaire d'Afrique. Deux ans plus tard il est fait officier de la Légion d'honneur.

Consul de France

Il revint vivre un temps à Melun et, en 1834, fut nommé par Louis-Philippe Consul de France à Mascara auprès de l'Émir Abd el-Kader, qui venait de signer avec la France le traité Desmichels. Il resta en poste jusqu'en 1837, et ne fut remplacé que quand les relations de la France avec Abd el-Kader commencèrent à se détériorer.

Abdallah d'Asbonne vécut ensuite à Melun. Il y mourut le 22 novembre 1859 à 83 ans, au 11 boulevard Saint-Ambroise.

Sources

Les archives personnelles d'Abdallah d'Asbonne ont été acquises en novembre 2002 par le Musée de Melun:

  • Abdalla d'Asbonne dans le patrimoine melunais, dans: Cahier No. 20 du «Comité Départemental des Retraités et Personnes Âgées» (CODERPA), Melun, en PDF

Informations sur la famille Hazbun:

Abdallah Naaman, Histoire des Orientaux de France du Ier au XXe siècle (Paris: Ellipses, 2004), 429.

Informations concernant son rôle comme consul de France à Mascara:

  • Augustin Bernard, Histoire des Colonies Françaises, T. II: l'Algérie, Paris 1930, disponible en ligne

Voir aussi

  • Biographie d'un autre mamelouk palestinien (chrétien), Moussa Z'mero al-Coussa, dit Moïse Zumero

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abdallah d'Asbonne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1859 — Années : 1856 1857 1858  1859  1860 1861 1862 Décennies : 1820 1830 1840  1850  1860 1870 1880 Siècles : XVIIIe siècle  XIXe …   Wikipédia en Français

  • Blandy (Seine-et-Marne) — Pour la commune de l’Essonne, voir Blandy (Essonne). 48° 34′ 01″ N 2° 46′ 58″ E …   Wikipédia en Français

  • Melun — Pour les articles homonymes, voir Melun (homonymie). 48° 32′ 26″ N 2° 39′ 36″ E …   Wikipédia en Français

  • 1776 — Années : 1773 1774 1775  1776  1777 1778 1779 Décennies : 1740 1750 1760  1770  1780 1790 1800 Siècles : XVIIe siècle  XVIIIe …   Wikipédia en Français

  • 1776 en France — Années : 1773 1774 1775  1776  1777 1778 1779 Décennies : 1740 1750 1760  1770  1780 1790 1800 Siècles : XVIIe siècle  XVIIIe s …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”